potentat

potentat

n.m. [ du lat. potens, potentis, puissant ]
1. Souverain absolu d'un État puissant : Louis XIV fut le plus grand potentat de son époque monarque
2. Homme qui use de son pouvoir de façon despotique : Son chef de service est un vrai potentat despote, tyran

potentat

(pɔtɑ̃ta)
nom masculin
1. souverain souverain qui a le pouvoir absolu le potentat d'un pays
2. figuré péjoratif personne qui abuse de son pouvoir le potentat d'une entreprise

POTENTAT

(po-tan-ta ; le' ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des po-tan-ta-z orgueilleux ; potentats rime avec fracas, mâts, etc) s. m.
Tout prince souverain, dont la puissance est redoutable par la grandeur de ses forces et par le poids de son autorité.
Et je puis dire enfin que jamais potentat N'eut à délibérer d'un si grand coup d'État [le sort de Pompée fugitif] [CORN., Pomp. I, 1]
Cessez, princes et potentats, de troubler par vos prétentions le projet de ce mariage [de Louis XIV et de Marie-Thérèse] [BOSSUET, Mar.-Thér.]
Chacun a débité ses maximes frivoles, Réglé les intérêts de chaque potentat [BOILEAU, Sat. III]
Comment ne pas sentir qu'il n'y a point de potentat en Europe assez supérieur aux autres, pour pouvoir jamais en devenir le maître ? [J. J. ROUSS., Paix perpét.]
C'est un petit potentat, il se croit un potentat, il tranche du potentat, c'est-à-dire il affecte une importance qui ne lui appartient pas.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Potentat est quant le prince ou princes se attribuent pleine puissance.... User de pleine poeste, c'est potentat [ORESME, Thèse de MEUNIER.]
  • XVIe s.
    Ce seroit contre ces barbares que les potentats chrestiens devroyent tourner leur courroux et leurs armes, plus tost que contre leurs sujets, ausquels on impropere bien legerement le crime d'heresie [LANOUE, 378]

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. potentatus, souveraineté, dérivé de potens, puissant.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • POTENTAT. Ajoutez : - REM. Mme de Gasparin a risqué le féminin de potentat : Le duc de Lorraine, modeste, en petit état, comme il convient au mari d'une potentate [Marie-Thérèse], Voyages à Constantinople, 2e éd. Paris, 1867.

potentat

POTENTAT. n. m. Celui qui a la puissance souveraine dans un grand Etat. C'est un des plus grands potentats du monde. Tous les potentats de l'Europe. Il est du style soutenu.

Fig. et fam., C'est un petit potentat, il se croit un potentat, il tranche du potentat, Il affecte une importance qui ne lui appartient pas.

potentat


POTENTAT, s. m. [Potanta: 2e lon.] Celui qui a la puissance souveraine dans un grand État. "Tous les Potentats de l'Europe. "C'est un des plus grands Potentats (st. soutenu.)

Traductions

potentat

potentat

potentat

potentat

potentat

[pɔtɑ̃ta] nm
(= chef, souverain) → potentate
(fig) (péjoratif)despot