potet

POTET

(po-tè) s. m.
Trou fait en terre pour mettre une semence.
Dans la première période (1862 à 1866 inclus) le semis domine soit à la volée, soit par trous ou potets ; la plantation n'est qu'une petite exception [, Rebois. des montagnes, Comptes rend. 1869-74, 2e fasc. p. 28]
À l'origine, les trous ou potets préparés pour recevoir des glands étaient de petite dimension (30 centimètres de côté).... on agrandit les potets jusqu'à leur donner un mètre à un mètre cinquante de long sur cinquante centimètres de large [, ib. p. 70]

ÉTYMOLOGIE

  • Diminutif de pot, le trou étant considéré comme un petit pot.