pou-de-soie

POU-DE-SOIE

(pou-de-soî) s. m.
Etoffe de soie unie et sans lustre, dont le grain est gros comme celui du gros de Naples, et moins serré que celui du gros de Tours.
Seront les draps d'or et d'argent.... le gros de Naples, poux-de-soie, les satins.... de largeur de demi aune, moins 1/24 d'aune entière [, Statuts des march. de drap d'or, etc. 9 juillet 1667, art. 49]
Quelques-uns écrivent pout-de-soie, poultde-soie. Au plur. Des poux-de-soie, comme on écrivait au XVIIe siècle.

ÉTYMOLOGIE

  • Ce paraît être une altération de padouesoie, soie de Padoue ; du moins l'anglais nomme paduasoy, une soierie de Padoue. Au contraire, Trévoux dit que ce mot est corrompu de tout de soie.

pou-de-soie

POU-DE-SOIE. n. m. Étoffe de soie, unie et sans lustre. On écrit aussi Pout-de-soie ou Poult-de-soie.