pourparler

POURPARLER

(pour-par-lé ; l'r ne se prononce pas et ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des pourpar-lé-z intéressants) s. m.
Conférence, abouchement entre deux ou plusieurs personnes.
Longs pourparlers avecque son amant [LA FONT., Berc.]
On entre en quelques pourparlers avec Moissac [PELLISSON, Lett. hist. t. III, p. 181, dans POUGENS]
Nous entrâmes en pourparlers : je demandais cinquante louis d'appointement [J. J. ROUSS., Conf. VII]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    S'il offroit à la royne, au premier pourparler, de sortir hors du royaume avecques ses amis [LANOUE, 561]
    Pendant que les pourparlez se continuoyent.... [ID., 566]
    Le pourparlé de la paix n'estant point interrompu [D'AUB., Hist. II, 49]

ÉTYMOLOGIE

  • Infinitif pris substantivement de l'anc. verbe porparler, purparler, pourparler, de pour, et parler. Ce verbe pourrait être remis en usage.

pourparler

POURPARLER. s. m. Conférence, abouchement entre deux ou plusieurs personnes, pour parler d'accommodement, pour traiter d'affaires. Dans un pourparler de paix. Il y a eu plusieurs pourparlers entre les ministres de ces deux cours. L'affaire s'accommodera, nous sommes en pourparler.

pourparler

Pourparler, verbe neutr. acut. Est deviser ensemble de quelque chose à faire et à conclurre, proposant les moyens et expedients pour y parvenir, Sermonibus vltro citroque de re aliqua conficienda agitare mutuo antequam negotium geratur de commode eius conficiendi rationibus verba facere, ac tanquam praeloqui, ac prologo tractare. Et est composé de la preposition Pour, et parler verbe, voyez Pourparlé.

Durant le Pourparler d'entre eux, id est, Durante colloquio, Dum colloquerentur.

pourparler


POURPARLER, s. m. [Pour-parlé: 3eé fer.] Conférence entre deux ou plusieurs persones, pour parler d' acomodement, ou pour traiter d'afaires. "Il y a un pourparler entre, etc. "Être ou entrer en pourparler. "On entra en pourparler: mais Richard persista toujours à exiger que Sommerset fût dépouillé de ses emplois. Hist. d'Angl. "Elle détermina les Habitans à entrer en pourparler d'acomodement. Hist de Perse. "Cette cruelle, quoique juste exécution, ôta toute espérance de venir à aucun pourparler de paix. Ibid.