pourvu que

pourvu que

loc. conj. (Suivi du subj.)
1. Introduit une condition : Nous arriverons à l'heure pourvu qu'aucun problème ne survienne à condition qu'il n'y ait pas de problème
2. Dans une phrase exclamative, sert à exprimer un souhait nuancé d'inquiétude : Pourvu qu'elle puisse nous aider !

POURVU QUE2

(pour-vu-ke) loc. conj.
qui gouverne le subjonctif. En cas que, à condition que.
Quand une fois on a trouvé le moyen de prendre la multitude par l'appât de la liberté, elle suit en aveugle, pourvu qu'elle en entende seulement le nom [BOSSUET, Reine d'Anglet.]
Mousquet, poignard, épée ou tranchante ou pointue, Tout est bon, tout va bien, tout sert, pourvu qu'on tue [VOLT., Tactique.]
Qu'il [Néron] me tue, avait-elle [Agrippine] répondu, pourvu qu'il règne [DIDER., Claude et Nér. I, 77]
La haine et la vengeance consentent à souffrir, pourvu qu'elles nuisent [RAYNAL, Hist. phil. IX, 11]
Mais qu'importe, ô ma bien-aimée, Le terme incertain de nos jours, Pourvu que sur l'onde calmée, Par une pente parfumée, Le temps nous entraîne en son cours ? [LAMART., Méd. II, 15]
On peut séparer pourvu et que.
Pourvu, en même temps, que vos aumônes grossissent à proportion [BOURD., Carême, I, Aum. 163]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Qu'importe que nous tordons nos bras, pourveu que nous ne tordons pas nos pensées ? [MONT., III, 200]
    Ilz luy promirent de luy livrer la ville entre ses mains, pourveu que l'on n'y feroit point de dommage [AMYOT, Alc. 62]

ÉTYMOLOGIE

  • Pourvu et que.

pourvu que

POURVU QUE. loc. conj. À condition que. Il gouverne le subjonctif. Il vous accordera votre demande, pourvu que vous fassiez... Pourvu et que peuvent se trouver séparés par un mot servant à relier la proposition qu'ils commencent à la précédente. Pourvu cependant que... Pourvu donc que...

POURVU QUE, employé absolument au début d'une proposition qui ne se rattache pas à une autre, sert encore à exprimer un souhait, une crainte. Pourvu qu'il vienne aujourd'hui! Pourvu qu'il ne lui arrive pas malheur!

pourvu que


POURVU QUE, conjonct. [On écrivait aûtrefois pourveu que.] À~ condition que. "Ils travailleront, pourvu qu'on les paye bien. — Il régit toujours le subjonctif: pourvu que vous les payiez bien.

Traductions

pourvu que

mits, metdienverstandedat, opvoorwaardedat, maar

pourvu que

purché