poussif, ive

POUSSIF, IVE

(pou-sif, si-v') adj.
Qui a la pousse. Cheval poussif.
S. m. Homme gros qui a de la peine à respirer. C'est un gros poussif.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Robins le palefroi enmaine, Qui n'estoit pas poussieus d'alaine [, Bl. et Jeh. 2427]
  • XIVe s.
    Regarde si le cheval souffle, se les flancs.... lui haletent, ou qu'il soit poucis [, Ménagier, II, 3]
  • XVIe s.
    Il est si poussif qu'à payne peult il parler [PALSGR., p. 429]

ÉTYMOLOGIE

  • Pousser, qui a eu, comme on peut voir à l'historique, le sens de avoir l'haleine gênée et avoir des pulsations ; bourg. et Berry, poussi.