pus

(Mot repris de pouviez)

pus

[ py] n.m. [ lat. pus, puris ]
Liquide jaunâtre qui se forme à la suite d'une inflammation, d'une plaie.

PUS

(pû ; l's se lie : un pû-z épais) s. m.
Terme de médecine. Humeur morbide sans analogue dans l'état sain, caractérisée par des globules spéciaux, et se produisant d'ordinaire par l'effet d'une inflammation.
Quand l'abcès était caché, on se croyait sain et propre ; quand il crève, on sent l'infection du pus [FÉN., t. XVIII, p. 421]
Pus louable, pus de bonne qualité. Fig.
On disait du roi qu'il tirait le sang de tous ses sujets sans distinction, qu'il en exprimait jusqu'au pus [SAINT-SIMON, 284, 108]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. pus ; du grec, pourrir ; sanscr. puy, puer.

pus

PUS. n. m. Matière liquide, épaisse, blanchâtre, qui se forme dans les abcès, qui sort des plaies et des ulcères. Le pus commence à se former. Faire sortir le pus d'un abcès.

pus


PUS, s. m. [On prononce l's finale.] Sang ou matière corrompue, qui se forme dans les parties où il y a inflamation, contusion, etc. "Le pus comence à se former. "On lui a tiré du sang, qui est comme du pus.

Traductions

pus

Eiterpus, matteretter, pusמוגלה (נ), מֻגְלָהpuspus, marcia, materia purulentaقَيْحhnispusπύονvisvagnoj고름pussropapusгнойvarหนองirinmủГной (py)
nom masculin
liquide jaune produit par une partie infectée du corps

pus

[py] nmpus