précipiteux, euse

PRÉCIPITEUX, EUSE

(pré-si-pi-teû, teû-z') adj.
Qui est en forme de précipice.
Une quantité d'arbres ornent ces bords précipiteux [A. VINET, dans E. RAMBERT, A. Vinet, histoire de sa vie et de ses ouvrages]
Je ne sais quoi de précipiteux, de tempêtueux, d'extravagant avec grâce [Mme DE GASPARIN, Voyages, Bande du Jura, III, chez les Allemands, chez nous, Paris, 1866]

REMARQUE

  • Le Dictionnaire a précipitueux. M. Berthoud, qui m'envoie les exemples ci-dessus, observe que précipiteux est fort usité dans la Suisse française, mais que précipitueux ne l'est pas. Il se demande si précipitueux ne serait pas une faute d'impression, et s'il ne faudrait pas lire, en place, précipiteux. Il est certain que précipiteux doit être préféré ; l'italien dit precipitoso, et non precipituoso. Precipitueux n'a pour lui qu'une fausse analogie avec montueux, qui, lui-même et dès le latin, est le fruit d'une fausse analogie avec sumptu-osus, luxu-osus, etc.

ÉTYMOLOGIE

  • Mot formé sur le modèle de précipiter ; ital. precipitoso.