prédicament


Recherches associées à prédicament: précisément, prédicat

PRÉDICAMENT

(pré-di-ka-man) s. m.
Terme de logique. Attribut. Dans une proposition comme Dieu est saint, Dieu est le sujet, et saint le prédicament.
Synonyme de catégorie. L'être est le premier de tous les prédicaments. Familièrement. Être en bon, en mauvais prédicament, être en bonne, en mauvaise réputation.
Harlay se voyait perdu auprès de son beau-père et pour le monde dans un prédicament à le noyer [SAINT-SIMON, 42, 239]
Oui, l'on sait toutes ses fredaines ; Il est à présent, dans Athènes, Dans un joli prédicament [DANCOURT, Céphale et Procris, III, 8]
Ce procédé peu galant n'avait pas dû me mettre en bon prédicament auprès d'elle [J. J. ROUSS., Conf. X]
Mon hôte était un homme que j'appris être en fort mauvais prédicament dans le quartier [ID., ib. XI]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Il ne s'ensuit pas, se delettation ne est du genre ou predicament de qualité, que elle ne soit du nombre des bonnes choses [ORESME, Eth. 293]
  • XVIe s.
    Quoi qu'une si franche declaration l'eut mis en mauvais predicament à la cour [D'AUB., Vie, CXIX.]
    Nous appellons laideur une mesadvenance au premier regard.... la laideur qui revestoit une ame très belle en la Boetie estoit de ce predicament [MONT., IV, 222]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. praedicamentum, proprement énonciation, de praedicare, énoncer (voy. PRÊCHER).

prédicament

PRÉDICAMENT. n. m. T. de Logique. Catégorie, ordre, rang, classe où les philosophes scolastiques avaient coutume de ranger tous les êtres, selon leur genre et leur espèce. L'être est le premier de tous les prédicaments. Il est vieux.

prédicament


PRÉDICAMENT, s. m. [Prédikaman: 1re é fer.] Terme de la vieille École. Il est resté dans cette phrâse proverbiale: être en bon ou en mauvais prédicament; en bone, ou en mauvaise réputation.