préposé, ée


Recherches associées à préposé, ée: subalterne

PRÉPOSÉ, ÉE

(pré-pô-zé, zée) part. passé de préposer
La perfidie d'un Juif nommé Simon, préposé à la garde du temple, jeta tout d'un coup la ville dans le trouble [ROLLIN, Hist. anc. Œuvr. t. VIII, p. 584, dans POUGENS]
Substantivement. Les préposés de la douane.