prérogative

prérogative

n.f. [ lat. praerogativa, qui vote la première, de rogare, demander ]
Avantage particulier attaché à certaines fonctions, certains titres : Le droit de grâce est la prérogative du président de la République monopole, privilège

prérogative

(pʀeʀogativ)
nom féminin
avantage dont bénéficient certaines personnes grâce à certaines fonctions les prérogatives des députés

PRÉROGATIVE

(pré-ro-ga-ti-v') adj.
À Rome, la centurie prérogative, ou, substantivement, la prérogative, la centurie à laquelle on demandait d'abord son suffrage dans les comices.
S. f. La primauté attribuée à cette centurie.
Fig. Tout pouvoir ou autorité qu'une personne ou un corps a de plus qu'un autre, et qui les distingue de ceux qui ne l'ont pas.
Que peut-on imaginer de plus absurde que d'adjuger à un homme les prérogatives d'une terre qui n'est point à lui ? [PATRU, Plaidoy. 13, dans RICHELET]
Depuis notre mariage de la duchesse Anne avec Charles VIII, cette belle et grande province [la Bretagne] avait bien d'autres prérogatives [SÉV., 595]
Les jésuites étaient en possession de donner un confesseur au roi, comme à presque tous les princes catholiques ; cette prérogative était le fruit de leur institut, par lequel ils renoncent aux dignités ecclésiastiques [VOLT., Louis XIV, 37]
C'est une très grande et très heureuse prérogative par-dessus tant de nations, d'être sûr en vous couchant que vous vous réveillerez le lendemain avec la même fortune, que vous ne serez pas enlevé au milieu de la nuit pour être conduit dans un donjon [ID., Dict. philosophique, Gouvern anglais.]
Jacques d'Armagnac, qui venait d'être fait duc de Nemours avec les titres, rang et prérogatives de duc et pair [DUCLOS, Œuvr. t. II, p. 174]
Dans le droit constitutionnel, la prérogative royale, les droits assurés au roi par la constitution.
Ce ne fut sous le premier des Stuarts qu'une lutte continuelle entre les prérogatives de la couronne et les priviléges des citoyens [RAYNAL, Hist. phil. XIX, 2]
Prérogative parlementaire, le droit qu'a la chambre des députés de s'occuper, plus spécialement que l'autre chambre, du budget des recettes et des dépenses annuelles.
Fig. Avantage dont certains êtres jouissent exclusivement. La raison est la prérogative de l'homme.
La prérogative la plus belle de l'humanité, la liberté de penser par soi-même [DIDEROT, Opin. des anc. philos. (éclectisme)]
Par extension.
Comme le vrai mérite a ses prérogatives [CORN., Sertor. III, 2]

SYNONYME

  • PRÉROGATIVE, PRIVILÉGE. Prérogative signifie un titre à certains hommages, une préférence, une distinction, une dignité ; privilége, un avantage réel et positif qui met en dehors de la loi commune. La prérogative est un honneur, et se rapporte au rang : elle relève ou met au-dessus des autres ; le privilége a plutôt rapport à l'intérêt : c'est un avantage dont on est favorisé parmi les autres et contre le droit commun.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Il a sur eulz une prerogative naturele., -E, special prerogative [ORESME, Thèse de MEUNIER.]
  • XVe s.
    Ou [au] moien tems [de ma vie] oy [j'eus] la prerogative, Je sceu les lois et les decrez entendre, Et soutilment arguer par logique, Et justement tous vrais jugements rendre [E. DESCH., Son éduc.]
    Et quant au dangier du passif, J'ay sauf conduit prerogatif [CH. D'ORL., Rond. 69]
  • XVIe s.
    Le privilege d'aller en coche par ville ou de nuict avec flambeau.... la prerogative d'aucuns surnoms et tiltres [MONT., II, 63]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. praerogativa, proprement celle qui a le premier suffrage, de praerogare, demander d'abord, de prae, avant, et rogare, demander (voy. ROGATIONS).

prérogative

PRÉROGATIVE. n. f. Privilège, avantage attaché à certaines fonctions, à certaines dignités, etc. À cette charge sont attachées d'importantes prérogatives.

Dans les Monarchies constitutionnelles, La prérogative royale, Les droits et les honneurs assurés au roi par la constitution de l'État.

PRÉROGATIVE se dit aussi d'une Faculté, d'un avantage dont certains êtres jouissent exclusivement. La raison et la parole sont les prérogatives de l'homme.

prerogative

Prerogative, et avantage, Praerogatiua.

Pour l'avoir avec toute puissance et prerogative telle que donner on pouvoit en tel cas, Demus imperium Caesari, eo iure quo qui optimo. Bud.

prérogative


PRÉROGATIVE, s. f. [1re é fer. 4e lon. 5e e muet.] Privilège, avantage ataché à certaines fonctions, à certaines dignités, etc. = Prérogative, privilèges (synon.) La prérogative regarde les honeurs et les préférences personelles; elle vient principalement de la subordination ou des relations, que les persones ont entre elles: le privilège regarde quelque avantage d'intérêt ou de fonction; il vient de la concession du Prince, ou des statuts de la société. "La naissance done des prérogatives: les charges donent des privilèges. Gir. Syn.

Synonymes et Contraires

prérogative

nom féminin prérogative
Traductions

prérogative

prerogative

prérogative

voorrecht

prérogative

prärogativ

prérogative

prerrogativa

prérogative

prerogativa

prérogative

прерогатив

prérogative

特權

prérogative

prærogativ

prérogative

privilegium

prérogative

[pʀeʀɔgativ] nfprerogative