présidence

(Mot repris de présidences)

présidence

n.f.
1. Fonction de président ; temps pendant lequel elle est exercée : Un candidat à la présidence du parti.
2. Résidence ou ensemble des bureaux d'un président : Cette réunion se tient à la présidence de l'Université.

PRÉSIDENCE

(pré-zi-dan-s') s. f.
Action, droit de présider. La présidence a été dévolue au doyen d'âge. Exercer la présidence.
Place de président d'une cour de judicature. Il aspire à la présidence de la cour des comptes.
Temps pendant lequel on exerce la présidence. Présidence temporaire, perpétuelle.
Division administrative, dans quelques contrées, par exemple l'Inde anglaise. La présidence de Madras.
Fonction du pouvoir exécutif aux États-Unis, et, en France, durant la seconde république. La présidence du général Washington. La présidence du prince Louis Napoléon Bonaparte.
Il se dit de la fonction de présider à un acte de faculté. Il soutint sa thèse sous la présidence de tel professeur.

ÉTYMOLOGIE

  • Président ; provenç. presidencia ; ital. presidenza.

présidence

PRÉSIDENCE. n. f. Fonction de président, droit d'exercer cette fonction. Il a été nommé à la présidence de cette assemblée. C'est lui qui a la présidence dans ce conseil d'administration. La présidence du Sénat, de la Chambre des députés. Aspirer à la présidence. Présidence d'honneur, Dignité purement honorifique et à laquelle ne correspond pas une fonction effective.

PRÉSIDENCE désigne spécialement, dans les républiques, la Fonction du chef du pouvoir exécutif. La présidence de la République française. La présidence des États-Unis d'Amérique.

Il désigne aussi la place du président. La première présidence de la cour d'appel est vacante.

Il se dit encore du Temps pendant lequel une personne exerce la présidence. Cet arrêt a été rendu sous la présidence d'un tel. Cet événement est arrivé sous votre présidence. il se dit également de la Résidence du président. Il s'est rendu à la présidence.

presidence

La presidence, Curiae principatus, Quatuoruiratus.

présidence


PRÉSIDENCE, s. f. PRÉSIDENT, DENTE, s. m. et f. PRÉSIDER, v. n. et act. [Pré-zidance, dan, dante, ,: 1re é fer. 3e lon. aux 3 1ers, é fer. au dern.] Présider, c'est 1°. ocuper la première place dans une assemblée, avec droit d'en recueuillir les voix et de prononcer la décision. Il est ordinairement neutre et régit à. "Présider à une compagnie, à une assemblée. — Il est quelquefois actif: celui, qui présidait la compagnie, répondit. — Quelquefois il s'emploie sans régime: celui, qui présidait dit, etc. = Il régit aussi les persones: je suis son ancien, je le présiderai toujours; c. à. d. En l'absence de celui qui préside d'ordinaire, je présiderai à la compagnie, dont il est membre. = 2°. Avoir le soin, la direction. "La suprême intelligence, qui préside aux choses humaines, à la conduite de l'univers. "Ces lois sacrées, conûes dès les premiers tems de la monarchie, présidèrent à sa formation. "C'est lui, qui a présidé à la conduite de l'ouvrage. = * Rollin emploie singulièrement ce verbe. "Cette divinité, qui présidoit à la nation juive. Il voulait dire, qui la protégeait, qui vengeait l'injure faite à son temple. — Dans ce 2d sens, présider ne régit point les persones. On dit mieux, dans le langage mithologique, que Junon préside aux nôces, Comus aux festins, Cérès aux moissons.
   PRÉSIDENCE est le droit de présider, la fonction de celui qui préside. "La présidence du Clergé, des États, etc.
   PRÉSIDENT, celui qui préside. "La Président du Clergé, de la Noblesse, des États. Le premier Président du Parlement, de la Chambre des Comptes. — Président au Parlement. Président des Enquêtes. = Suivant Bouhours et Richelet, il faut dire Président au mortier, et non pas à mortier. Dans l'usage actuel, c'est tout le contraire. Wailli. Dans les premières éditions de son Dictionaire, l'Acad. sur le mot Président, disait Président à mortier; et au mot mortier, elle disait Président au mortier. Dans une autre édition, elle dit: Président à mortier, ou au mortier. Dans la dernière, elle ne dit plus qu'à mortier sous l'un & l'aûtre nom.
   PRÉSIDENTE, dans le sérieux, ne se dit que de la femme d'un Président. Mde la Présidente de, etc. Mde la première Présidente. Dans le style badin, plaisant, ou comique, ou critique, on peut le dire de celle qui préside. "Vous serez la Présidente de notre assemblée. Elle est le première Présidente de ce tripot, de cette Académie de jeu. = * On a dit, dans ce même style critique ou comique, présidental. "Si la première partie de la Sentence présidentale (du Président de Montesquieu) est évidemment faûsse, la seconde n'est pas plus vraie. Briatte.

Traductions

présidence

chairmanship, presidency, chairנשיאות (נ), ראשות (נ), נְשִׂיאוּת, רָאשׁוּתpresidentschap, voorzitterschap, zetel van de presidentπροεδρίαpresidenzaПредседателствотоPředsednictvíFormandskabOrdförandeskapet (pʀezidɑ̃s)
nom féminin
1. fonction de président d'un pays accéder à la présidence de la République
2. fonction de président dans une entreprise la présidence d'un groupe industriel

présidence

[pʀezidɑ̃s] nf
(POLITIQUE)presidency
[assemblée] (aussi) (COMMERCE)chairmanship