pratiquer

(Mot repris de pratiquèrent)

pratiquer

v.t.
1. Mettre en pratique : Pratiquer la tolérance appliquer
2. Exécuter suivant une technique : Pratiquer une ouverture dans un toit ménager
3. Se livrer à une activité, à un sport : Pratiquer la médecine exercer jouer à
4. Parler une langue : Pratiquer l'espagnol.
5. (Sans compl.) Observer les prescriptions d'une religion.

se pratiquer

v.pr.
Être en usage : Cette méthode s'est longtemps pratiquée.

pratiquer


Participe passé: pratiqué
Gérondif: pratiquant

Indicatif présent
je pratique
tu pratiques
il/elle pratique
nous pratiquons
vous pratiquez
ils/elles pratiquent
Passé simple
je pratiquai
tu pratiquas
il/elle pratiqua
nous pratiquâmes
vous pratiquâtes
ils/elles pratiquèrent
Imparfait
je pratiquais
tu pratiquais
il/elle pratiquait
nous pratiquions
vous pratiquiez
ils/elles pratiquaient
Futur
je pratiquerai
tu pratiqueras
il/elle pratiquera
nous pratiquerons
vous pratiquerez
ils/elles pratiqueront
Conditionnel présent
je pratiquerais
tu pratiquerais
il/elle pratiquerait
nous pratiquerions
vous pratiqueriez
ils/elles pratiqueraient
Subjonctif imparfait
je pratiquasse
tu pratiquasses
il/elle pratiquât
nous pratiquassions
vous pratiquassiez
ils/elles pratiquassent
Subjonctif présent
je pratique
tu pratiques
il/elle pratique
nous pratiquions
vous pratiquiez
ils/elles pratiquent
Impératif
pratique (tu)
pratiquons (nous)
pratiquez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais pratiqué
tu avais pratiqué
il/elle avait pratiqué
nous avions pratiqué
vous aviez pratiqué
ils/elles avaient pratiqué
Futur antérieur
j'aurai pratiqué
tu auras pratiqué
il/elle aura pratiqué
nous aurons pratiqué
vous aurez pratiqué
ils/elles auront pratiqué
Passé composé
j'ai pratiqué
tu as pratiqué
il/elle a pratiqué
nous avons pratiqué
vous avez pratiqué
ils/elles ont pratiqué
Conditionnel passé
j'aurais pratiqué
tu aurais pratiqué
il/elle aurait pratiqué
nous aurions pratiqué
vous auriez pratiqué
ils/elles auraient pratiqué
Passé antérieur
j'eus pratiqué
tu eus pratiqué
il/elle eut pratiqué
nous eûmes pratiqué
vous eûtes pratiqué
ils/elles eurent pratiqué
Subjonctif passé
j'aie pratiqué
tu aies pratiqué
il/elle ait pratiqué
nous ayons pratiqué
vous ayez pratiqué
ils/elles aient pratiqué
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse pratiqué
tu eusses pratiqué
il/elle eût pratiqué
nous eussions pratiqué
vous eussiez pratiqué
ils/elles eussent pratiqué

PRATIQUER

(pra-ti-ké) v. n.
Mettre en pratique.
Je me réservais de temps en temps quelques heures que j'employais à la pratiquer [ma méthode] en des difficultés de mathématique [DESC., Méth. III, 6]
Va pratiquer ailleurs tes noires actions [CORN., Médée, II, 2]
Et déjà vous cherchez à pratiquer l'amour [ID., le Ment. I, 1]
Grâce.... De quoi, Madame ?... D'avoir trop soutenu la majesté des rois ?... Trop du grand Annibal pratiqué les maximes ? [ID., Nicom. IV, 2]
Vous ne sauriez nier que ce jésuite ne fût tuable en sûreté de conscience, et que l'offensé ne pût en cette rencontre pratiquer envers lui la doctrine de Lessius [PASC., Prov. XII]
Ne sied-il pas bien à ceux qui pratiquent cette conduite par toute la terre.... [ID., ib. XVI]
Cette coutume de juger les rois après leur mort parut si simple au peuple de Dieu, qu'il l'a toujours pratiquée [BOSSUET, Hist. III, 3]
Quelle autre a mieux pratiqué cet art obligeant qui fait qu'on se rabaisse sans se dégrader, et qui accorde si heureusement la liberté avec le respect ? [ID., Reine d'Anglet.]
Albe fut vaincue et ruinée ; ses citoyens, incorporés à la ville victorieuse, l'agrandirent et la fortifièrent ; Romulus avait pratiqué le premier ce moyen d'augmenter la ville, où il reçut les Sabins et les autres peuples vaincus [ID., Hist. I, 7]
Ce qui vous faisait pratiquer tant de jeûnes et tant d'austérités [BOURDAL., Serm. 19e dim. après la Pentec. Dominic. t. IV, p. 195]
Il reconnut dans l'Église de Jésus-Christ une puissance de décision qui nous fait croire ce qu'elle croit, pratiquer ce qu'elle ordonne [FLÉCH., Duc de Mont.]
Je pratique ce que je vous conseille [MAINTENON, Lett. à Mme de Glapion, 14 oct. 1699]
Ce que la nature pratique en petit entre les hommes pour la distribution du bonheur ou des talents, elle l'aura sans doute pratiqué en grand entre les mondes [FONT., Mond. 3e soir.]
Les Zaleucus, les Thalès, les Anaximandre et tous les sages qui avaient cherché la vérité et pratiqué la vertu [VOLT., Dict. phil. Religion.]
Il en coûte peu de prescrire l'impossible, quand on se dispense de le pratiquer [J. J. ROUSS., Conf. VIII]
L'ouvrage où Votre Majesté loue avec tant d'esprit et de gaieté cette paresse qu'elle pratique si peu [D'ALEMB., Lett. au roi de Pr. 16 sept. 1768]
Absolument.
Combien de défauts dans leurs ouvrages [de certains peintres] qui m'échappent, faute d'avoir pratiqué, et comme je les leur remontrerais ! [DIDER., Salon de 1767, Œuv. t. XV, p. 98]
Exercer, en parlant d'une profession ; il ne se dit guère qu'en parlant de la médecine et de l'art vétérinaire.
Quoiqu'il ne fût point docteur, il pratiqua la médecine dans cette ville, où de tout temps elle a été si bien pratiquée [FONTEN., Lemery.]
Absolument. Ce médecin pratique depuis vingt ans.
Fréquenter, hanter.
Pour vous estimer autant que vous le méritez, il faut vous avoir pratiqué autant que j'ai fait [VOIT., Lett. 121]
Le vieux maréchal de Villeroy, qui avait fort pratiqué Bartet chez lui, en eut pitié [SAINT-SIMON, 187, 244]
Pour connaître les hommes, il faut les pratiquer [DUCLOS, Consid. mœurs, Introd.]
Il se dit aussi des lieux que l'on fréquente.
Les marchés que les Anglais avaient anciennement pratiqués [RAYNAL, Hist. phil. III, 6]
Terme de marine. Avoir libre accès dans un pays ; établir des communications avec ce pays.
Gagner par des pratiques.
Mon père a été assassiné par ceux que les vôtres ont pratiqués avec des sommes immenses [VAUGEL., Q. C. IV, 1]
Elle t'a pratiqué pour me faire périr [TRISTAN, Marianne, II, 7]
En matière criminelle, pratiquer des témoins, les suborner.
Chercher à obtenir par des pratiques.
Contre un si grand rival j'agis à force ouverte, Sans blesser son honneur, sans pratiquer sa perte [CORN., Nicom. III, 8]
Ainsi les protestants de France pratiquaient dès lors le secours de ceux d'Allemagne, sous prétexte que la cause était commune [BOSSUET, Déf. des Variat. 16]
Craignant les trahisons que pouvaient pratiquer les nobles Génois [THIERS, Hist. du Cons. et de l'Emp. III]
Pratiquer des intelligences, s'en procurer dans le parti ennemi.
Arranger, disposer, préparer.
Pour donner plus de dignité à l'action, j'ai fait Félix gouverneur d'Arménie, et ai pratiqué un sacrifice public afin de rendre l'occasion plus illustre [CORN., Poly. Exam.]
Exécuter, en parlant de diverses opérations manuelles. Pratiquer un trou. Pratiquer un séton. L'amputation de la cuisse fut pratiquée à l'ambulance.
Madame a besoin de ces dix pistoles pour payer cet ingénieur qui a pratiqué cette trappe dans son alcôve [DANCOURT, la Femme d'intrigue, v, 1]
Pratiquer un chemin, un sentier, le frayer. Terme d'architecture. Ménager certaines petites commodités dans une construction. Pratiquer un escalier dans l'épaisseur du mur. Terme de maçonnerie. Pratiquer la pierre, en tirer un bon parti, de façon qu'il y ait le moins de déchet possible.
Se pratiquer, v. réfl. Être mis en pratique.
Après les compliments et d'une et d'autre part, Comme entre grands il se pratique [LA FONT., Fabl. XI, 1]
Qu'ils ne soient enrôlés que pour un an, comme il se pratiquait à Rome [MONTESQ., Esp. XI, 6]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Il sont plus attis et miex [mieux] pratiquans que ceulz qui scevent teles choses universeles [ORESME, Eth. 179]
  • XVe s.
    Tu n'as maison, terre, eritaige, Pratique, vray sens ne usaige, Pour pratiquer [gagner] un seul denier [E. DESCH., Poésies mss. f° 418]
    Le charpentier et le masson N'estudient que bien peu non, Et si font aussi belle mine Qu'estudians en medecine, En loix et en theologie, Pour avoir practiqué leur vie [, la Font. 342]
    Et ceux qui ne les pratiquoient [les princes] point de si près comme moy, les reputoient estre bien heureux [COMM., VIII, 13]
    On pratiquoit Amyens, Abbeville.... pour les remettre en la main du roy [ID., III, 1]
    Le roy praticquoit les serviteurs dudit duc de Guyenne, et en vouloit retyrer les ungs par amour et les autres par force [ID., III, 8]
  • XVIe s.
    Adventuriers jusqu'à Milan marcherent, Passant pays honnestement payerent ; L'hoste est heureux qui avec eulx praticque [J. MAROT, V, 74]
    Ostons luy [à cet ennemi, à la mort] l'estrangeté, practicquons le, accoustumons le [MONT., I, 76]
    Les medecins pratiquent avant main la creance de leur patient avec de faulses promesses de sa guarison [ID., I, 99]
    Il [un homme qui lit] practicquera par le moyen des histoires ces grandes ames.... [ID., I, 169]
    Il ordonna que les mariez ne se pourroient practiquer qu'à la desrobbée [ID., III, 2]
    Mechmet practiquoit souvent ce supplice [ID., III, 120]
    L'immoderée largesse rebute plus de gents qu'elle n'en practique [ID., IV, 9]
    Des tuyaux practiquez dans l'espez du mur [ID., IV, 255]
    Et semble que, si quelqu'un en vouloit douter, on l'estimeroit soldat peu pratiqué [expérimenté] [LANOUE, 307]
    Encores plus bravement se vantoit Asclepiades medecin avoir avec Fortune convenu en ceste paction, que medecin reputé ne fust, si malade avoit esté depuis le temps qu'il commença de practiquer en l'art, jusques à sa derniere vieillesse [RAB., IV, Prol. de l'autheur.]

ÉTYMOLOGIE

  • Pratique 1 ; provenç. praticar ; espag. practicar ; ital. praticare.

pratiquer

PRATIQUER. v. tr. Mettre en pratique. Il ne suffit pas de savoir les règles de cet art, les principes de cette science, il faut aussi les pratiquer. Pratiquer la vertu, les bonnes oeuvres.

En parlant de Certaines professions, il signifie Exercer. Pratiquer la médecine, la chirurgie.

Il s'emploie aussi absolument dans ces deux sens. La théorie ne suffit pas, il faut pratiquer. On ne peut acquérir d'habileté qu'à force de pratiquer. Ce médecin, cet homme de loi a longtemps pratiqué.

Il se dit encore absolument en parlant de Religion et signifie Observer exactement les pratiques du culte. Il ne pratique pas.

Il signifie également Employer un moyen. Il a pratiqué ce procédé assez longtemps pour se procurer de l'argent.

Il se dit spécialement des Opérations chirurgicales et signifie Exécuter. Pratiquer une opération. L'amputation fut pratiquée.

Il signifie, en termes d'Architecture, Ménager, trouver le moyen d'exécuter. On a pratiqué un petit escalier dans l'épaisseur du mur.

Pratiquer un trou, une ouverture, Percer, faire un trou, une ouverture. Pratiquer un chemin, un sentier, Frayer un chemin, un sentier.

PRATIQUER signifie aussi Fréquenter, hanter. J'ai assez pratiqué cet homme-là pour savoir de quoi il est capable. Il ne pratique que des gens de bien.

En Matière criminelle, Pratiquer des témoins, Les suborner.

Pratiquer des intelligences, Se les ménager. Il avait pratiqué dans cette place des intelligences qui lui ont donné le moyen de la prendre par surprise.

pratiquer


PRATIQUER, v. act. [Pratiké; 3eé fer.] Il a divers sens: 1°. Mettre en pratique: "Il pratique tous les devoirs du Christianisme. = 2°. Ménager une place: "J'ai pratiqué un cabinet dans ma chambre. = 3°. Fréquenter: "Pratiquer les honêtes gens. — En ce sens, je ne crois pas qu'il se dise des persones en particulier, simplement et absolument. * Leibnitz dit: comme j'aimais un peu la chïmie, je pratiquai aussi M. Boyle. Et âilleurs: "j'y pratiquai (en France) M. Huygens. — L'Acad. dit bien: j'ai assez pratiqué cet homme-là, pour savoir de quoi il est capable; mais il est aisé d'apercevoir la diférence de cette phrâse, d'avec les aûtres. — Être pratiqué, en parlant des lieux, dans cette acception, régit la prép. de: "Il s'égaroit dans des lieux qui n' étoient pratiqués que des bêtes féroces. Let. Édif. = 4°. Suborner: il pratiqua quelques scélérats, pour faire cet assassinat. = 5°. Pratiquer des intelligences, se les ménager. = 6°. Exercer: "Pratiquer la Médecine, la Chirurgie. — Et neutralement: la théorie ne sufit pas; il faut pratiquer. = 7°. L' Auteur des Réflexions y ajoute un autre sens, qui me parait peu usité: "Pratiquer, dit-il, signifie encôre arranger: "Les couleurs sont três-bien pratiquées dans cette étofe. — L' Acad. ne done pas cette signification à ce verbe, et je ne me souviens pas de l'avoir vûe employée aûtre part que dans M. Andry.

Synonymes et Contraires

pratiquer

verbe pratiquer
1.  Mettre en pratique un principe.
2.  Recourir à quelque chose.
3.  Se livrer à une activité.
4.  Faire une ouverture.
Traductions

pratiquer

anwenden, praktizieren, verwenden, üben, anbringen, applizieren, auflegen, auftragen, verabreichen, treibenpractice, apply, exert, practise, administer, put into practiceaanwenden, beoefenen, betrachten, doorvoeren, toepassen, uitoefenen, indepraktijkbrengen, intoepassingbrengen, in de praktijk brengen, in toepassing brengen, oefenenbeoefen, toepasaplicaranvende, praktisere, øve (sig)apliki, praktikipracticar, aplicar, emplearalkalmaz, applikálpraticare, applicare, esercitare, esercitarsipraticar, aplicar, exercer, por em práticaaplicaيُـمَارِسprocvičitεξασκούμαιharjoittaavježbati練習する실행하다øvezastosować w praktyceпрактиковатьövaฝึกฝนpratik yapmakluyện tập练习практика實踐 (pʀatike)
verbe transitif
1. mettre en action des règles pratiquer une religion
2. exercer, faire pratiquer un métier pratiquer un sport pratiquer la natation
3. faire habituellement magasin qui pratique des prix élevés

pratiquer

[pʀatike]
vt
(= s'exercer à) → to practise (Grande-Bretagne), to practice (USA)
Je dois pratiquer mon espagnol → I need to practise my Spanish.
[+ football, rugby, tennis] → to play; [+ course à pied] → to do
Pratiquez-vous un sport? → Do you do any sport?
(= appliquer) [+ méthode, théorie] → to apply
[+ intervention, opération] → to carry out
[+ ouverture, abri] → to make
vi (RELIGION) → to be a churchgoer