pratiqué, ée

PRATIQUÉ, ÉE

(pra-ti-ké, kée) part. passé de pratiquer
Sur qui l'on a exercé des pratiques de subornation.
Le duc du Maine mettrait le tout pour le tout, appuyé d'un parlement aigri et pratiqué [SAINT-SIMON, 511, 8]
Cet homme était pratiqué d'avance, il était suborné.
Fait, effectué, ménagé.
Elle passait presque toute la journée à me regarder par une jalousie pratiquée à ma chambre [MONTESQ., Ars. et Ismén.]
La montagne de Keneri, remplie d'excavations vastes et profondes, toutes pratiquées dans le roc vif [RAYNAL, Hist. phil. III, 21]

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    PRATIQUÉ, ÉE. Ajoutez :
    Terme de commerce. Prix pratiqué, prix courant dans un marché, sur une place.
    Les prix suivants ont été pratiqués... [, Journ. offic. 25 mars 1872, p. 2118, 3e col.]
    Prix qui ont été pratiqués le même jour, au marché de la Chapelle [, ib. 27 avr. 1874, p. 2972, 1re col.]