pre

pré

PRÉ. n. m. Terre où l'on recueille du foin, ou qui sert au pâturage. Pré vert. Pré fleuri. La verdure, les fleurs des prés. Faucher un pré. Les chevaux, les boeufs paissent dans les prés. Tous ses prés ont été noyés par le débordement de la rivière.

Aller, se rendre, se retrouver sur le pré, Se battre en duel.

PRÉ-SALÉ. Voyez ce mot à son ordre alphabétique.

pré

Pré, Narbonenses dicunt Prat. On dit aussi une prée, et prairie,

Un pré, Pratum.

Un pré arrousé d'eauës qui sourdent en iceluy mesme, Irriguum pratum.

Fleurs de pré, Flores pratenses.

Herbe de pré, Herba pratensis.

Defendre les prez. Submittere prata in foenum idibus Februarij. B. ex Columel.

pré


PRÉ, s. m. [L'é est fer.] Prairie, terre, qui porte de l'herbe, dont on fait le foin, ou qui sert à pâturage. "Faucher un pré. "Les boeufs, les chevaux paissent dans les prés. = * On disait aûtrefois:se trouver, se porter sur le pré, se trouver au lieu assigné pour un combat singulier.
   PRÉ, syllabe empruntée du mot latin pr, laquelle se joint à plusieurs mots de notre Langue, et leur done un sens de supériorité, ou d'antériorité. "Prédominer, préexistant.