préface

(Mot repris de preface)

préface

n.f. [ du lat. praefatio, préambule, de fari, parler, dire ]
Texte de présentation placé en tête d'un livre : La préface de ce livre a été écrite par un ministre avant-propos, introduction ; postface

PRÉFACE

(pré-fa-s') s. f.
Discours préliminaire mis à la tête d'un livre.
Préface de la seconde partie : parler de ceux qui ont traité de cette matière [qu'il y a un réparateur] [PASC., Pens. XXII, 2, éd. HAVET.]
Un auteur à genoux, dans une humble préface, Au lecteur qu'il ennuie a beau demander grâce [BOILEAU, Sat. IX]
Il [le P Sirmond] fut préféré par le pape à tous les savants d'Italie pour faire la préface de la collection des conciles [VOLT., Louis XIV, Écriv. Sirmond.]
Vous comparez la préface de l'Encyclopédie à tout ce que vous avez fait de grand et de mémorable dans la paix, dans la guerre, dans la politique, dans le gouvernement, dans les lettres [D'ALEMB., Lett. au roi de Prusse, 15 déc. 1780]
Les préfaces sont une autre source d'abus ; c'est là que se déploie l'ostentation d'un auteur qui exagère quelquefois ridiculement le prix des sujets qu'il traite [CONDILL., Art d'écr. IV, 2]
Préface d'honneur, mots d'honneur et de respect qu'on prononce avant de nommer quelqu'un ou quelque chose.
On ne le doit jamais nommer [de Thou] sans une préface d'honneur [MÉZERAY, cité par PATIN, Moniteur univ. 20 sept. 1866]
Familièrement. Paroles dites pour en venir à quelque explication.
Damis : Point de préface ; Au fait. - Le poëte : Oh ! ce n'est pas pour vous demander grâce [COLLIN D'HARL., Artistes, II, 8]
Permettez que sans nulle préface J'aille d'abord au fait [ID., M. de Crac, SC. 10]
Partie de la messe qui précède le canon. Chanter la préface.

REMARQUE

  • Préface est toujours féminin.... Je l'ai ouï faire masculin à tant de gens qui font profession de bien parler, que j'ai cru être obligé d'en faire une remarque pour les désabuser [VAUGEL., Rem. p. 78 (in-4°, 1704)]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Ainsi fine [finit] lors sa preface, Et fait son fil entendre et croire Que tout lui a dit chose voire [vraie] [E. DESCH., Miroir de mariage, p. 69]
  • XVIe s.
    C'est la preface de bien et deuement prier [CALV., Instit. 704]
    Quand nostre Seigneur ordonne la circoncision à Abraham, il use de ceste preface qu'il veut estre son Dieu et le Dieu de sa semence [ID., ib. 1066]
    Quant à Cicero.... sa façon d'escrire me semble ennuyeuse.... car ses prefaces, definitions, partitions, etymologies consument la plus part de son ouvrage [MONT., II, 105]
    Suyvant la methode de ce livre mise au preface [CHARRON, Sagesse, I, 19, advertissement.]

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. prephasia ; espagn. prefacio ; ital. prefazio ; mots corrompus du lat. praefationem, qui a donné en italien prefazione, et qui aurait donné en français prefaison ; de prae, avant, et fari, dire (voy. FABLE). L'altération de praefationem avait été ou prefacia, ou prefatium, d'où les masculins prefacio, prefazio, en espagnol et en italien, et en français un preface masculin.

préface

PRÉFACE. n. f. Avant-propos que l'on met en tête d'un livre pour donner quelques indications nécessaires au lecteur ou pour le prévenir favorablement. L'auteur a mis une importante préface en tête de son ouvrage. La préface de l'Encyclopédie.

Il signifie, familièrement, Préambule, petit discours que l'on fait avant d'entrer en matière. Laissons là toutes ces préfaces. Sans préface, point de préface, venons au fait.

Il désigne encore Ce qui précède, ce qui annonce. Émeutes, troubles, révoltes partielles sont l'habituelle préface des révolutions.

Il se dit, en termes de Liturgie, de la Partie de la messe qui précède immédiatement le canon. Chanter la préface. Le prêtre en était à la préface. La préface de Pâques. La préface de Noël.

preface

Preface, et prologue d'un livre, Propos preparatif de ce que nous voulons dire puis apres, Prologus, Praefatio, Exordium.

Celuy qui recite la preface és comedies, Prologus.

Faire une preface, un preambule, ou une entrée de plaidoirie, Exordium facere.

préface


PRÉFACE, s. fém. [1reé ferm. dern. e muet.] 1°. Discours préliminaire, qu'on~ met ordinairement à la tête d'un livre. = 2°. Préambule (st. famil.) Laissons-là toutes ces Préfaces. "Point de Préface: venons au fait. = 3°. Partie de la Messe qui précède ordinairement le Canon. "Chanter la Préface.

Synonymes et Contraires

préface

nom féminin préface
1.  Texte placé en tête d'un ouvrage.
2.  Ce qui précède quelque chose.
avant-goût, commencement, ébauche, préalable, préfiguration, préliminaire, prélude, prologue -littéraire: prémices, prodrome.
Traductions

préface

Vorwort, Vorredepreface, foreword, preamblevoorwoord, voorbericht, voorrede, voorspelהקדמה (נ), פרולוג (ז), פתח דבר (ז), פֶּתַח דָּבָר, הַקְדָּמָהvoorwoordpròlegantaŭparoloprólogo, proemioprefácioprefazione前言PředmluvaForordFörord (pʀefas)
nom féminin
texte placé au début d'un livre

préface

[pʀefas] nfpreface