préméditation

(Mot repris de premeditation)

préméditation

n.f.
Dessein réfléchi qui a précédé l'exécution d'un acte, d'un délit : Il est accusé d'homicide volontaire avec préméditation il est accusé d'assassinat

PRÉMÉDITATION

(pré-mé-di-ta-sion ; en vers, de six syllabes) s. f.
Action de préméditer. Il l'a fait avec préméditation.
Une plus grande lutte se préparait [pour 1813] ; cette halte [l'interruption des hostilités] ne fut pas un temps qu'on accorda à la paix, mais qui fut donné à la préméditation du carnage [SÉGUR, Hist. de Nap. XII, 11]
En jurisprudence, dessein réfléchi qui a précédé l'exécution d'un crime.
Tout meurtre commis avec préméditation.... est un assassinat, [, Code pénal, art. 296]
La préméditation consiste dans le dessein formé, avant l'action, d'attenter à la personne d'un individu déterminé, ou même de celui qui sera trouvé ou rencontré, quand même ce dessein serait dépendant de quelque circonstance ou de quelque condition, [, ib. art. 297]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Les choses qui sont faites par ire ne sont pas jugies estre faites par previdence ou premeditacion, comme devant advisées [ORESME, Eth. 158]
  • XVIe s.
    La premeditation de la mort est premeditation de la liberté : qui a apprins à mourir, il a desapprins à servir [MONT., I, 76]
    Demosthenes, en l'oraison qu'il feit à l'encontre de Midias, nous met devant les yeux l'utilité de la premeditation [AMYOT, Comm. nourrir les enfants, 17]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. praemeditationem, de praemeditari, préméditer.

préméditation

PRÉMÉDITATION. n. f. Délibération que l'on fait en soi-même sur une chose, résolution que l'on prend, avant que de l'exécuter. Il n'a pas fait cela sans préméditation. Il l'a fait avec préméditation.

En termes de Jurisprudence criminelle, il signifie Dessein réfléchi qui a précédé l'exécution d'un crime. L'homicide sans préméditation est qualifié meurtre; avec préméditation, assassinat. On a résolu négativement la question de la préméditation.

premeditation

Premeditation, Praemeditatio.

préméditation


PRÉMÉDITATION, s. f. PRÉMÉDITER, v. act. et n. [Préméditacion, ; 1re et 2e é fer. dern. é aussi fer. au 2d.] Préméditer, c'est méditer quelque tems sur une chôse avant que de l'exécuter. Préméditation, action de préméditer. "Préméditer une démarche. Depuis long-tems il préméditoit de la faire. — "Il l'a faite avec préméditation, ou, il ne l'a pas faite sans préméditation. = Il me parait que le substantif est beaucoup moins usité que le verbe, et qu' on dit plus souvent, avec réflexion, sans réflexion.
   On dit adjectivement, dessein, coup prémédité, action, démarche préméditée; et adverbialement, de dessein prémédité. "Il l'a fait, non par étourderie, mais de dessein prémédité.

Traductions

préméditation

זדון (ז), כוונה תחילה (נ), מזיד (ז), כַּוָּנָה תְּחִלָּה, זָדוֹןpremeditazioneforethought, premeditation預謀premeditationpremeditation (pʀemeditasjɔ̃)
nom féminin
préparation d'une mauvaiseaction meurtre avec préméditation

préméditation

[pʀemeditasjɔ̃] nf
avec préméditation [meurtre] → premeditated; [commis] → with intent