prescience

(Mot repris de presciences)

prescience

[ presjɑ̃s] n.f. [ lat. praescientia, de scire, savoir ]
1. Connaissance de l'avenir : Un don de prescience anticipation, prévision
2. Intuition : Elle a eu la prescience de sa chute prémonition

prescience

(pʀesjɑ̃s)
nom féminin
capacité à prévoir l'avenir être doué d'une faculté de prescience

PRESCIENCE

(prè-si-an-s') s. f.
Terme de théologie. Connaissance particulière que Dieu a des choses qui ne sont pas encore arrivées, et qui ne laissent pas de lui être déjà présentes.
Il ne sert de rien, pour expliquer la prescience, de mettre un concours général de Dieu, dont l'action et l'effet soient déterminés par notre choix ; car ni le concours ainsi entendu, ni la volonté de le donner n'ont rien de déterminé, et par conséquent ne servent de rien à faire entendre comme Dieu connaît les choses particulières ; de sorte que, pour fonder la prescience universelle de Dieu, il faut lui donner des moyens certains par lesquels il puisse tourner notre volonté à tous les effets particuliers qu'il lui plaira d'ordonner [BOSSUET, Lib. arb. 3]
La simple prescience d'une action, avant qu'elle soit faite, ne diffère en rien de la connaissance qu'on en a après qu'elle a été faite [VOLT., Lett. au pr. roy. de Pr. oct. 1737]
Quelque difficulté qu'il y ait à concevoir la manière dont la prescience de Dieu s'accorde avec la liberté, comme cette prescience ne renferme qu'une certitude d'événements qui se trouverait toujours dans les choses, quand même elles ne seraient pas prévues, il est évident qu'elle ne renferme aucune nécessité et qu'elle ne détruit point la possibilité de la liberté [ID., ib.]
Fig.
Il lui semblait enfin que la vertu, loin de tourmenter la vie, contribuait tellement au bonheur durable, qu'on pouvait la considérer comme une sorte de prescience accordée à l'homme sur cette terre [STAËL, Corinne, XIX, 4]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Que la prescience divine Ne met point de necessité Sor les euvres d'umanité [, la Rose, 17474]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. praescientia, de prae, avant, et scientia, science.

prescience

PRESCIENCE. n. f. T. de Théologie. Connaissance de ce qui doit arriver. Il ne se dit qu'en parlant de Dieu. La prescience divine.

Il se dit, par extension, dans le langage courant, de la Prévision de l'avenir chez les hommes. Il eut, par une sorte de prescience, le sentiment de ce qui allait arriver.

préscience


PRÉSCIENCE, s. f. [Pré-cian-ce: 1re é fer. 2e lon. 3e e muet.] Terme dogmatique. Conaissance de ce qui doit arriver. Il ne se dit que de Dieu. "La prescience de Dieu n'ôte pas la liberté de l'homme. = On ne dit point la prescience des Prophêtes.

Synonymes et Contraires

prescience

nom féminin prescience
Traductions

prescience

prescience

prescience

[pʀesjɑ̃s] nf
(= anticipation) → prescience
la prescience de l'avenir → a premonition of the future
(RELIGION)prescience