pressoir

(Mot repris de pressoirs)

pressoir

n.m.
1. Machine servant à presser certains fruits pour en extraire le jus : Un pressoir à olives.
2. Lieu où se trouve cette machine.

pressoir

(pʀeswaʀ)
nom masculin
1. machine qui sert à extraire un liquide en pressant certains fruits un pressoir à raisins pour faire du vin
2. lieu où se trouve le pressoir travailler au pressoir

PRESSOIR

(prè-soir) s. m.
Machine qui sert à presser du raisin, des pommes, des olives, pour en faire du vin, du cidre, de l'huile.
Caton, Vitruve et Pline, seuls écrivains qui nous donnent quelques lumières sur les pressoirs des anciens, ne parlent que du pressoir à cage et du pressoir à étiquet ; on peut croire que le pressoir à coffre, qui n'est que le résultat du perfectionnement des deux autres, leur a été inconnu [MONGEZ, Instit. Mém. hist. et litt. anc. t. III, p. 59]
L'huile parfumée Dont l'or, dans Sicyone, inonde les pressoirs [MILLEV., Élég. liv. II]
Sans crainte du pressoir, le pampre tout l'été Boit les doux présents de l'aurore [A. CHÉN., la Jeune captive.]
Fig.
Jésus-Christ s'afflige et se trouble, il sue sang et eau, il se plaint d'être délaissé ; il ne trouve point de consolation ; tel est, messieurs, un Jésus sous l'effroyable pressoir de la justice divine [BOSSUET, 4e sermon, Passion de J.-Christ, 3]
Autrefois, pressoir banal, celui d'un seigneur, auquel tous ses vassaux étaient obligés de porter leur vendange, en payant un certain droit.
Lieu où se trouve le pressoir.
Fig. Ce qui sert à tirer de l'argent, comme un pressoir tire le jus des fruits.
Et votre don de l'assemblée [de la Provence] ? - Madame, il est accordé à huit cent mille francs. Voilà qui est fort bien, notre pressoir est bon, il n'y a qu'à serrer [SÉV., 25 nov. 1676]
Terme d'anatomie. Pressoir d'Hérophile, confluent des sinus de la dure-mère ; Hérophile pensait que le sang, y abordant de toutes parts, devait y éprouver une pression assez forte.
Espèce de saloir où les charcutiers salent leur lard.
Espèce de pelote pour appliquer l'or sur le papier à éventail.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Un pressoir [il] trueve, dont li vins fu ostez [, Bat. d'Aleschans, v. 3793]
  • XIIIe s.
    Cum je eusse fait un pressour en la ville d'Onne tout bannaul de tous mes hommes d'Onne [, Bibl. des ch. 6e série, t. III, p. 599]
  • XVIe s.
    Si tost que la grappe fut là, ils la mirent au pressouer [RAB., Pant. V. 16]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, pressouer, pressoué, persoué ; norm. persoux ; du lat. pressorium, de pressum, supin de premere, presser.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    PRESSOIR. Ajoutez :
    Barre de fer sur laquelle on presse après en avoir engagé un bout entre deux pierres pour soulever celle de dessus ; c'est un instrument analogue à PINCE, N° 12.

pressoir

PRESSOIR. n. m. Machine servant à presser du raisin, des pommes, etc., pour faire du vin, du cidre, etc. L'arbre d'un pressoir La vis d'un pressoir. Fouler le raisin, la vendange dans un pressoir. Pressoir banal.

Il se dit aussi du Lieu où le pressoir est établi. Aller dans le pressoir, au pressoir.

pressoir

Pressoir, m. acut. Est un instrument de bois, fait pour en pressant tirer à force et espraindre le jus de quelque chose, Torcular, Torcularium. Et est dit notamment pour espraindre le jus: Car telle maniere d'instrument qui ne fait qu'imprimer quelque marque, ou placquer simplement, est plus communéement appelé Presse, f. penac. Comme la presse des Imprimeurs, et la presse de ceux qui estampent les sarges, draps, fustaines et autres estoffes, et la presse dont les femmes et drappiers pressent leurs chapperons, linges, et draps. Desquels pressoirs il y a trois sortes: L'une est à deux tablettes, l'une basse, en laquelle sont endentées les vis; l'autre haute, laquelle à tour de moulinet, estant abbaissée en gisant sur l'autre, espraind le jus de ce qui est entre deux, et a le nom de presse, usitée aux apothicaires et faiseurs d'esprainctes. Les autres deux sortes sont propres aux pressuriers de vin, desquelles l'une est à rouë, l'autre à arbre.

Un pressoir, sans vis, Prelum.

L'arbre d'un pressoir, Arbor torcularis.

Vaisseaux de pressoir, Vasa pressoria. Colum.

Traductions

pressoir

press

pressoir

בד (ז), בֵּית-בַּד

pressoir

pers, perskamer

pressoir

[pʀeswaʀ] nmpress (for cider, olive oil etc)