prestance

prestance

n.f. [ lat. praestantia, de praestare, se tenir en avant ]
Maintien fier et élégant : La prestance des patineurs compte beaucoup dans leur note finale allure, distinction

prestance

(pʀɛstɑ̃s)
nom féminin
allure fière et imposante une femme qui a une belle prestance

PRESTANCE

(prè-stan-s') s. f.
Terme familier. Bonne mine accompagnée de dignité et de gravité.
Le vulgaire appelle majesté une certaine prestance et une pompe extérieure qui l'éblouit ; mais les sages savent bien comprendre que la majesté est un éclat qui rejaillit principalement de la justice [BOSSUET, Sermons, Ambition, Fragment sur le même sujet]
Cette belle fille avait un air de bonté et de prestance tout à la fois.... [A. DE VIGNY, Stello, XXIV]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Fit de grans secours et prestances sur les frontieres des payens [G. CHASTEL., Él. du duc Philippe.]
  • XVIe s.
    Et le festin, la pompe et l'assistance Surpasse en bien le triomphe et prestance, Qui fut jadis sur le mont Pelyon [MAROT, II, 365]
    Contempler toute la forme et prestance non seulement de vostre beau visage, mais aussi de tout le reste de vostre corsaige [, l'Amant ressuscité, p. 470, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. praestantia, excellence, de prae, en avant, et stare, être debout (voy. STABLE).

prestance

PRESTANCE. n. f. Maintien imposant. C'est un homme qui a de la prestance, qui a une belle prestance. Il n'a pas assez de prestance pour bien représenter.

prestance


PRESTANCE, s. f. [Prèstance: 1reè moy. 2e lon. 3e e muet.] Bone mine, accompagnée de gravité et de dignité. "Homme de prestance, qui a de la prestance, qui a bone prestance; qui est de grande, de belle prestance. "Il n'a pas assez de prestance pour bien représenter. "Il a une belle prestance d'homme. Th. d'Éduc. — Ce mot est tout au plus du style familier: l'Acad. le met sans remarque.

Synonymes et Contraires

prestance

nom féminin prestance
Maintien qui en impose.
Traductions

prestance

מראה מרשים (ז)

prestance

[pʀɛstɑ̃s] nfpresence