prêt

(Mot repris de prete)
Recherches associées à prete: preter

1. prêt

n.m. [ de prêter ]
1. Action de prêter : Ce garage fait des prêts de voitures fourniture
2. Chose ou somme prêtée : Rembourser un prêt.
3. Contrat par lequel une chose, une somme sont prêtées sous certaines conditions : Un prêt immobilier à long terme.

2. prêt, e

adj. [ du lat. praesto, à portée de main ]
1. (à, pour) Qui est disposé, décidé à ; qui est en état de : Il est prêt à se sacrifier pour réussir déterminé, résolu
Remarque: Ne pas confondre être prêt à avec être près de.
2. Dont la préparation est terminée ; disponible : Le repas est prêt.

PRÊT2

(prê ; le t ne se prononce pas et ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des prê-z exigibles) s. m.
Action de prêter de l'argent ou quelque autre objet.
Il y a deux sortes de prêt : celui des choses dont on peut user sans les détruire, et celui des choses qui se consomment par l'usage qu'on en fait ; la première s'appelle prêt à usage ou commodat ; la deuxième s'appelle prêt de consommation ou simplement prêt [, Code Nap. art. 1874]
Prêt gratuit, se dit par opposition à prêt à intérêt, lorsque le prêteur se contente de la restitution de la chose prêtée. Prêt à intérêt, prêt à condition que le débiteur en servira les intérêts.
Nos législateurs, s'il est possible, raisonnent encore plus ma que les casuistes ; ils condamnent le prêt à intérêt, et ils le tolèrent ; ils le condamnent sans savoir pourquoi, et ils le tolèrent parce qu'ils y sont forcés [CONDILL., Comm. gouv. I, 18]
Prêt usuraire, prêt où l'intérêt stipulé a le caractère de l'usure. Prêt à la petite semaine, prêt usuraire où les intérêts se comptent et sont dus par semaines.
Moncrif a publié quelques lettres sur des sujets intéressants de morale, en particulier sur cette usure si commune dans le bas peuple, et connue sous le nom de prêt à la petite semaine [D'ALEMB., Éloges, Moncrif.]
Somme d'argent prêtée. Un prêt considérable. Prêt sur gage.
Les prêts que les marchands se faisaient les uns aux autres [FÉN., Tél. XI]
Maison de prêt, établissement autorisé dans lequel on prête de l'argent sur nantissement
Le prêt se dit dans les bibliothèques de l'action de prêter un livre que l'emprunteur emporte chez lui. Registre, livre de prêt, registre, livre sur lequel on inscrit, dans les bibliothèques publiques, les livres prêtés.
Anciennement, payement de solde que le roi faisait faire par avance aux soldats de dix en dix jours, plus ou moins, pour suppléer aux montres et pour les attendre.
Aujourd'hui somme payée d'avance par l'État ; la partie de ces fonds qu'on doit remettre à chaque sous-officier ou soldat reste pendant cinq jours dans la caisse du corps, et dès lors elle leur est due quand ils la reçoivent ; jusque-là on a pris toutefois sur le prêt les sommes nécessaires à l'achat des vivres, etc. [LEGOARANT, ]
Fig. et populairement. Recevoir son prêt, recevoir un mauvais coup, ou une semonce.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Et je cuit que cist dui [deux] destrier Sont vostre ; or si vous prieroie ....Que vos, ou à prest ou à don, Le quel que soit, me baillassiez [, la Charrette, v. 280]
  • XIIIe s.
    Donques me convient il tenir au quel je quiderai que bon soit, ou à le [la] vente ou au prest [BEAUMANOIR, VI, 26]
  • XIVe s.
    Comme n'a gueres nostre bien amé Berthelemy Spiffame nous eust promis à faire certain prest du sien, à nostre grant besoing, et pour le fait de nos guerres [, Ordonn. des rois de Fr. t. v, p. 319]
    Quatre cent com paingnons la semaine assembla, Et à cascun de prest [solde] quinze florins bailla [, Baud. de Seb. VI, 544]
  • XVIe s.
    Cela fut retardé par les desbauches des esquipages, qu'en vain on pensa obliger par quelques petits prests par eux mesprisez [D'AUB., Hist. II, 296]
    Il commanda d'en distribuer ausdicts capitaines, par forme de prest, pour en accomoder leurs soldats, attendant les monstres [CARL., VII, 1]

ÉTYMOLOGIE

  • Prêter ; provenç. prest ; ital. presto.

PRÊT3

(prê) s. m.
Terme du service de la maison du roi. Essai que le gentilhomme servant de jour faisait faire au chef du gobelet, de tout ce qui devait servir au roi pour la table, comme pain, sel, serviettes, cuiller, fourchette, couteau et cure-dents. La table de prêt, table où se faisait cet essai et qui était gardée par le gentilhomme servant.
Il y eut grand couvert chez Mme la Dauphine ; la nef était sur la table du prêt [DANGEAU, Journal, t. XIII, p. 452]

ÉTYMOLOGIE

  • Prêt 1.

prêt

PRÊT, ÊTE. adj. Qui est en état de faire, de dire, de recevoir, d'entendre quelque chose; qui est disposé, préparé à quelque chose. Je suis prêt à faire tout ce qu'il vous plaira. Il est prêt à partir. Tenez-vous prêt pour partir dans deux heures. C'est un homme qui est toujours prêt à bien faire, qui est prêt à tout faire. Le dîner est prêt à servir. Les armées étaient prêtes à en venir aux mains. Je suis prêt à vous entendre. Absolument, Le dîner est prêt. La voiture est prête.

C'est un homme qui n'est jamais prêt, C'est un homme qui est toujours en retard, qui n'a jamais fait à temps ses préparatifs.

prêt

PRÊT. n. m. Action par laquelle on prête. Il est usité surtout en parlant de l'Argent. Ce n'est pas une vente, une aliénation, ce n'est qu'un prêt. Prêt à intérêt. Prêt qui ne porte pas intérêt. Prêt d'honneur. Prêt usuraire. Prêt sur gages, sur nantissement. Prêt sur dépôt d'effets publics, sur consignation de marchandises. Il leur demanda une hypothèque pour sûreté du prêt qu'il leur consentait.

Il se dit aussi de la Somme prêtée. Prêt considérable.

Il se dit en parlant d'Autres choses que de l'argent. Je ne vous donne pas ce livre, ce n'est qu'un prêt.

En termes d'Administration militaire, il désigne la Somme allouée aux sous-officiers et aux soldats pour leurs menus besoins. On paie le prêt tous les dix jours. Toucher, recevoir le prêt.

Prêt franc, Somme allouée aux sous-officiers et aux hommes dispensés de vivre à l'ordinaire, et qui leur sert non seulement comme argent de poche, mais aussi pour leur nourriture.

prêt


PRêT, ÊTE, adj. [Prê, prête; 1re ê ouv. et lon. 2e e muet.] Qui est en état de... Qui est disposé, préparé à. Il régit à devant les noms et les verbes. "Il est prêt à tout. "Je suis prêt à faire tout ce qu'il vous plaira. "Le diner est prêt à servir: le canon était prêt à tirer. = On dit, dans le Dict. Gram. qu'il régit à et de: on le dit d'aprês l'exemple de plusieurs Auteurs, qui ont employé le second régime: mais c'est une inatention de leur part: ils ont confondu prêt avec prês; voy. PRêS, Rem. — * Le P. Barre met à et de dans la même phrâse: Ferdinand était prêt à satisfaire Isabelle, et même de lui acorder des conditions avantageuses. Cela done à cette phrâse un air sauvage. * Montesquieu dit, prêt de. "Il n'y avoit point de services que les Peuples et les Rois ne fussent prêts de rendre, ni de bassesses, qu'ils ne fissent pour l'obtenir (le titre d'alliés des Romains.) On doit dire, prêt à rendre, prêt à partir, à bien faire. Ce serait une faûte, de dire, prêt de partir. Plusieurs font cette faûte. Acad. Wailly.

prêt


PRêT, s. m. [Prê, ê ouv. et long.] Action par laquelle on prête de l'argent. "Ce n' est pas une vente, c'est un prêt. = La chôse prétée. Faire un prêt. "Prêt gratuit: prêt usuraire. = Ce qui est payé aux Soldats pour la solde ordinaire. Faire le prêt. "Il était dû aux Soldats quatre prêts.

Synonymes et Contraires

prêt

adjectif prêt
1.  Dont la préparation est terminée.
hors d'état.

prêt

nom masculin prêt
Objet ou somme prêtés.
Traductions

prêt

(pʀɛ)

prête

(pʀɛt)
adjectif
qui est en état de faire qqch, qui a étépréparé être prêt à partir être prêt à tout pour réussir Le repas est prêt.

prêt

bereit, fertig, erbötig, Darlehenready, loan, finished, through, all set, in readiness, setklaar, lening, af, afgelopen, gereed, soldijהלוואה (נ), השאלה (נ), מוכן (ת), מזומן (ת), ערוך (ת), תשומת יד (נ), מוּכָן, מְזֻמָּן, עָרוּךְ, הַלְוָאָה, הַשְׁאָלָהbereid, gereed, klaardisposat, preparat, prestpřipravený, půjčkafærdig, klar, lånpretadispuesto, listo, preparado, préstamovalmis, lainapinjaman, siaptillbúinnpronto, prestito, credito, mutuo, prestito attivogotowy, pożyczkapronto, disposto, prestes, empréstimogatafärdig, redo, tillreds, klar, låntayarialesta, hazır, krediδάνειο, διατεθειμένος, έτοιμοςготовый, ссудаقَرْضٌ, مُسْتَعِدّpozajmica, spreman用意のできた, 貸し付け대출금, 준비가 된klar, lånเงินกู้, พร้อมsẵn sàng, tiền cho vay准备完毕的, 贷款 (pʀɛ)
nom masculin
1. action de prêter qqch le prêt de livres par une bibliothèque
2. somme d'argent prêtée prêt bancaire faire un prêt à qqn

prêt

7 [pʀɛ] adj
(= préparé) → ready
Le déjeuner est prêt → Lunch is ready.
Tu es prête? → Are you ready?
(= capable) prêt à faire → ready to do
prêt à tout → ready for anything

prêt

8 [pʀɛ, pʀɛt] nm
(= action) → lending no pl
(= somme prêtée) → loan