prié, ée

PRIÉ, ÉE

(pri-é, ée) part. passé de prier
À qui on a demandé comme grâce. Prié de rendre ce service.
Invité, convié. Prié d'assister à la fête. Il est né prié, il n'a pas besoin d'être invité chaque fois, il est toujours censé l'être. Substantivement. Celui qu'on a convié. Êtes-vous du nombre des priés ?
Repas prié, repas auquel on est invité avec quelque cérémonie.
J'assiste à des soupers priés où la porte est fermée à tout survenant [J. J. ROUSS., Hél. II, 17]
Tandis qu'au sein de la mollesse, Fuyant la table ouverte et le souper prié [DESMAHIS, Poésies, p. 100, dans POUGENS]
Le faste ridicule et de mauvais goût dans les repas priés [PICARD, Petite ville, I, 3]