priscillianisme

PRISCILLIANISME

(pri-ssil-li-a-ni-sm') s. m.
Hérésie de Priscillianus, Espagnol du IVe siècle, qui professait que l'âme de l'homme venue du ciel tombait dans les mains du principe du mal, et que ce principe l'adjoignait au corps ; il condamnait l'usage des viandes et du mariage, et confondait le Père avec le Saint-Esprit.