prisme

prisme

n.m. [ gr. prisma, de prizein, scier ]
1. En géométrie, solide dont deux faces sont deux polygones égaux et parallèles (les bases), les faces latérales étant des parallélogrammes.
2. En optique, solide à base triangulaire, en matériau transparent, qui dévie et décompose les rayons lumineux.
3. Fig., litt. Idée, sentiment, souvenir qui pousse à déformer la réalité : Les amoureux voient le monde à travers le prisme de l'amour.

prisme

(pʀism)
nom masculin
objet transparent à plusieurs faces, qui transforme la lumière Les prismes décomposent les rayons lumineux.

PRISME

(pri-sm') s. m.
Terme de géométrie. Polyèdre ayant pour bases deux polygones égaux et parallèles, dont les côtés homologues sont unis par des parallélogrammes.
Cet étalon [une mesure], comme celui de Turin, est un prisme à cinq pans de bois dur, chargé, sur chacune de ses faces, de caractères hiéroglyphiques [GÉRARD, Instit. Mém. scienc. t. IX, p. 604]
Prisme triangulaire, quadrangulaire, pentagonal, etc. prisme dont les bases sont deux triangles, deux quadrilatères, deux pentagones, etc.
Terme de physique. Prisme triangulaire de cristal, de verre ou de toute autre substance transparente.
On ne séparerait jamais les rayons primitifs et colorés, s'ils n'étaient de leur nature tels qu'en passant par le même lieu, par le même prisme de verre, ils se rompent sous différents angles, et par là se démêlent quand ils sont reçus à des distances convenables [FONTEN., Newton.]
La lumière suit trois chemins différents en entrant dans un prisme : ses trois routes dans l'air, dans le prisme et au sortir du prisme sont différentes [VOLT., Phil. Newt. II, 1]
Quand Newton eut montré la lumière décomposée en sept rayons par son prisme [SENNEBIER, Ess. art d'observ. t. I, p. 323]
En ce sens, on l'emploie souvent absolument. Le prisme décompose la lumière blanche, et sépare les rayons rouges, orangés, jaunes, verts, bleus, indigo et violets. Les effets du prisme.
Et du prisme magique, armant sa main savante, Développe d'Iris l'écharpe éblouissante [DELILLE, Trois règ. I]
Nom donné abusivement à des instruments d'une forme quelconque destinés à produire ou à observer la réfraction des rayons lumineux ; ainsi on l'a étendu à des rhomboèdres, etc. Prisme de Nichol, parallélépipède rectangulaire constitué par un cristal très grand de spath d'Islande, et servant à l'étude de la lumière polarisée. Poétiquement.
Des cascades l'écume errante Faisait autour de toi, sur un tapis de fleurs, De son prisme liquide ondoyer les couleurs [LAMART., Harold, Déd.]
Fig.
Voilà l'image de la gloire : D'abord un prisme éblouissant, Puis un miroir expiatoire Où la pourpre paraît du sang ! [V. HUGO, Odes, III, 6]
Fig. Voir dans un prisme, regarder à travers un prisme, considérer les choses suivant ses passions, ses désirs. On dit de même : le prisme de l'amour-propre, le prisme de l'espérance.
Une révolution est un prisme dans lequel tout se décompose [REYBAUD, Jér. Paturot, III, 2]

REMARQUE

  • Comme c'est à l'aide d'un prisme triangulaire de verre ou de cristal que Newton a décomposé la lumière, lorsque le mot prisme est pris au figuré, c'est toujours de couleurs ou de décomposition qu'il s'agit.

ÉTYMOLOGIE

  • Du grec, prisme, proprement chose sciée, du grec, scier.

prisme

PRISME. n. m. T. de Géométrie. Polyèdre ayant pour bases deux polygones égaux et parallèles, dont les côtés homologues sont unis par des parallélogrammes. Prisme triangulaire. Prisme quadrangulaire. Prisme pentagone.

Il se dit, particulièrement, en termes de Physique, de l'Instrument d'optique qui sert à réfracter et à décomposer la lumière et qui est un prisme triangulaire de verre blanc ou de cristal. Les effets du prisme. Faire passer un faisceau de lumière à travers un prisme.

Les couleurs du prisme, Les sept couleurs que donne la décomposition de la lumière par le prisme et qui sont le violet, l'indigo, le bleu, le vert, le jaune, l'orangé et le rouge.

Fig., Voir dans un prisme, regarder à travers un prisme, Voir les choses, les considérer suivant ses préjugés et ses passions, qui les colorent à leur gré. On dit de même Le prisme de l'amour-propre.

Traductions

prisme

prism

prisme

מנסרה (נ), צלעון (ז), מִנְסָרָה, צַלְעוֹן

prisme

prisma

prisme

Prisma

prisme

プリズム, 角柱

prisme

棱柱, 棱镜

prisme

prismi

prisme

Призма

prisme

棱鏡

prisme

Hranol

prisme

Prisme

prisme

프리즘

prisme

ปริซึม

prisme

[pʀism] nmprism