privance


Recherches associées à privance: prince

PRIVANCE

(pri-van-s') s. f.
Familiarité particulière (terme vieilli).
Le duc de Chevreuse, le duc de Beauvilliers, son beau-frère, et leurs épouses avaient alors les plus intimes privances avec le roi et avec Mme de Maintenon [SAINT-SIMON, 16, 192]
Mme de Lude avait une vieille amie qui était de l'ancienne connaissance de Nanon [la domestique de confiance de Mme de Maintenon], et qu'elle voyait quelquefois en privance [ID., 39, 191]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Trestoutes mes privances par lor conseil ferai [, Berte, VII]

ÉTYMOLOGIE

  • Privé 1.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • PRIVANCE. - HIST. Ajoutez : XIIe s.
    Et alsi come entre les corages soi amanz donet la privance grand hardement de cariteit [, li Dialoge Gregoire lo pape, 1876, p. 180]