privilège

(Mot repris de privilege)

privilège

n.m. [ du lat. privilegium, loi exceptionnelle, de privus, particulier, et lex, legis, loi ]
1. Droit, avantage particulier attaché à qqn ou possédé par qqn : Obtenir un privilège après négociation prérogative
2. Avantage procuré par une situation quelconque : Il a été élu au privilège de l'âge.
3. Ce que l'on considère comme un avantage : J'ai eu le privilège de les rencontrer chance, honneur

privilège

PRIVILÈGE. n. m. Faculté accordée à un particulier ou à une communauté de faire quelque chose ou de jouir de quelque avantage qui n'est pas de droit commun. Privilège temporaire. Privilège perpétuel. Privilège exclusif. Un privilège fort étendu. Privilège d'imprimer. Privilège pour vingt ans. Demander un privilège. Obtenir, accorder, refuser, ôter un privilège. User, abuser de son privilège. Un livre imprimé avec approbation et privilège. La plupart des privilèges sont abolis par nos lois actuelles.

Privilège du roi se disait de l'Autorisation exclusive d'imprimer un ouvrage, il était donnée par le gouvernement royal après examen de la censure.

PRIVILÈGE désigne aussi l'Acte qui contient la concession d'un privilège. Un privilège scellé du grand sceau. Dresser un privilège. Enregistrer un privilège.

Il se dit également de Toutes sortes de droits, de prérogatives, d'avantages attachés aux charges, aux emplois, aux conditions, aux états, etc. C'est un privilège de sa charge. Le privilège de l'âge. Le privilège de l'ancienneté. Les privilèges de la noblesse. Le privilège des bouilleurs de cru.

En termes de Jurisprudence, il signifie Titre à la préférence, droit que la qualité de la créance donne à un créancier d'être préféré aux autres créanciers, même hypothécaires. Privilèges sur les meubles. Privilèges sur les immeubles. La femme n'a point de privilège, pour la répétition de sa dot, sur les créanciers qui lui sont antérieurs en hypothèque. Le propriétaire non payé par son locataire a un privilège sur les meubles garnissant l'immeuble loué. Être payé par privilège et préférence sur le prix d'un immeuble. En cas de novation, les privilèges et hypothèques de l'ancienne créance ne passent point à celle qui lui est substituée.

Il se dit figurément des Dons naturels, soit du corps, soit de l'esprit. La raison est un privilège qui distingue l'homme des animaux. La beauté est un heureux privilège.

Il désigne aussi Certaines libertés, certaines prérogatives que l'on s'attribue dans la société, ou que les autres vous accordent. Il a le privilège de faire et de dire dans cette maison tout ce qu'il lui plaît. C'est un homme qui a des privilèges que d'autres n'ont pas. La vieillesse donne des privilèges.

privilege

HENRY par la grace de Dieu Roy de France et de Navarre, à nos ames et feaux conseillers les gens tenans nos Cours de Parlement de Paris, Rouen, Toulouze, Bordeaux, Lyon, Poictou, et leurs lieutenans, et à tous justiciers et Officiers qu'il appartiendra, Salut. Nostre Tres-cher et bien Amé David Douceur marchant libraire Juré en l'université de Paris, nous a fait remonstrer qu'il a recouvert avec grans frais un livre intitulé, Le Thresor de la langue Françoise, dressé et augmenté de la moitié par Jean Nicot vivant Conseiller du Roy et Maistre des Requestes de nostre hostel, lequel livre il desire d'imprimer ou faire imprimer et mettre en lumiere: mais d'autant qu'il luy a beaucoup cousté et coustera encor d'avantage pour dresser la coppie et faire l'impression d'iceluy, il doute qu'apres qu'il aura exposé et mis en vente ledit livre, que quelques Imprimeurs et Libraires de Lyon, Rouen, Paris, ou autres villes de cestuy nostre Royaume le veuillent semblablement imprimer, et susciter les marchans Libraires et Imprimeurs de Geneve ou aucuns estrangers a ce faire, qui seroit par ce moyen frustrer ledit exposant de ses frais et rendre sa peine, diligence, et travail inutile, et luy faire recevoir perte et dommage: pour à quoy remedier, et afin que ledit Douceur qui a travaillé pour le bien public, ayant fourni ce qui estoit necessaire pour avancer ledit livre ne soit privé du fruict qu'il en doit attendre. POUR CES CAUSES, et autres considerations à ce nous mouvans, de nostre grace speciale et pleine puissance et autorité Royale, par ces presentes nous avons donné et octroyé donnons et octroyons le privilege, congé, licence, et permission audit Douceur d'imprimer ou faire imprimer ledit Thresor de la langue Françoise, dressé et augmenté de la moitié par Jean Nicot, en telle forme et caractaires que bon luy semblera, fait et faisons inhibitions et defenses à tous autres libraires et Imprimeurs quelque part qu'ils soyent, et autres personnes de quelque estat et conditions qu'ils soyent de les imprimer ou faire imprimer, vendre ne debiter en cestuy nostre Royaume et autres lieux de nostre obeissance, contrefaire ne alterer, soit par extraict ou abregé l'ordre et methode dudit Thresor, ne mesme susciter les Genevois ou autres estrangers à ce faire, sans le congé ou permission expresse dudit Douceur, durant le temps et terme de dix ans, à conter du jour qu'il sera parachevé d'imprimer, sur peine de trois mille livres d'amende, dont la moitié nous appartiendra et l'autre moitié audit Douceur, et tous despens dommages et interests envers luy, et aussi des confiscations des exemplaires qui seront faits ou imprimez par autres sans le consentement dudit Douceur. De ce faire vous donnons pouvoir, authorité, commission, mandement special, et de proceder à l'encontre de ceux qui y contreviendront, par toutes voyes deuës accoustumées, et par les peines susdites, nonobstant oppositions ou appellations quelconques, pour lesquelles sans prejudice d'icelles ne voulons estre differé. Et pour ce que de ces presentes ledit exposant pourroit avoir affaire en plusieurs et divers endroits: Nous voulons qu'au Vidimus d'icelle fait sous seel Royal, ou par l'un de nos Ames et feaux Conseillers Notaire, et Secretaire, foy soit adjoustée comme au present original: et si voulons et mandons que mettant par bref le contenu du present privilege au commencement ou à la fin dudit livre, qu'iceluy aye forme de signification, tout ainsi que si l'original estoit particulierement signifié à un chacun, et que cela soit de tel effect et vertu comme si ledit livre leur avoit expressément et particulierement esté monstré et signifié, car tel est nostre plaisir. Donné à Paris le huictiesme jour de Febvrier, l'an de grace mil six cens quatre, et de nostre Regne le quinsiesme.

Seelé du grand seau de sire jaune à simple queuë. Par le Roy en son Conseil. DU FOS. LES COMMENTAIRES DE LA LANGUE FRANCOISE

privilege

Privilege, C'est à dire, une loy particuliere, pour ou contre aucun, Priuilegium, Vacatio.

Toute ville qui jouissoit de mesmes privileges que la ville de Rome, Municipium.

Le privilege aux bourgeois, Ius municipum, et ciuile. B.

Crier par vertu de privilege aux bourgeois, Priuilegio municipali inclamare et proscribere. B.

Avoir par privilege ses causes commises par devant quelque juge, Codicillorum forensium ius habere. B.

Le privilege de tonsure, ou de clericature, Ius rasi verticis eximium, Infulae initiati verticis, nouacula aut forfice perstricti, Praesidium canonum. B.

Qui joüit du privilege de clericature, Eximij verticis compos. B.

privilège


PRIVILèGE, s. m. PRIVILÉGIÉ, ÉE, adj. [3e è moy. au 1er, é fer. aux 2 aûtres, dont la 5eé aussi fer. L'Acad. écrit privilége avec un accent aigu sur le 1er e: il semble pourtant que devant l'e muet, cet e est moyen et non pas fermé.] Privilège est 1°. une faculté acordée à quelqu'un de jouir de quelque avantage, à l'exclusion des aûtres. "Demander, obtenir, acorder, refuser un privilège. "Privilège d'imprimer, de vendre, de débiter, etc. = 2°. L'acte qui contient cette concession. = 3°. Droit, prérogative. "C'est un privilège de sa charge. "Les Princes du sang ont de grands privilèges Voyez PRÉROGATIVE. = 4°. Hypothèque préférable. "Le bailleur de fonds est payé par privilège, a un privilège sur le prix de l'héritage. = 5°. Don naturel: "La raison, ce beau privilège, qui distingue l'Homme de la brute. = 6°. Liberté qu'on a ou qu'on se done de faire des chôses que les aûtres n'ôseraient faire. "Il a acquis le privilège de tout dire et de tout faire impunément.
   PRIVILÉGIÉ, qui a un privilège. Marchand privilégié: persone privilégiée (n°. 1°.) Créancier privilegié (n°. 4°.) Il est privilégié dans cette maison (n°. 6°.)

Synonymes et Contraires

privilège

nom masculin privilège
Traductions

privilège

Privileg, Privilegium, Vergünstigung, Vorzug, Vorzugsrechtprivilegevoorrecht, privilege, prae, preferentieזכות יתר (נ)voorregprivilegioprivilegioprivilégioprivilegiumayrıcalıkprivilegioاِمْتِيَازprivilegiumprivilegiumπρονόμιοetuoikeusprivilegija特権특권privilegiumprzywilejпривилегияอภิสิทธิ์đặc ân特权привилегия特權 (pʀivilɛʒ)
nom masculin
1. droit attribué à certains individus bénéficier d'un privilège
2. avantage donné par qqch le privilège de la naissance

privilège

[pʀivilɛʒ] nmprivilege