probe

probe

adj. [ lat. probus ]
Litt. Qui est d'une honnêteté stricte, scrupuleuse : « Les jean-foutre et les gens probes / Médisent du vent furibond » [Le Vent, G. Brassens] intègre ; malhonnête

PROBE

(pro-b') adj.
Qui a de la probité.
C'étaient les plus probes et les plus disciplinés qui parlaient ainsi [demandant qu'on leur livrât les restes de Moscou brûlé], et l'on n'avait rien à leur répondre [SÉGUR, Hist. de Nap. VIII, 8]

REMARQUE

  • Probe ne se trouve dans le Dictionnaire de l'Académie qu'à partir de l'édition de 1835. Il n'est pas non plus dans Richelet.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. probus.

probe

PROBE. adj. des deux genres. Qui a de la probité. C'est un homme probe.

probe


*PROBE, adj. PROBITÉ, s. f. [Dern. e muet au 1er, é fer. au 2d.] Probité, droitûre d'esprit et de coeur, qui se manifeste par les actions et la conduite. "Homme de probité, de grande probité; d'une probité reconûe ou, sans foi et sans probité. "Point de probité réelle et constante sans religion: point de religion véritable sans probité. = * Quelques uns disent probe pour signifier un homme de probité. "Il étoit laborieux, probe, obligeant. Retif. C'est un néologisme, dont je n'augûre pas trop bien.

Synonymes et Contraires

probe

adjectif probe
Littéraire. D'une stricte honnêteté.
Traductions

probe

נקי דעת (ת)

probe

probo