procédé

procédé

n.m.
1. Méthode pratique pour faire qqch : Un procédé de fabrication moyen, processus, 2. technique
2. Manière d'agir, de se comporter : Des procédés déloyaux agissements, conduite
3. Technique artistique utilisée de façon trop systématique : Un film qui sent le procédé cliché, recette

PROCÉDÉ2

(pro-sé-dé) s. m.
Manière d'agir d'une personne envers une autre.
Pour témoigner à tous qu'à regret je permets Un sanglant procédé [un combat singulier] qui ne me plut jamais [CORN., Cid, IV, 5]
Il est difficile de juger si un procédé net, sincère et honnête est un effet de probité ou d'habileté [LA ROCHEFOUC., dans RICHELET]
Cela n'est pas le procédé d'un sot [SÉV., 239]
Mon âme vous remercie de la bonne opinion que vous avez d'elle, de croire qu'elle ait horreur des vilains procédés : vous ne vous êtes pas trompée [ID., 181]
Je ne vous parle guère de Mme de la Troche ; c'est que les flots de la mer ne sont pas plus agités que son procédé avec moi [ID., 15 avr. 1672]
Si vous avez jamais vu le procédé des académistes qui ont campos, vous trouverez que cette querelle y ressemble fort [de d'Harcourt et de la Feuillade, qui se jetèrent des assiettes et des couteaux à la tête] [ID., à Bussy, 25 nov. 1655]
Après l'indigne éclat d'un procédé si noir [TH. CORN., Ariane, V, 6]
C'est une vengeance douce à un homme de faire, par tout son procédé, d'une personne ingrate, une très ingrate [LA BRUY., IV]
Le public n'est juge que des procédés, qui sont fort différents des procédures [VOLT., Lett. Damilaville, 16 sept. 1766]
Elle aimerait mieux cent fois avoir un mauvais procédé que de manquer de politesse [GENLIS, Ad. et Th. t. III, p. 178 dans POUGENS]
Les mauvais procédés, cela se pardonne ; mais les mauvais propos, cela ne s'oublie pas [PICARD, Vieux coméd. sc. 1]
Fig.
Nous avons chaud, nous autres ; il n'y a plus qu'en Provence où l'on ait froid ; je suis persuadée que notre châsse [de sainte Geneviève] a fait ce changement ; car sans elle nous apercevions, comme vous, que le procédé du soleil et des saisons était changé [SÉV., 24 juill. 1675]
Au plur. Il se dit des bons procédés. C'est un homme qui ne connaît pas les procédés. C'est un homme à procédés. Manquer de procédés.
Pour couvrir d'un vernis de procédés la laideur du vice [J. J. ROUSS., Lett. à d'Alemb.]
Cet homme a des procédés avec tout le monde, il se conduit avec tout le monde d'une manière honnête.
Manière de faire une opération, soit chimique, soit pharmaceutique, soit chirurgicale. Un procédé nouveau.
On y donne un procédé pour convertir le mercure en or.... [BUFF., Min. t. v, p. 346]
Anciennement. Préliminaire de duel entre gens d'épée.
Je ne comprends pas que vous parliez si bien d'un procédé ; pour moi, je crois que vous avez eu quelque affaire en Bretagne, qui vous a appris cette langue [BUSSY, à Mme de Sévigné, dans SÉV. 7 sept. 1668]
Il [le fils de Mme de Sévigné] a été spectateur des deux armées rangées si longtemps en bataille ; voilà la seconde fois qu'il n'y manque rien que la petite circonstance de se battre ; mais, comme deux procédés valent un combat, je crois que deux fois à la portée du mousquet valent une bataille [SÉV., 28 mai 1676]
Je trouve qu'au commencement de la troisième race, la jurisprudence était toute en procédés ; tout fut gouverné par le point d'honneur [MONTESQ., Espr. XXVIII, 19]
Fig.
On ne demande qu'à tourner tout en plaintes et en procédés contre moi [BOSSUET, Lett. quiét. 125]
Petit rond de cuir que l'on applique au bout d'une queue de billard. Queue à procédé. Manière de se servir de la queue à procédé.

ÉTYMOLOGIE

  • Procédé 1.

procédé

PROCÉDÉ. n. m. Conduite, manière d'agir d'une personne envers une autre. Son procédé est fort honnête. Il a de bons procédés. Le procédé de cet homme n'est pas net. Quel procédé! C'est un étrange procédé. C'est le procédé d'un homme délicat. Ce sont là des procédés inadmissibles. J'ai éprouvé de sa part de mauvais procédés. Il a eu pour moi les meilleurs procédés.

Il se dit absolument, au pluriel, des Bons procédés. Avoir des procédés. Manquer de procédés.

PROCÉDÉ, en termes d'Arts et de Sciences, désigne la Méthode qu'il faut suivre pour exécuter quelque ouvrage, pour faire quelque opération. Procédé chimique. Procédé pour la fabrication du phosphore. Employer un procédé, divers procédés. Je ne connaissais pas, ce procédé- là. C'est un procédé nouveau.

En termes de Littérature et de Beaux- Arts, il s'emploie dans le sens d'Artifice, de moyens en quelque sorte mécaniques qui remplacent l'inspiration, le naturel, la spontanéité. Le style de cet écrivain est tout en procédés. Procédés de style. Cet artiste a joué ce soir par procédé.

En termes de jeu de Billard, il désigne la Lamelle de cuir qui est appliquée au petit bout d'une queue de billard et que l'on frotte de craie.

procédé


PROCÉDÉ, s. m. PROCÉDER, v. n. [2e et 3e é fer. dans le verbe, comme dans le nom.] Procédé, manière d'agir, relativement aux persones. "Bon ou mauvais procédé. = Quand il est sans épithète, il se prend en mauvaise part. "Il a des procédés avec tout le monde. = * La Mothe le Vayer prétendait que le procéder était autant du bel usage que le procédé; mais Th. Corneille assûre qu'il ne voyait persone de son sentiment. Cette opinion n' a pas plus de partisans aujourd'hui: tout le monde dit et écrit procédé. = * Comme on dit, tenir une conduite, un Auteur moderne a cru pouvoir dire, par analogie, tenir un procédé: mais l'analogie trompe souvent en fait de langage. "Un procédé révoltant et que j'ai peine à comprendre est celui qu'on tient vis-à-vis le sexe. Du Plaisir.
   PROCÉDER, C'est 1°. Provenir de... "D'où procède ce trouble? Tout son mal ne procède que de chagrin, que de l'intempérie des humeurs, etc. = 2°. On dit, en parlant des personnes Divines, que le Fils est engendré du Père, et que le St. Esprit procède du Père et du Fils. Ce sont des termes consacrés. = 3°. Agir en quelque afaire. "Il y faut procéder avec ordre: quand nous aurons terminé cet article, nous procéderons au reste. = Au Palais, agir en justice; procéder à l'inventaire des papiers; à la vente des meubles, etc.Procéder criminellement contre quelqu'un. — M. Linguet lui done le sens de conduire une procédûre: "L'Auteur présente le tableau des abus de notre manière de procéder, les frais, les vexations, les dangers qu'elle entraîne. = 4°. Il se dit, dans l'usage du monde, de la manière de se comporter envers les aûtres. "Procéder bien ou mal, en honête homme; en homme d'honeur. "Il a procédé en cette occasion d'une manière fort extraordinaire. "On ne peut que louer ses procédés, sa manière de procéder dans une circonstance si délicate. = 5°. Il se dit aussi d'un ouvrage d'esprit, dont le dessein et la marche sont dignes d'être aprouvés: "Cela procède bien.
   On dit, dans le st. famil. Tant a été ou tant fut procédé que. "De dons en dons toujours reçus et donés sans conséquence, tant fut procédé qu'il devoit enfin lui fonder une pension viagère. Mariv.

Synonymes et Contraires

procédé

nom masculin procédé
1.  Manière de se comporter.
agissement, comportement, conduite, manière -littéraire: errements.
2.  Méthode pratique.
Traductions

procédé

Verfahren, Aufführung, Benehmen, Betragen, Gebahren, Verhaltenprocedure, process, behavior, behaviour, conduct, deportment, techniqueprocédé, gedrag, bereidingswijze, handelwijze, houding, wandel, werkwijze, methode, pomerans [biljartkeu], procedureדרך (ז), טכניקה (נ), נוהל (ז), דֶּרֶךְ, נֹהַלhoudingopførselαγωγήkonduto, procedoactuación, conducta, procedimientoframkoma, hegðuncondotta, modo, procedimento, processooppførselcomportamento, conduta, proceder, procedimento, processobeteende, förfäringssätt, uppförandeпроцесprocesprosessi프로세스กระบวนการ (pʀɔsede)
nom masculin
1. méthode un procédé de fabrication
2. manière d'agir un procédé inadmissible

procédé

[pʀɔsede] nm
(= méthode) → process
(= comportement) → behaviour no pl (Grande-Bretagne), behavior no pl (USA)