proche

proche

adj.
1. Qui n'est pas éloigné, dans l'espace ou dans le temps : Adressez-vous à un revendeur proche de chez vous voisin ; éloigné imminent, prochain ; lointain
2. Qui a d'étroites relations de parenté, d'amitié : Les proches parents de la mariée éloigné
3. Qui est peu différent : Des températures proches de la normale approchant, voisin
n.
Proche parent ; ami intime : Un proche de la famille nous a raconté leur aventure. Selon ses proches, elle se porte bien selon son entourage

proche

n.m.
De proche en proche,
progressivement, par degré : L'inondation s'étend de proche en proche à toutes les maisons peu à peu

PROCHE

(pro-ch') prép.
Dans le voisinage de.
Proche les bornes de Manassé, Éphraïm aura son partage, depuis la région orientale jusqu'à la région de la mer [SACI, Bible, Ézéchiel, XLVIII, 5]
Carthage, colonie des Phéniciens, fut bâtie sur les côtes d'Afrique, proche l'endroit où se trouve à présent la ville de Tunis [VERTOT, Révol. VIII, 272]
Proche de, même sens.
Ils mirent le feu aux maisons qui étaient le plus proche de la muraille [D'ABLANCOURT, Arrien, I, 7]
Il n'y a point d'autre nation, quelque puissante qu'elle soit, qui ait des dieux aussi proche d'elle, comme notre Dieu est proche de nous, et présent à toutes nos prières [SACI, Bible, Deutéron. IV, 7]
Pendant qu'il était dans ce doute, Hégésippe arriva si proche de lui, qu'il ne put s'empêcher de le reconnaître et de l'embrasser [FÉN., Tél. XI]
Le caprice est dans les femmes tout proche de la beauté pour être son contre-poison [LA BRUY., III]
Proche de, se dit du voisinage dans le temps.
.... Proche qu'elle est de choir dans l'infamie [CORN., Théod. III, 5]
Quand ils sont proche de mourir [PASC., Pens. XXV, 8, éd. HAVET.]
L'empire d'Honorius semblait proche de sa ruine [BOSSUET, Hist. I, 11]
Adv. Dans le voisinage. Il demeure ici proche.
N'allez pas avancer, monsieur, il est tout proche [HAUTEROCHE, Esp. foll. III, 9]
De proche en proche, loc. adv. En allant d'un lieu à un lieu voisin ; d'un terme à un autre.
La terre se peuple de proche en proche [BOSSUET, Hist. I, 2]
Toute l'Église chrétienne remonte à Jésus-christ de proche en proche et sans interruption [ID., 1re Instr. pastor. 26]
Comme les choses vont toujours de proche en proche, et qu'une loi politique a toujours du rapport à une autre loi politique [MONTESQ., Esp. XXXI, 29]
Les arts se communiquent de proche en proche [VOLT., Mœurs, 178]
Fig. Peu à peu et par degrés. De proche en proche, il est parvenu à une grande fortune.
Adj. Qui est près. Son plus proche voisin. Son voisin le plus proche.
Albin l'a rencontré dans la proche campagne [CORN., Poly. I, 4]
Les armées étaient si proches à s'entre-choquer, que la mousqueterie avait déjà commencé à jouer son jeu [NAUDÉ, le Mascurat, in-4° p. 409, dans GODEFROY, Lex. de Corn.]
Le renard étant proche : or ça, lui dit le sire, Que sens-tu ? [LA FONT., Fabl. VII, 7]
L'expérience apprend que la lune paraît d'autant plus grande qu'elle est plus proche de l'horizon [MALEBR., Rech. vér. Rép. à Régis, ch. IV]
Fig.
Regardez, Sire, lequel des deux vous est le plus proche, ou votre État ou votre personne [BALZ., De la cour, 5e disc.]
Traduire selon le sens plus proche de la diction grecque [LA BRUY., Disc. sur Théophr.]
En parlant du temps, qui est près d'arriver.
Il semblait nous parler de son proche hyménée [CORN., Hor. V, 4]
C'est donc trop peu pour moi que des malheurs si proches [ID., Androm. II, 3]
Non dans les temps proches de sa naissance, mais dans ceux qui en sont les plus éloignés [PASC., Fragm. sur le vide.]
M. le duc de Chaulnes.... nous donne une espérance assez proche de le voir bientôt à Grignan [SÉV., 1er déc. 1690]
Peu s'en faut qu'elle ne s'emporte jusqu'à la dérision [de la religion].... et qu'elle ne se trouve parmi ces moqueurs dont le jugement est si proche, selon la parole du Sage [BOSSUET, Anne de Gonz.]
Le jour fatal est proche, et vient comme un voleur [BOILEAU, Épître III]
Il se dit aussi des personnes qui sont près de...
Courbé et proche du tombeau [FÉN., Tél. IV]
Rendre l'homme raisonnable et plus proche de devenir chrétien [LA BRUY., Disc. à l'Acad. franç. Préface]
Plus proche de sortir de la vie que de.... [ID., XI]
Lié par la parenté.
Je ne trouve rien de si proche que d'être d'une même maison [SÉV., à Bussy, 16 févr. 1671]
Je lui ai fait dire en l'air que nous étions bien proches par vous, et que j'avais pour lui une estime aussi particulière que son mérite [ID., 28 juill. 1682]
Le sang de France et d'Angleterre, que vous avez uni par votre heureux mariage [Monsieur et Madame], vous doit inspirer le désir de travailler sans cesse à l'union de deux rois qui vous sont si proches [BOSSUET, Reine d'Anglet.]
Une loi de Solon, qui, pour perpétuer les biens dans les familles, avait réglé que les filles uniques épouseraient leurs plus proches parents [BARTHÉL., Anach. ch. 7]
S. m. pl. Parents.
Proches pour parents, presque tout le monde le dit, comme : je suis abandonné de mes proches, tous mes proches y consentent ; mais quelques-uns font difficulté d'en user [VAUGEL., Rem. t. I, p. 148, dans POUGENS]
Dans ces actions tragiques qui se passent entre proches [CORN., 2e disc.]
Triste condition de l'homme et qui dégoûte de la vie : il faut suer, veiller, fléchir, dépendre pour avoir un peu de fortune, ou la devoir à l'agonie de nos proches [LA BRUY., VI]
Hélas ? on n'est jamais trahi que par ses proches [REGNARD, Ménechm. I, 5]
Rougir de ses proches est un grand malheur [GENLIS, Mères riv. t. II, p. 176, dans POUGENS]
Terme de peinture. Il s'oppose à lointain. Les proches d'un tableau, les objets qui sont sur le devant (PERNETY, 1757).

SYNONYME

  • PROCHE, PROCHAIN. Proche annonce une proximité quelconque, ou de lieu ou de temps, et même un moindre éloignement ; prochain, une grande proximité ou de temps ou de lieu, une proximité très grande ou relativement grande. De plus, on ne dit guère prochain de ; avec de c'est proche qu'on emploie (ROUBAUD).

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Pruef est li sire à tuz apelans lui [, Liber psalm.. p. 225]
    E cil.... Qui plus esteient de lui prof [BENOÎT, t. III, p. 76]
    Car par tute la terre est proef [presque] manifesté Que.... [, Th. le mart. 80]
    Par tuz les champs qui prof esteient [, Rou, V. 6893]
  • XIIIe s.
    Puis si le sieut [il le suit] de preu en preu [, Ren. 7882]
  • XVIe s.
    Haineuse volonté envers le proche [MONT., I, 31]
    Rien dez lors ne nous feut si proche que l'un à l'aultre [ID., I, 213]
    Ceux qui estoyent proches des païs maintenant exposez en proye [LANOUE, 387]
    Leurs plus proches parents [AMYOT, Fab. 49]
    Un roy son voisin et son allié si proche [ID., Lucull. 26]
    Quoy que je ne fusse si proche Du deffunct comme estoit Martin [, Sat. Mén. l'Ane ligueur]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, preuche. Les formes prof, preu viennent du lat. prope, proche ; la forme proche vient de propius, comparatif de propis ou prope.

proche

PROCHE. adj. des deux genres. Qui est voisin, qui est près de quelqu'un, de quelque chose. Cette maison est proche de l'église. La ville la plus proche. Ces maisons sont proches l'une de l'autre. Ces deux maisons sont fort proches. Il est son plus proche voisin.

Il se dit aussi en parlant du Temps et signifie Qui est près d'arriver. Le temps est proche où nous serons réunis pour ne plus nous quitter. Il sentit que sa dernière heure était proche.

Il se dit encore en parlant de Parenté. Proche parent. Parenté proche. Ils sont avec eux plus proches parents que nous.

PROCHE s'emploie aussi comme nom masculin et signifie Parent; il n'est alors d'usage qu'au pluriel. C'est un de mes proches. Ce fut le sentiment de tous ses proches.

PROCHE est aussi adverbe. Il est tout proche. C'est ici proche. Il demeure ici proche. On dit plutôt aujourd'hui Ici près.

PROCHE DE, loc. prép. Près de, auprès de. Proche de la ville. Proche de chez moi. On dit aussi Proche la ville. Il vieillit.

DE PROCHE EN PROCHE, loc. adv. En avançant, en gagnant peu à peu. Couper les bois de proche en proche. Faire des conquêtes de proche en proche. La contagion s'étendit de proche en proche.

Il signifie aussi, figurément, Peu à peu et par degrés. De proche en proche, il est parvenu à une grande fortune. De proche en proche, il s'emparera de tout votre bien.

proche

Proche, Signifie autant que Prochain.

proche


PROCHE, adj. subst. adv. et prép. [2ee muet.] Adj. Voisin, qui est prês de... Il se dit du lieu et du tems. "La ville la plus proche: le tems est proche: sa dernière heure était proche. = Il régit quelquefois la prép. de. "Les maisons proches de la rivière, proches l'une de l'autre. = En parlant de parenté, il est adj. et subst. "C'est mon proche parent. "C'est un de mes proches: ce fut l'avis de tous ses proches. Quand il est subst. il ne se dit qu'au plur. = Adv. "Il demeure ici proche: il est tout proche, tout prês d'ici. = Prép. Elle régit l'ablatif ou l'acusatif:proche du Palais, proche le Palais, etc. L'ablatif est le plus usité; et le seul bon, quand proche est au comparatif ou au superlatif: proche de la ville, proche de chez moi: "Il est plus proche de ce village que... "Sa maison est la plus proche de l'Église.
   Rem. 1°. En parlant de parenté, proche doit marcher devant le substantif: ses proches parens. * M. Linguet le fait suivre, contre l'usage. "Dans un procês criminel, les parens proches sont dispensés d'obéir aux ordres généraux, qui prescrivent la révélation de tout ce qui peut aider à la conviction du coupable. — Cette construction me parait vicieûse. = 2°. Vaugelas ne pouvait soufrir qu'on se servît de proches substantif, au lieu de parens, comme: je suis abandoné de mes proches. — Chapelain et Th. Corneille étaient d'un sentiment contraire, qui est aussi celui de Mrs. de l'Académie. — Patru, Mde. de la Fayette, Mrs de Port-Royal, et aûtres Auteurs tant anciens que modernes, en fournissent des exemples; et l'on s'en sert constament et sans dificulté. — Mais proche, au singulier et avec la préposition de, est hors d'usage. * M. de Pinchesne dit de Voiture son Oncle: la vertu d'un homme, de qui j'étois si proche. Cela ne se dit plus. = 3°. * Corneille emploie proche pour prochain, voisin.
   Albin l'a rencontré dans la proche campagne.
Mais proche, en ce sens, quoiqu'il s'emploie adjectivement avec le verbe être, et avec la prép. de, n' est pas un pur adjectif qu'on puisse employer absolument. On dit que deux maisons sont fort proches, en sous-entendant l'une de l'aûtre. On dit, au superlatif, son plus proche voisin, ou son voisin le plus proche: on ne dit point, dans la proche maison, ni, dans la maison proche. = 4°. Proche, prép. est indéclinable: * Quand nous fumes proches des Îles. Let. Édif. Retranchez l's. = 5°. La Bruyère l'emploie au lieu de prês avec de et l'infinitif. "Il plaide depuis 40 ans, plus proche de sortir de la vie, que de sortir d'afaire. — Il s'en sert avec le même régime, dans le sens de porté à: "Il est plus proche de se persuader qu'il les importune. — J'avoûe que l'emploi de cette préposition, dans ce sens et avec ce régime, ne me déplait pas, et qu'il me parait utile et convenable en certaines ocasions.
   De proche en proche, adv. se dit au propre et au figuré. "Couper les bois de proche en proche. "La contagion du vice gâgne de proche en proche.

Synonymes et Contraires

proche

adjectif proche
1.  Qui doit arriver sous peu.
2.  Qui est près, dans l'espace.
4.  Qui a des affinités avec.
Traductions

proche

nahe, bevorstehend, kommend, künftig, nächst, nahegelegennear, close, nearby, next, adjacent, handy, local, loved ones, aboutdichtbij, aanstaand, eerstvolgend, komend, nabij, (nauw)verwant, naast, ophanden, naderend, verwantאינטימי (ת), מוקף (ת), ממשש ובא, מקורב (ז), מקרוב (תה״פ), סמוך (ת), קרוב (ז), מְקֹרָב, קָרוֹב, סָמוּךְaanstaande, eerskomendeproper, pròximblízký, blízko, nedalekýproksimacerca, cercano, próximo, entrante, de por aquí cercaläheinen, lähellä oleva, lähi-akrab, dekatprossimo, stretto (parente stretto), vicino, vicino abliski, pobliski, zamkniętypróximo, junto, pertoблизкий, ближний, близлежащийεγγύς, γειτονικός, κοντινόςقَرِيب, قَرِيبٌ, مُجَاوِرٌi nærheden, nær, tætblizak, blizu, obližnji近い, 近くの가까운, 근처의nær, nærliggendenära, närbelägenใกล้, ใกล้เคียงyakıngần, ở gần đây近的, 附近的, 靠进的關閉 (pʀɔʃ)
adjectif
1. peu éloigné la ville la plus proche
2. qui va bientôt arriver Les vacances sont proches.
3. semblable des couleurs très proches
4. lié par une grande affection un ami proche

proche

[pʀɔʃ]
adj
(dans l'espace)nearby
Il habitait dans un village proche → He lived in a nearby village.
être proche → to be near, to be nearby
être proche de → to be near
La cathédrale est proche du château → The cathedral is near the castle.
Les magasins les plus proches étaient à trois kilomètres → The nearest shops were 3 kilometres away.
(dans le temps) [date] → imminent; [dénouement, découverte] → close at hand
Les vacances sont proches → It's nearly the holidays.
dans un proche avenir → in the near future
[parent, ami] → close
un ami proche → a close friend
nm
(= ami) → close friend
l'un de ses proches → one of his close friends, one of her close friends
(= parent) → close relative
Les proches n'ont pas encore été prévenus → The next of kin haven't been informed yet.
(autre locution) de proche en proche → gradually