procurateur

procurateur

n.m. [ du lat. procurator, mandataire ]
Dans la Rome antique, fonctionnaire placé par l'empereur à la tête d'une province impériale.
Remarque: Ne pas confondre avec procureur.

PROCURATEUR

(pro-ku-ra-teur) s. m.
Dans l'empire romain, titre de certains magistrats envoyés par l'empereur, pour le représenter dans les provinces.
Nous voyons, sous Tibère et ses successeurs, de ces procurateurs à la tête de l'administration de la Palestine [BOUCHAUD, Instit. Mém. scienc. mor. et pol. t. V, p. 374]
Titre d'un des principaux magistrats dans quelques républiques d'Italie, telles que Venise et Gênes. Le procurateur vénitien avait l'administration des biens des orphelins et de ceux qui mouraient intestats sans laisser d'enfants.
La république de Venise a nommé pour la médiation de la paix le procurateur Nani, le même dont nous avons une histoire célèbre [PELLISSON, Lett. hist. t. III, p. 2]
Grands procurateurs de la nation, se disait, sous la première république, de deux membres du corps législatif, chargés de soutenir les accusations criminelles devant la haute cour nationale.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Procurators est cil qui aministre autrui besoigne par le coumandement à celi cui eles sont [, Tancr. li ordinaires, f° 16]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. procuratorem, de procurare, procurer.

procurateur

PROCURATEUR. n. m. Titre de certains magistrats de l'Empire romain, qui étaient envoyés dans les provinces et avaient pour fonction principale le recouvrement de l'impôt et le jugement des causes fiscales. Le procurateur de Judée.

Il se disait, dans certaines Républiques italiennes, d'Un des principaux magistrats. Procurateur de Saint-Marc. Tous les deux ans on élisait à Gênes deux procurateurs.

procurateur


PROCURATEUR, s. masc. PROCURATION, s. f. PROCURER, v. a. PROCUREUR, PROCURATRICE, s. m. et f. [Prokura-teur, ra-cion, , reur, ratrice.] Procurer, c'est faire obtenir. Il régit le datif de la persone et l'acusatif de la chôse. "Je lui ai procuré cet emploi. = En parlant du mal, il signifie causer. "Son imprudence lui a procuré la mort. = Les trois autres mots ne sont dérivés de ce verbe que matériellement. Le 1er seul y a quelque raport pour le sens: qui administre, qui procure le bon ordre. Il ne se dit que d'une dignité des Républiques de Vénise et de Gènes. "Procurateur de Saint-Marc. "Les deux Procurateurs qu'on élit à Gènes, tous les deux ans.
   PROCURATION est le pouvoir doné à quelqu'un d'agir en notre nom, comme nous pourrions le faire nous-mêmes. "Doner procuration: être chargé, fondé de procuration. "Il a été chargé de la procuration de, etc. = * Autrefois on disait, en ce sens, procure, et on le dit encôre en Province: c'est un barbarisme.
   PROCUREUR, est 1°. celui qui a la procuration de quelqu'un, qui a pouvoir d'agir en son nom. "Agir par procureur. "Il l'a nomé son procureur général et spécial. = 2°. Oficier établi pour agir en justice au nom de ceux qui plaident en quelque Jurisdiction. "Ofice, clerc, étude de Procureur. "Établir, nomer, désavouer, révoquer un Procureur. = Ce nom a deux féminins: Procuratrice, qui correspond au premier sens: et procureuse, qui a raport au 2d. Le 1er signifie celle qui est chargée d'une procuration; le 2d, femme d'un Procureur. "Ma Fermière est ma procuratrice. "Mde. la procureûse une telle. Celui-ci ne se dit que dans le st. fam. et souvent critique ou moqueur. "Voilà bien de la vanité, du luxe et de la fierté pour une simple procureûse. = On dit, plus sérieusement et plus noblement: Mde. la Procureûse-générale, la Procureûse du Roi; la femme de M. le Procureur-général, ou Procureur du Roi.
   Rem. Quand on dit, procureur tout court, on l'entend de celui qui a un ofice de Procureur. Il y avait dans cette assemblée quatre Avocats et six Procureurs. * L'Auteur de la Géographie moderne (le P. Gibrat) dit que: "la Provence est un Pays d'Etats, dont l'Assemblée n'est aujourd'hui composée que d'un certain nombre de Procureurs, qui ont l'Archevêque d'Aix pour Président. C'est doner une bien petite idée de cette Assemblée. Il devait du moins dire, d'un certain nombre de Procureurs du Pays: c'est leur titre; et Procureur s'entend dans le 1er sens. Outre cela, il se trouve à cette Assemblée, des Évêques, et un certain nombre de Députés du Tiers-état.

Traductions

procurateur

procuratore