procureur


Recherches associées à procureur: procureur général

1. procureur, e

n.
Procureur de la République,
en France, magistrat qui représente le ministère public auprès du tribunal de grande instance.
Procureur général,
en France, magistrat qui représente le ministère public auprès de la Cour de cassation ; au Canada, ministre chargé de représenter le gouvernement auprès des tribunaux.
Remarque: Au féminin, on rencontre aussi une procureur.

2. procureur, e

n.
Au Québec, personne chargée de représenter qqn en justice et d'agir à sa place ; avocat délégué par le procureur général pour représenter le ministère public dans une affaire.

3. procureur

n.m.
Religieux chargé des intérêts temporels d'une communauté.
Remarque: Ne pas confondre avec procurateur.

procureur

(pʀɔkyʀœʀ)
nom masculin
droit magistrat en charge de l'accusation Le procureur de la République a demandé trois années de prison pour ce crime.

PROCUREUR

(pro-ku-reur) s. m.
Celui, celle qui a pouvoir d'agir pour un autre. Procureur fondé ; en ce sens le féminin est procuratrice. Ma fermière est ma procuratrice en cette affaire.
Couche-toi le dernier et vois fermer ta porte, Et, si quelque affaire t'importe, Ne la fais pas par procureur [LA FONT., Fabl. XI, 3]
Charles II était déjà paisible possesseur de l'Angleterre, que Louis XIV n'était pas encore marié par procureur [VOLT., Louis XIV, 6]
Il [Henri IV] obtint avec bien de la peine, qu'il ne serait fouetté que par procureur et de la propre main d'Aldobrandin [ID., Dict. phil. Prétentions.]
Fig.
Car et vous et vos vers vivez par procureur [après la mort du poëte] [RÉGNIER, Sat. V]
Procureur, nom qu'on donnait autrefois à l'officier public nommé aujourd'hui avoué ; en ce sens, le féminin est procureuse.
Souvent au Châtelet un même procureur Est pour le demandeur et pour le défendeur [BOURSAULT, Merc. galant, V, 7]
Quand avons-nous manqué d'aboyer au larron ? Témoin, trois procureurs, dont icelui Citron A déchiré la robe, on en verra les pièces [RAC., Plaid. III, 3]
Procureur ad lites [pour les procès] ou procureur postulant, se disait quelquefois par opposition à procureur ad negotia [pour les affaires] ou procureur fondé. Procureuse, la femme d'un procureur.
Une garniture de quinze cent livres, que veut revendre une procureuse [LESAGE, Turc. IV, 12]
Autrefois, procureur général ou procureur du roi, officier chargé des intérêts du roi et du public dans tout le ressort du parlement ; c'était la première personne de la justice après le chancelier et le premier président ; un de ses droits était d'entrer chez le roi sans être annoncé.
Dieu nous donne beaucoup de procureurs généraux qui aient, s'il est possible, votre éloquence et votre philosophie ! [VOLT., Lett. la Chalotais, 3 nov. 1762]
J'apprends pour comble de malheur et d'humiliation, que le procureur du roi auquel il [Desfontaines dénonçant quelque ouvrage de Voltaire] s'est adressé est mon ennemi déclaré, et cherche partout de quoi me perdre [ID., Lett. d'Argental, 12 fév. 1739]
Procureur fiscal, officier qui exerçait le ministère public auprès des justices seigneuriales.
Aujourd'hui, procureur général, magistrat qui exerce en chef les fonctions du ministère public près d'une cour supérieure. Sous la royauté, procureur du roi, sous l'Empire, procureur impérial, magistrat qui remplit les mêmes fonctions auprès d'un tribunal de première instance. Procureuse générale, la femme d'un procureur général. Procureuse du roi, la femme du procureur du roi.
Dans les ordres religieux, procureur général, le religieux chargé des intérêts de tout l'ordre. Dans chaque maison religieuse, procureur, le religieux chargé des intérêts temporels de la maison.
Dans l'ancienne université, procureur d'une nation, assesseur du tribunal du recteur, qui était le chef de sa nation et qui en réglait les assemblées.
Procureur de la foi, celui qui faisait les fonctions de partie civile devant le tribunal de l'inquisition.
Procureur de meunier, pivert.
Instrument de fer à l'usage du fabricant de glaces.

PROVERBE

    Celui qui fait ses affaires par procureur va en personne à l'hôpital.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Il poent laissier procureur por aus [eux] [BEAUMANOIR, III, 7]
    Pierres qui estoit premiers procureres.... [ID., IV, 27]
    Saichent tous, que ge mestre Henri de Charlons proculierres et receiverres des rentes nostre segnor le roy de Jerusaiem [DU CANGE, procurator.]
  • XVe s.
    Les serfs anglois se departirent et passerent la riviere.... et toujours tenant leur opinion d'abattre à dextre et à senestre devant eux maisons et hostels d'avocats et de procureurs [FROISS., II, II, 109]
    Pour laquelle reparation estre faite, madite dame et ses enfans prendroient volontiers conclusion crimineuse.... mais lesdites conclusions appartiennent au procureur du roi selon la coustume de France [MONSTREL., I, 48]
  • XVIe s.
    La raison pourquoy on dit que les procureurs sont voleurs, c'est qu'ils n'ont qu'une plume, et si pourtant ils volent mieux que pas un oyseau qui soit en l'air [, Caquets de l'accouchée, p. 180, dans LACURNE]
    Que la qualité de piocureur fiscal appartient aux procureurs en la juridiction des barons chastellains et autres seigneurs hauts justiciers [, Coust. gén. t. II, p. 490]
    Femme ne sera tutrice, curatrice, procuratrice, ne s'entremettra de sollicitation ou autre faict de justice, si ce n'estoit pour elle, pour son mary.... [, ib. t. II, p. 784]
    Il y eut aussi un peu de garbouil entre Mmes de Belin et Bussy, à l'occasion que, l'une ayant lasché quelque mauvais vent pseudo-catholique, Mme de Belin dit tout haut à la Bussy : Allons, procureuse, la queue vous fume [, Sat. Mén. De l'ordre tenu pour les séances]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. procuraire, procurador, procurairitz ; espagn. procurador ; ital. procuratore ; du lat. procuratorem, de procurare, procurer. L'ancien français procurere et le provenç. procuraire est le nominatif, du latin procurátor ; procureor et procurador, le régime, du latin procuratórem.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    PROCUREUR. Ajoutez :
    10° Celui qui procure, qui exécute (sens aujourd'hui inusité).
    Voici venir celui qui vous doit tuer.... pourquoi le prévenez-vous, et pourquoi vous faites-vous procureur de la cruauté d'autrui ? [MALH., Lexique, édit. L. Lalanne]

procureur

PROCUREUR. n. m. Celui, celle qui a le pouvoir d'agir pour autrui. Agir par procureur. Le roi seul plaidait par procureur. Les princes se marient ordinairement par procureur. Le moins qu'on peut faire par procureur, c'est le mieux. Il l'a nommé son procureur général et spécial. Il a dans ce sens un féminin : Procuratrice. Ma fermière est ma procuratrice dans cette affaire.

Il se disait plus particulièrement d'un officier établi pour agir en justice au nom de ceux qui plaident. Un procureur au parlement. Un procureur au Châtelet. Constituer un procureur. Constituer procureur. Clerc de procureur. Étude de procureur. La qualification de Procureur a été remplacée par celle d'Avoué.

Procureur fiscal, Officier qui exerçait le ministère public auprès des justices seigneuriales, veillait aux droits du seigneur et aux objets d'intérêt commun. On disait aussi par abréviation Le fiscal.

Procureur général, Magistrat chargé du ministère public près d'une cour supérieure. Les substituts du procureur général. Les conclusions du procureur général. On a appelé Procureur du roi, procureur impérial, et l'on appelle aujourd'hui Procureur de la République le Magistrat qui remplit les mêmes fonctions auprès d'un tribunal de première instance. Les procureurs de la République ne sont proprement que les substituts du procureur général.

Dans les Ordres religieux, Procureur général, Le religieux chargé des intérêts de tout l'ordre. Le procureur général des bénédictins, etc. On appelle aussi Procureur, dans chaque maison religieuse, Le religieux chargé des intérêts temporels de la maison. Le procureur, le père procureur des chartreux.

procureur

Procureur, OEconomus.

Procureur a qui on a donné la charge de ses affaires, Procurator.

Procureur d'une communauté, Actor vniuersitatis.

Procureur d'autruy en cas de sa franchise et liberté, Assertor.

Un procureur qui a son maistre present, Cognitor.

Dissimulation de procureurs du Roy qui laissent passer et usurper le droict du Prince, faisant semblant de n'en rien veoir, Conniuentia procuratorum principis.

Advocats et Procureurs, Pragmatici. B.

Procureurs, Cognitores, vel Cognitores causarum.

Le Procureur du Roy, Is in quem omneis suas actiones princeps, populus, vniuersi transcripserunt, Cognitor principis populique, vel Cognitor Regius vel regalis, publicusque, Publici ac popularis iuris vindex, Actor publicus et regius. B.

Le procureur du Roy, ou de quelque justice et seigneurie, Actor publicus. B.

Demander l'adjonction du Procureur du Roy, Cognitoris Regij subscriptionem implorare. B.

Ceux qui ont l'adjonction du Procureur du Roy, Qui fide Regij cognitoris vt in causam incubituri freti sunt. B.

Les procureurs aux causes, Structores litium. B.

Les procureurs de Chastelet, Cognitores comitiales. Bud.

Le procureur de partie adverse, Cognitor diuersae partis. B.

Charge de procureur, Munus cognitorium. B.

Constituer procureur en cause, Cognitorem dare. B.

Le procureur en la cause, Cognitor causae. B.

La premiere chose que le procureur doibt faire, Cognitoris officij primus gradus. B.

Un faux procureur, Cognitor subdititius, Cognitor adulterini mandati. B.

Le procureur qui a occupé en la cause principale, s'il appelle, n'est pas toutesfois tenu de respondre ne proceder en la cause d'appel, Cognitor litis iudicatae secundum diuersam partem, si appellauerit superiorem iudicem, perfunctus officio suo censetur, nec iudicium accipere in prouocationis causa cogendus est. B.

Signifier aux procureurs, Cognitoribus denuntiare. B.

Estre substitu d'un procureur, Pro cognitore adesse. B.

Traductions

procureur

Staatsanwalt

procureur

procureur, procureur‐generaal, procureur-generaal

procureur

מקטרג (ז), קטגור (ז), מְקַטְרֵג, קָטֵגוֹר

procureur

prokuroro

procureur

procurador, procurador del Estado

procureur

aktor

procureur

Адвокат

procureur

律師

procureur

Attorney

procureur

변호사

procureur

Attorney

procureur

ทนายความ

procureur

[pʀɔkyʀœʀ] nmpublic prosecutor
procureur général → public prosecutor (in appeal court)