production

production

n.f.
1. Action de produire, de faire exister ; fait de se produire, de se former : La production d'une image numérique création dégagement, émission, formation
2. Action de produire, de créer des biens, des services (par opp. à la distribution, à la consommation) : Délocaliser la production de chaussures en Chine. Une baisse de la production.
3. Bien ainsi produit ; quantité ainsi produite : Valoriser la production locale produit rendement
4. Ce qui est produit par l'art, l'esprit : La production d'un artiste œuvre
5. Dans le domaine du spectacle, activité de producteur ; spectacle envisagé du point de vue économique : Une maison de production. Ce film est une grosse production franco-belge.
6. Action de montrer, de présenter à l'appui de ses dires, de ses prétentions : La production d'un acte de naissance.

PRODUCTION

(pro-du-ksion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
Action de produire, de mettre en avant, de faire voir.
Jésus-Christ, sans bien et sans aucune production au dehors de science, est dans son ordre de sainteté [PASC., Pens. XVII, 1, éd. HAVET.]
Particulièrement, en termes de procédure, action de produire des titres et des écritures dans un procès.
Nos productions n'étaient pas faites ; rien n'était donc en état [SAINT-SIMON, 17, 202]
Quelle horreur qu'un jugement secret.... pour moi, je persiste à ne vouloir autre chose que la production publique de cette procédure [dans l'affaire Calas] [VOLT., Lett. d'Argental, 5 juill. 1762]
Les titres et écritures mêmes qu'on produit.
Action de produire, de donner naissance.
On ne peut pas feindre que peut-être plusieurs causes ont ensemble concouru en partie à ma production [DESC., Médit. III, 22]
Leur production [des perles] paraît être accidentelle ; la plupart sont composées de couches concentriques autour d'un très petit noyau qui leur sert de centre [BUFF., Min. t. VII, p. 168]
Terme de physiologie. Apparition d'un produit morbide, d'un blastème. Productions accidentelles, tissus accidentellement développés dans une partie quelconque aux dépens de quelque tissu naturel du corps. Productions plastiques, celles des productions accidentelles dont l'inflammation de certains tissus amène l'apparition, telles sont particulièrement les néomembranes des séreuses, etc.
Ce qui est produit par la nature, l'art ou l'esprit.
Monseigneur, à propos de productions d'esprit, ma fable de Léandre et de Héro vous a-t-elle plu ? [SCARR., Lett. Œuv. t. I, p. 223, dans POUGENS]
Le défaut des auteurs, dans leurs productions, C'est d'en tyranniser les conversations [MOL., Femm. sav. III, 5]
Il y a des esprits, si j'ose le dire, inférieurs et subalternes qui ne semblent faits que pour être le recueil, le registre ou le magasin de toutes les productions des autres génies [LA BRUY., I]
Une partie des revenus du Grand Seigneur consiste, non en argent monnayé comme dans les gouvernements chrétiens, mais dans les productions de tous les pays qui lui sont soumis [VOLT., Mœurs, 159]
La liberté est le vœu de tous les hommes ; et le droit naturel de tout propriétaire est de vendre à qui il veut et le plus qu'il peut, les productions de son sol [RAYNAL, Hist. phil. XIII, 29]
Toutes les productions humaines peuvent être comprises sous trois chefs principaux : les sciences, les arts libéraux et les arts mécaniques [MARMONTEL, Œuv. t. VI, p. 223]
Absolument et au singulier, en termes d'économie politique, ce que le sol, l'industrie produisent.
La production est du travail créant de l'utilité [LEVASSEUR, Cours d'écon. rurale, p. 31, 1868]
Terme d'anatomie. Prolongement. Le mésentère est une production du péritoine, le médiastin une production de la plèvre.
Terme de prosodie latine. Synonyme d'ectase.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    S'il n'a loiel ensoine [exemption], par lequel on li doinst seconde production [BEAUMANOIR, LXVII, 19]
  • XVe s.
    Chetif, mais tu ne sces pas pourtant dont est nostre production, ne de quel lieu nous sommes venus [G. CHASTEL., Exp. sur vérité mal prise.]
  • XVIe s.
    À la verité ne faut point appeller cela trou [du peritoine], mais apophyse et production [PARÉ, I, 12]

ÉTYMOLOGIE

  • Prov. produxio ; cat. producció ; esp. produccion ; ital. produzione ; du lat. productionem, de productum, supin de producere, produire.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    PRODUCTION. Ajoutez :
    Terme de turf. Rendement de l'éducation, de l'élevage, du dressage, de l'entraînement afférents à l'année dont on s'occupe. On dit : la production de cette année a été médiocre, pour exprimer que les chevaux nouvellement produits sur le turf laissent à désirer.

production

PRODUCTION. n. f. Action de produire, de donner naissance. La nature n'est pas moins admirable dans la production d'un ciron que dans celle d'un éléphant. La production du blé.

Il signifie plus ordinairement Ouvrage, ce qui est produit; et il se dit également des Ouvrages de la nature et de ceux de l'art et de l'esprit. Les productions de la nature sont admirables. Les productions variées du sol de la France. C'est une des plus belles productions de l'art. Les productions de son esprit, de son génie.

Il s'emploie absolument, en termes d'Économie politique, et se dit de Ce que produisent le sol et l'industrie d'un pays. C'est sur la production que toute terre doit être évaluée. La production a excédé la consommation.

En termes de Procédure, il se dit de l'Action de produire des titres, des écritures dans un procès, pour une affaire particulière. Production de pièces. Faire une production. Production principale. Production nouvelle. La production de l'acte de naissance est nécessaire.

Il se dit aussi des Titres et des écritures qu'on produit. Il a mis sa production au greffe. Sa production est en état.

En termes d'Anatomie, il signifie Prolongement, allongement. Le mésentère est une production du péritoine. Production membraneuse, cornée, etc.

production

Production, Productio.

La production d'une partie, Instrumentum litis.

Il pense que les juges asserront jugement sur sa seule production, Suis tabulis causam dicit.

Les pieces et productions des parties, Litis instrumentum, Copiae sacculariae, Sacculi instrumentales. Bud.

Et pour plus ample production a le defendeur employé et employe celle du demandeur en ce qu'elle fait pour luy, et non autrement, Ad instrumenti autem sui cumulum reus, quod ab actore prolatum est, addere se testatus est et agnoscere, duntaxat quatenus in rem suam cessurum est, vel e re sua futurum est, vel ad causam suam facere, videbitur: caetera se abnuere, et reiicienda ducere, vt absurde exprompta, et rei quae agitur minime consentanea. Budaeus.

Une bonne production bien faite et bien ordonnée, Instrumenti phalanx valida et composita. Bud.

Une bonne production bien mise par inventaire, Litis instrumentum literarum, auctoritatum, testificationum prolatione cumulatum, in indiceque recte atque ordine descriptum. B.

Contredire la production de partie, Tabulas et auctoritates prolatas reprehendere, et contradicere, Arguere literas atque auctoritates ab aduersario prolatas. B.

Bien contredire une production, Impressionem in copias facere, Instrumentum litis prolatum destruere, aut luculente labefactare eius auctoritates, Fidem literarum strenue insectari atque probabiliter. Bud.

Productions contredictes, Literarum fides eleuata. B.

Destruire ou rompre la force de la production de sa partie, Cornua copiarum aduersarij disiicere. Bud.

Sacs ou productions eticquetées, Sacculi litis inscripti. Bud.

Production qui se doibt faire dedans trois jours, Prolatio triduo comperendinata. B.

Faire inventaire de sa production, Delectum copiarum facere et conscribere. Bud.

Une production mal faite et mal ordonnée, Instrumenti inconditum agmen copiarum. Bud.

Inventaire des productions des parties, Catalogus instrumenti, Index prolati litis instrumenti. B.

Faits nouveaux, ou productions nouvelles, Instrumenti prolati additamenta, Copiae recens editae, et cum libello supplice promptae, Supplementum copiarum aliud atque aliud, Subsidia causae, Vltimi consilij remedia. Bud.

Articuler faits nouveaux, ou faire productions nouvelles, Moliri res nouas. Bud.

Une grosse production et mal ordonnée, ou un proces où il y a plusieurs incidens mal ordonnez, Sacculorum tumens et incondita farrago. Budaeus.

Plaider par production bien ordonnée, Acie instructa pugnare. B.

production


PRODUCTION, s. f. PRODUIRE, v. a. PRODUIT, s. m. [Produk-cion; en vers, ci-on: pro-dui-re, dui; 2e lon. au 2d.] Produire, je produis, je produisois ou produisais; je produisis, j'ai produit; je produirai, je produirois ou produirais; produis; que je produise, je produisisse;produisant, produit. — 1°. Engendrer, doner naissance. "Chaque animal produit son semblable: il est peu usité en ce sens. = 2°. Faire naitre, en parlant des fruits de la terre. "Ces arbres produisent de beaux fruits. "Ce pays produit de l'or; etc. = 3°. Doner, procurer de l'avantage, du revenu. Charge qui produit tant par an: argent qui ne produit point d'intérêt. = 4°. Faire, créer, en quelque sorte, en parlant des ouvrages de l'esprit et de l'art. "Cet Auteur a produit plusieurs bons ouvrages. "L' art n'a jamais rien produit de plus beau. = 5°. Être cause de... "La guerre produit de grands maux. Cela a produit un grand bien. = 6°. Exposer à la vue, à l'examen. "Produire des titres, des pièces, des témoins. Et neutralement, au Palais: les parties ont produit. = 7°. Introduire, faire conaître: produire un homme dans le monde, à la Cour, etc.
   PRODUCTION, et PRODUIT, sont à-peu-prês synonymes pour le sens, mais ils ne le sont pas pour l'emploi. Les productions d'une terre sont les fruits qu'elle produit: le produit, c'est le revenu qu'on en tire. Je pense donc que M de Bufon s'est servi d'un terme impropre, quand il a dit: "Cette bôsse du Bison, comme du Chameau, est moins un produit (une production) de la Natûre, qu'un éfet du travail. = Production, se dit des ouvrages de l'Art, comme de ceux de la Natûre. "On admire ses productions (en parlant d'un Auteur.) "C'est une des belles productions de l'Art. = Au Palais, titres et écritûres qu'on produit dans un procês. Sa production est en état: il a mis sa production au Greffe. = Produit se dit aussi en Arithmétique: c'est le nombre qui résulte de deux nombres multipliés l'un par l' aûtre. "Huit est le produit de deux et de quatre.
   Rem. Quelques Auteurs ont doné à produire des dérivés, que l'usage n'a pas admis. Productible, qui peut être produit. Productibilité, qualité de ce qui peut être produit. Productif, qui produit. Producteur, celui qui produit.

Synonymes et Contraires

production

nom féminin production
2.  Ce qui est produit.
Traductions

production

Produktion, Erzeugungproduction, outputproductie, voortbrenging, product, resultaat, ontwikkeling, gewasהנבה (נ), הפקה (נ), ייצור (ז), יציר (ז), פרודוקציה (נ), פריון (ז), תוצר (ז), תוצרת (נ), תפוקה (נ), יִצּוּר, הֲפָקָה, תּוֹצָר, תּוֹצֶרֶת, תְּפוּקָהπαραγωγήproduzioneإِنْتَاجvýrobaproduktionproduccióntuotantoproizvodnja生産생산produksjonprodukcjaproduçãoпроизводствоtillverkningการผลิตüretimviệc sản xuất生产производство生產 (pʀɔdyksjɔ̃)
nom féminin
1. action de fournir un bien ou un service une augmentation de la production
2. ce qui est créé, fabriqué une production de bonne qualité
3. fait de se former la production de gaz carbonique
4. financement d'un spectacle assurer la production d'un film

production

[pʀɔdyksjɔ̃] nf
(industrielle, agricole)production
coûts de production → production costs
[usine] → output
(= œuvres) → works pl
la production dramatique du XVIIe siècle → the dramatic works of the 17th century