profiter

(Mot repris de profiteriez)

profiter

v.t. ind.
1. (de) Tirer un avantage matériel ou moral de : Elle profite un peu de la vie jouir exploiter en tirer parti
2. (à) Être utile ; procurer un avantage à ; aider : Ses compétences en informatique lui ont profité servir
v.i. Fam.
1. Se fortifier, grandir : Cet enfant profite bien pousser
2. Être avantageux en permettant un long usage : « Bien mal acquis ne profite jamais » proverbe signifiant que l'on ne peut jouir en paix de ce que l'on a obtenu malhonnêtement

profiter


Participe passé: profité
Gérondif: profitant

Indicatif présent
je profite
tu profites
il/elle profite
nous profitons
vous profitez
ils/elles profitent
Passé simple
je profitai
tu profitas
il/elle profita
nous profitâmes
vous profitâtes
ils/elles profitèrent
Imparfait
je profitais
tu profitais
il/elle profitait
nous profitions
vous profitiez
ils/elles profitaient
Futur
je profiterai
tu profiteras
il/elle profitera
nous profiterons
vous profiterez
ils/elles profiteront
Conditionnel présent
je profiterais
tu profiterais
il/elle profiterait
nous profiterions
vous profiteriez
ils/elles profiteraient
Subjonctif imparfait
je profitasse
tu profitasses
il/elle profitât
nous profitassions
vous profitassiez
ils/elles profitassent
Subjonctif présent
je profite
tu profites
il/elle profite
nous profitions
vous profitiez
ils/elles profitent
Impératif
profite (tu)
profitons (nous)
profitez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais profité
tu avais profité
il/elle avait profité
nous avions profité
vous aviez profité
ils/elles avaient profité
Futur antérieur
j'aurai profité
tu auras profité
il/elle aura profité
nous aurons profité
vous aurez profité
ils/elles auront profité
Passé composé
j'ai profité
tu as profité
il/elle a profité
nous avons profité
vous avez profité
ils/elles ont profité
Conditionnel passé
j'aurais profité
tu aurais profité
il/elle aurait profité
nous aurions profité
vous auriez profité
ils/elles auraient profité
Passé antérieur
j'eus profité
tu eus profité
il/elle eut profité
nous eûmes profité
vous eûtes profité
ils/elles eurent profité
Subjonctif passé
j'aie profité
tu aies profité
il/elle ait profité
nous ayons profité
vous ayez profité
ils/elles aient profité
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse profité
tu eusses profité
il/elle eût profité
nous eussions profité
vous eussiez profité
ils/elles eussent profité

PROFITER

(pro-fi-té) v. n.
Tirer un gain. Il profite à ce marché.
Je veux profiter à ce nouvel arrentement, ou en le faisant ou en ne le faisant pas [Mme DE GRIGNAN, dans SÉV. t. x, p. 149, édit. RÉGNIER]
Tirer de l'avantage de quelque chose que ce soit.
J'ai su extrêmement profiter de la maladie que l'on vous aura dit que j'ai eue [VOIT., Lett. 31]
Profitez des avis qu'on vous donne [CORN., Sertor. IV, 1]
Je vous avoue, madame, qu'il y a merveilleusement à profiter de tout ce que vous dites [MOL., Comtesse, 11]
Adieu, ma chère enfant ; s'il faut, pour profiter des eaux, ne guère aimer sa fille, j'y renonce [SÉV., 281]
Elle-même a su profiter de ses malheurs et de ses disgrâces plus qu'elle n'avait fait de toute sa gloire [BOSSUET, Reine d'Anglet.]
Que dirons-nous, chrétiens, de ces deux reines ? par l'une, Dieu nous a appris comment il faut profiter du temps ; et l'autre... [ID., Mar.-Thér.]
Les sots ne profitent de rien [LAMOTTE, Fabl. V, 2]
J'aurais été peiné de blesser une des grandes maximes de ma morale, en profitant de quelque chose à la mort de quelqu'un qui m'avait été cher [J. J. ROUSS., Confess. XI]
En parlant des choses, rapporter du profit, procurer du gain. Faire profiter son argent. Ce commerce lui a bien profité. Son argent ne lui profite pas, il le garde chez lui.
Servir, être utile, avec un nom de chose pour sujet.
Tout le soin que j'y prends ne profite de rien ; Leur esprit aveuglé n'estime que le bien [RACAN, Alcidor, I, 1]
Mais le dessein suffit, si l'effet ne profite [ROTR., Antig. III, 5]
La Rancune, conservant son jugement dans le péril, se servait de son adresse aussi bien que de sa force, ménageait ses coups, et il les faisait profiter le plus qu'il pouvait [SCARR., Rom. com. II, 7]
De quoi m'ont profité mes inutiles soins ? [RAC., Phèdre, II, 5]
La légitimation peut avoir lieu, même en faveur des enfants décédés qui ont laissé des descendants ; et dans ce cas elle profite à ces descendants [, Code Nap. art. 332]
Il prend aussi en ce sens un nom de personne pour sujet.
Afin de ne perdre aucune occasion de profiter au public, si j'en suis capable [DESC., Méth. VI, 4]
Ainsi devons-nous profiter aux impies qui vivent avec nous, et profiter des impies avec qui nous vivons par la nécessité de notre état [BOURDAL., 5e dim. après l'Épiphanie, Dominic. t. I, p. 250]
Se profiter, être utile à soi.
Les arts ne se profitent pas à eux-mêmes, mais à ceux auxquels ils président [BOSSUET, Pensées chrét. et mor. 35]
Faire des progrès.
Je ne laissais pas de profiter en la connaissance de la vérité [DESC., Méth. III, 6]
J'ai profité dans Voiture ; Et Marot, par sa lecture, M'a fort aidé, j'en conviens [LA FONT., Lettres, XIX.]
Il y a bien à profiter auprès de M. le docteur [PASC., Prov. VI]
Aimez donc ses écrits [d'Homère], mais d'un amour sincère ; C'est avoir profité que de savoir s'y plaire [BOILEAU, Art p. III]
Je maintiendrai toujours qu'il y a plus à profiter dans douze vers d'Homère et de Virgile que dans toutes les critiques qu'on a faites de ces deux grands hommes [VOLT., Mél. litt. Trag. angl.]
Il se dit de la nourriture dont le corps tire avantage.
Les gens de naturel peureux Sont, disait-il, bien malheureux : Ils ne sauraient manger morceau qui leur profite [LA FONT., Fabl. II, 14]
Non, non, me dit-elle, déjeunez en repos, afin que cela vous profite [MARIVAUX, Pays. parv. part. 1]
Il se dit des personnes et des animaux dont le corps prend de l'accroissement, de l'embonpoint. Les bestiaux ne profitent pas dans ce pâturage.
Son petit prince est plus joli qu'on ne vous le peut exprimer ; il profite à vue d'œil, pour ainsi dire, et en toutes choses [PELLISSON, Lett. hist. t. I, p. 15]
Il faut leur servir [aux nourrices] les meilleurs morceaux de dessus la table, si l'on veut que les nourrissons profitent [LEGRAND, Métamorph. amour. sc. 11]
Il se dit aussi des arbres et des plantes qui viennent bien. Les arbres profitent dans une terre nouvellement défoncée. Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

REMARQUE

  • Au commencement du XVIIe siècle, on employait activement profiter :
    Vous pouvez profiter les bons exemples que vous avez remarqués de là les monts [BALZ., liv. V, lett. 12]
    Ces dévots indiscrets.... Perdent ce qu'en commun dans la règle on profite, à force de vivre à l'écart [CORN., Imit. III, 13]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Plus profite petiz guainz par leauté que granz tresors par tricherie [, Psautier, f° 45]
  • XIVe s.
    Celui qui est illiberal ne profette à nul, non pas à lui meismes [ORESME, Eth. 109]
  • XVe s.
    Depuis, en bien peu de temps, il gagna tant et acquit et profita par rançons, par prises de villes et de chasteaux, qu'il devint si riche que.... [FROISS., I, I, 325]
    Elle ne povoit riens prouffiter [cette armée] que de brusler ung petit nombre de maisons [COMM., V, 17]
  • XVIe s.
    Ainsi croissoyt Pantagruel de jour en jour, et prouffictoyt à veue d'œil [RAB., Pant. II, 5]
    Ce que les honnestes hommes proufitent au public en se faisant imiter, je le proufiteray à me faire eviter [MONT., IV, 33]
    La lecture qui profite simplement, sans faire aimer le profit qu'elle apporte, semble un peu trop austere [AMYOT, Préf. I, 25]
    Rome n'a elle pas tousjours esté en avant, et profité de bien en mieulx au faict des armes ? [ID., Lyc. et Numa, 10]
    Quand je me mis à escrire ces vies, ce fut au commencement pour profiter aux autres ; mais depuis je y ay perseveré pour profiter à moy mesme [ID., P. Aem. I]
    Il avoit soixante et dix mines d'argent, que Criton luy faisoit profiter, et luy en payoit usure [ID., Arist. 3]
    Et ne mesnagerés que bien de profiter [utiliser] ces eaux en les assemblant avec celle de vostre canal [O. DE SERRES, 757, etc.]

ÉTYMOLOGIE

  • Profit ; provenç. profechar, profichar, profeitar ; ital. profittare.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    PROFITER. Ajoutez :
    Être utile, faire du bien, avec un nom de personne pour sujet (sens aujourd'hui inusité).
    Pour ce que ces gens-là ne servent aux autres que pour leur profit [leur propre avantage], ils profitent [font du bien] sans qu'on leur en sache gré [MALH., Lexique, éd. L. Lalanne]
    Un de ces feux du firmament Qui, sans profiter et sans nuire, N'ont reçu l'usage de luire Que par le nombre seulement [ID., ib.]
    C'est une action généreuse que de profiter [ID., ib.]
  • Se profiter, se faire du bien à soi-même.
    La meilleure part du bienfait retourne vers soi-même ; nous ne profitons jamais à personne, que nous ne nous profitions [ID., ib.]

profiter

PROFITER. v. intr. Tirer un émolument, faire un gain. Il a beaucoup profité sur les marchandises qu'il a vendues. Il profite à ce marché. Il s'est associé à des gens avec lesquels il a beaucoup profité.

Il signifie encore Tirer avantage, tirer parti de quelque chose que ce soit. Profiter du temps. Profiter de l'occasion. Profiter des bons avis, des exemples, des instructions. Il n'a pas su profiter de ses avantages. Il a mal profité des avertissements qu'on lui avait donnés. Profiter des fautes d'autrui. Il a profité de l'occasion pour aller se promener.

Il signifie aussi Faire du progrès en quelque chose. Profiter en vertu, en sagesse, en science. Il a beaucoup profité avec ce précepteur. Il a profité dans le commerce des gens instruits, à fréquenter la bonne compagnie.

Il se dit aussi des Personnes et des animaux qui se développent, qui se fortifient. Cet enfant profitait à vue d'oeil. Il ne profite plus depuis qu'on l'a sevré. Ce pâturage est mauvais, les bestiaux n'y profitent point.

Il se dit encore des Arbres, des plantes qui viennent bien. Les arbres profitent dans une terre nouvellement défoncée. C'est un terrain où les arbres ne profitent pas.

Il se dit aussi des Choses et signifie Rapporter du profit, procurer du gain. Ce commerce lui a bien profité, lui a peu profité. Son argent ne lui profite pas, il aime mieux le garder chez lui que de le placer.

Il signifie aussi Être utile, servir. Tous les avis qu'on lui a donnés ne lui ont profité de rien. Cela n'a profité ni à lui ni aux siens. Rien ne lui profite. De quoi, en quoi cela vous profitera-t-il? Prov., Biens mal acquis ne profitent jamais.

Synonymes et Contraires

profiter

verbe intransitif profiter
Familier. Se développer.

profiter

verbe transitif indirect profiter
2.  Procurer un avantage à.
3.  Tirer un profit abusif de.
Traductions

profiter

profitieren, genießenprofit, gain, take advantage, enjoyprofiteren, voordeeltrekkenuit, winstmaken, voordeel trekken uit, winst makenנהנה (נפעל), ניצל (פיעל), ספסר (פיעל), נִצֵּלaprofitar-seprofitereprofitiaprovecharsehyötyämemanfaatkanapprofittare, avvalersi, profittareaproveitar, lucrar, tirar proveito deprofitera享受 (pʀɔfite)
verbe transitif
1. obtenir un avantage de qqch profiter de l'occasion pour faire qqch
2. abuser de sa gentillesse
3. être utile à À qui profite le crime ?

profiter

[pʀɔfite] vi
profiter de [+ beau temps] → to take advantage of; [+ vacances] → to make the most of
Profitez du beau temps pour aller faire du vélo → Take advantage of the good weather and go cycling.
Profitez-en bien! → Make the most of it!
profiter de l'occasion pour faire qch → to make the most of the opportunity to do sth
profiter de ce que ... → to take advantage of the fact that ...
profiter à [expérience] → to be of benefit to, to benefit