profondeur

profondeur

n.f.
1. Caractère de ce qui est profond : La profondeur d'une crevasse.
2. Dimension de certaines choses, mesurée de l'entrée, de la surface jusqu'au fond : Vérifier la hauteur, la largeur et la profondeur d'un placard. Un cratère de plusieurs mètres de profondeur.
3. Qualité de ce qui va au fond des choses : La profondeur d'un philosophe, d'une analyse perspicacité, sagacité
En profondeur,
dans la partie profonde de qqch : Un sol travaillé en profondeur ; dans les parties essentielles, fondamentales, au-delà du superficiel : Réformer en profondeur radicalement

profondeurs

n.f. pl.
1. Endroits situés au-dessous de la surface de qqch ou en contrebas ; parties reculées : Les profondeurs sous-marines. Les profondeurs d'un bois.
2. Parties secrètes, intimes de l'être, difficiles à atteindre : Les profondeurs de l'âme tréfonds

PROFONDEUR

(pro-fon-deur) s. f.
L'étendue d'une chose considérée depuis la superficie ou l'entrée jusqu'au fond. La profondeur d'un puits.
Avec grand bruit et grand fracas Un torrent tombait des montagnes.... Ce n'était que menace et bruit sans profondeur [LA FONT., Fabl. VIII, 23]
Elle vit périr ses vaisseaux.... l'amiral où elle était, conduit par la main de celui qui domine sur la profondeur de la mer.... [BOSSUET, Reine d'Anglet.]
Les plus hautes montagnes n'ont guère qu'une lieue de hauteur, et les plus grandes profondeurs de la mer n'ont peut-être pas une lieue [BUFF., Hist. nat. Preuv. théor. terre, Œuv. t. I, p. 239]
Cette profondeur de l'Océan est fort différente, même à de grandes distances des terres ; on prétend qu'il y a des endroits qui ont jusqu'à une lieue de profondeur ; mais cela est rare, et les profondeurs les plus ordinaires sont depuis 60 jusqu'à 150 brasses [ID., ib. t. II, p. 2]
Jusqu'en ses profondeurs le Gange s'est troublé [C. DELAV., Paria, III, 7]
Ô vastes cieux ! ô profondeurs sacrées ! Morne sérénité des voûtes azurées ! [V. HUGO, les Burgraves, II, 3]
Fig.
Ils [certains hommes] n'ont pas, si j'ose le dire, deux pouces de profondeur ; si vous les enfoncez, vous rencontrez le tuf [LA BRUY., VIII]
Profondeur se dit pour longueur, en considérant l'entrée et l'autre bout. Cette cour a tant de profondeur.
Surtout donne de la profondeur à ta scène ; que tes figures ne soient pas, à mes yeux ; des cartons découpés [DIDER., Salon de 1767, Œuv. t. XV, p. 133, dans POUGENS]
Le petit golfe de Cambaie, qui n'a guères que 50 à 60 lieues de profondeur [BUFF., Hist. nat. Preuv. théor. terre, Œuv. t. II, p. 122]
La partie d'un pays qui est loin des côtes.
Les chasseurs disent que ces animaux [les bubales] ne se trouvent qu'à une grande profondeur dans les terres du Cap [BUFF., Quadrup. t. x, p. 241]
S'ils s'enfonçaient dans les profondeurs de l'Inde [RAYNAL, Hist. philos. v, 34]
Terme de géométrie. La dimension d'un corps considéré de haut en bas. Les trois dimensions, longueur, largeur et profondeur. Terme de marine. Profondeur de la carène, synonyme de tirant d'eau.
Terme de tactique. Manière de ranger les hommes sur plusieurs files, dite aussi épaisseur ou hauteur.
Il les sépara par petits corps, auxquels il donna plus de profondeur que de front [ROLLIN, Hist. anc. Œuv. t. V, p. 291]
On laisse les ennemis passer la Doire ; ils avancent sur huit colonnes de vingt-cinq hommes de profondeur [VOLT., Louis XIV, 20]
Fig. Il se dit des choses difficiles à pénétrer, à comprendre.
Dieu à qui nos profondeurs sont ouvertes [BOSSUET, 1er sermon, Pentecôte, 2]
Entrant dans les profondeurs des conseils de Dieu [ID., Hist. II, 7]
Qu'est-ce que l'homme, ô mon Dieu ! et qui comprendra la profondeur de ses voies et l'éternelle contradiction de ses égarements ? [MASS., Avent, Bonh. des j.]
Il faut d'un œil sévère Sonder la profondeur de ce triste mystère [VOLT., Œdipe, I, 3]
Il est temps que mon cœur De ses derniers replis t'ouvre la profondeur [ID., Fanat. II, 4]
[Guise] Nul ne sut mieux cacher, sous des dehors trompeurs, Des plus vastes desseins les sombres profondeurs [ID., Henr. III]
Peut-être dans les profondeurs du respectable arien Clarke y a-t-il quelques obscurités, quelques vessies [ID., Jenni, 8]
S'il est vrai que notre âme s'étende avec nos idées, et s'assimile en quelque façon aux objets dont elle se pénètre, combien l'homme doit-il s'enorgueillir d'avoir percé ces profondeurs inconcevables [les problèmes astronomiques] ! [BARTHÉL., Anach. ch. 30]
Qualité de l'esprit qui pousse les pensées, les calculs, les connaissances jusqu'aux dernières conséquences des choses. La profondeur de son savoir, de son érudition, de ses écrits.
Un homme [Cromwell] s'est rencontré d'une profondeur d'esprit incroyable.... [BOSSUET, Reine d'Anglet.]
Il se dit aussi des sentiments.
La finesse des idées et la profondeur des sentiments [STAËL, Corinne, III, 1]
En mauvaise part.
Quelle profondeur de scélératesse ! [VOLT., Amabed, 4e lett.]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    La profondeur des admirables secrets qui sont semez par tout l'univers [LANOUE, 457]
    Dans la profondeur de la terre [ID., 490]
    Profondeur de sentences [AMYOT, Fab. 3]

ÉTYMOLOGIE

  • Profond ; Berry, parfondeur. On trouve aussi profondesse et profondité.

profondeur

PROFONDEUR. n. f. Étendue d'une chose considérée depuis la surface ou l'entrée jusqu'au fond. La profondeur d'un précipice. La profondeur d'une rivière. La profondeur d'un abîme. La profondeur d'un puits.

Il se dit spécialement de la Dimension d'un corps considérée de haut en bas. Il y a trois dimensions : longueur, largeur et profondeur.

Il signifie aussi, dans le langage courant, Étendue dans le sens horizontal perpendiculairement à la largeur. Cette cour a tant de profondeur. Ce bâtiment a plus de profondeur que de largeur. Cette cour a tant de mètres de large et tant de mètres de profondeur.

En termes de Tactique, il a le même sens qu'Épaisseur. Une troupe rangée sur tant d'hommes de profondeur, sur une grande profondeur.

PROFONDEUR s'emploie figurément en parlant des Choses difficiles à pénétrer, à comprendre. La profondeur des jugements de Dieu. La profondeur des mystères. Cet homme d'État s'est révélé par la profondeur de ses desseins.

Il signifie aussi, figurément, Grande étendue, grande pénétration. La profondeur de son savoir, de son érudition, de son esprit. Il a de la profondeur dans l'esprit, dans les idées.

PROFONDEURS, au pluriel, désigne les Parties profondes. Les profondeurs de la mer. Il s'enfonça dans les profondeurs de la forêt.

profondeur

Profondeur, ou Profondité, Altitudo, Profunditas.

Synonymes et Contraires

profondeur

nom féminin profondeur
1.  Distance du fond à la surface.
Traductions

profondeur

Tiefedepth, profundity, deepnessdiepte, diepgang, diepzinnigheidמעבה (ז), מצולה (נ), נבך (ז), עומק (ז), עמקות (נ), עֹמֶק, עַמְקוּת, מְצוּלָה, נֵבֶךְdieptedybdeprofundecoprofundidadprofondità, altezza, fondoaltumprofundidade, profundezadjuphet, djuplek, djupβάθοςعُمْقhloubkasyvyysdubina深さ깊이dybdegłębokośćглубинаความลึกderinlikchiều sâu深度дълбочина深度 (pʀfɔ̃dœʀ)
nom féminin
1. distance entre le fond et la surface ou le bord mesurer la profondeur d'une armoire
2. caractère intense et durable la profondeur d'un sentiment

profondeur

[pʀɔfɔ̃dœʀ] nfdepth