prolixe

(Mot repris de prolixes)
Recherches associées à prolixes: loquace, volubile

prolixe

adj. [ lat. prolixus, qui se répand abondamment, de liquere, être liquide ]
Qui se perd en détails inutiles, en développements superflus : Un écrivain prolixe bavard, verbeux ; concis, laconique

prolixe

(pʀɔliks)
adjectif
qui est trop long, trop bavard un discours prolixe

PROLIXE

(pro-li-ks') adj.
Trop long, en parlant ou en écrivant.
Or ai-je été prolixe sur ce cas [LA FONT., Fer.]
Le prolixe et argumentant Bourdaloue, le premier qui ait mis les apparences de la raison dans ses sermons [VOLT., Dial. XXIV, 11]
Substantivement.
Le prolixe ne fait que se traîner pesamment.... et fatigue notre pensée en l'assujettissant à une pénible lenteur [MARMONTEL, Œuv. t. VII, p. 6]
Il se dit aussi des choses. Discours prolixe.
Sa tête est aussi dérangée que ses lettres sont prolixes [VOLT., Lett. Richelieu, 15 août 1770]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Pour ce que la maniere d'ouvrer o [avec] la roisne [rugine] [dans les lésions du crâne] est prolixe et ennuie moult le pacient [H. DE MONDEVILLE, f° 55]
  • XVIe s.
    Et dit plusieurs autres choses qu'ilz seroient prolixes à escripre [, Bibl. des chartes, 4e série, t. V, p. 375]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. prolix ; espagn. prolijo ; ital. prolisso ; du lat. prolixus, allongé, de pro, en avant, et lixus pour laxus, relâché, étendu (voy. LÂCHE).

prolixe

PROLIXE. adj. des deux genres. Qui est trop long, diffus, en parlant ou en écrivant. C'est un homme prolixe dans ses discours. Il écrit purement, mais il est prolixe.

Il se dit aussi des Choses. Discours prolixe, Style prolixe.

prolixe

Prolixe, et long, Prolixus.

prolixe


PROLIXE, adj. PROLIXEMENT, adverb. PROLIXITÉ, s. f. [Prolikce, ceman, cité; 3e e muet aux deux prem. dern. é fer. au 3e.] Ils se disent d'une mauvaise qualité du discours; qui est d'être long et difus. "Un discours devient froid et languissant, quand il est prolixe. "Cet Auteur écrit trop prolixement, avec une prolixité ennuyeûse. = L'adjectif se dit des persones mêmes: "C'est un homme prolixe dans ses discours. "Il écrit bien, mais il est prolixe.
   REM. Prolixe et prolixité ne datent que de la fin du dernier siècle. Prolixement est encôre plus nouveau. Le P. Bouh. dit des deux premiers, qu'ils ne valent guère dans le sérieux, et ne doivent se dire qu'en riant. Son observation aurait été plus juste, ce me semble, s'il avait dit qu'ils ne sont pas du haut style, et qu'ils ne sont bons que pour la critique et la dissertation. = À~ proprement parler, long et prolixe ne sont pas synonimes. Un discours et une lettre peuvent être courts et prolixes; ou être longs, sans être prolixes. "On n'est pas prolixe, quand on a beaucoup de chôses à dire, et qu'on ne dit pourtant que ce qu'il faut dire: "Cela demande une lettre à part, dit Leibnitz; celle que je viens d'écrire étant assez prolixe. Il devait dire, étant déja assez longue.

Synonymes et Contraires

prolixe

adjectif prolixe
2.  Qui se perd en détails.
bavard, causeur, diffus, loquace, verbeux, volubile -familier: jacasseur, jacassier, parlant -littéraire: disert, verveux -vieux: babillard.
bref, concis, laconique, précis, sobre -littéraire: compendieux, succinct.
Traductions

prolixe

ארכני (ת), להגן (ת), להגני (ת)

prolixe

langdradig

prolixe

prolisso

prolixe

[pʀɔliks] adjverbose