promptement

promptement

[ prɔ̃tmɑ̃ ou prɔ̃ptəmɑ̃] adv.
Sout. De façon prompte ; en peu de temps : L'affaire a été promptement réglée rapidement ; lentement

promptement

(pʀɔ̃ptəmɑ̃) , (pʀɔ̃tmɑ̃)
adverbe
vite, rapidement Réponds, et promptement !

PROMPTEMENT

(pron-te-man) adj.
Avec promptitude.
Enfin, que faisait-il ? achevez promptement [CORN., Rodog. V, 4]
La vanité des choses humaines.... ne se montre que trop d'elle-même.... dans une si haute majesté si promptement dissipée [BOSSUET, Mar.-Thér.]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Promptement que le roy.... [J. LEFEVRE DE ST-REMY, Hist. de Charles VI, p. 62, dans LACURNE]
    Là où le sang des couleuvres les avoit attains [les glaives], ilz estoient tout vermaulx, comme s'ils eussent esté promptement [récemment] ensanglantez [, Perceforest, t. VI, f° 31]
  • XVIe s.
    C'est pourquoy il est bon, promptement qu'on est bruslé, d'approcher la partie du feu [PARÉ, X, 9]
    Ce mouchoir empoisonné.... inspire son venin si promptement.... [MONT., III, 159]

ÉTYMOLOGIE

  • Prompte, et le suffixe ment.

promptement

PROMPTEMENT. (Dans ce mot et dans le suivant, le second P ne se prononce pas.) adv. Avec promptitude.

promptement

Promptement, Ex tempore, Promptissime.

Respondre promptement, Memoriter respondere.

Faire quelque chose promptement et sans autre deliberation, Consilium e re praesenti capere. B.

Defendre promptement et sans demander aucun delay, In vestigio eodem actoris intentioni respondere. Bud.

Traductions

promptement

snel, spoedig, gevat, prompt

promptement

незабавно

promptement

omgående

promptement

[pʀɔ̃ptəmɑ̃] advswiftly