promu, ue

PROMU, UE

(pro-mu, mue) part. passé de promouvoir
Élevé à un grade, à une dignité.
[Il connaît] Tous les Romains promus au grand pontificat, Au rang d'édile, au tribunat [DELILLE, Convers. I]
[Pontécoulant] promu au sénat en 1805 par une reconnaissance quelque peu tardive de l'empereur Napoléon [VILLEMAIN, Souvenirs contemp. les Cent Jours, ch. XV.]
Substantivement. Personne promue. Les promus allèrent remercier le ministre.