propitier

PROPITIER

(pro-pi-si-é) v. a.
Rendre propice.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Les deux Decius, pour propitier la faveur des dieux envers les affaires romaines.... [MONT., II, 258]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. propitiare, de propicius, propice.