propolis

PROPOLIS

(pro-po-lis') s. f.
Matière résineuse, rougeâtre et odorante, dont les abeilles se servent principalement pour clore leurs ruches.
Ce grand observateur ignorait le lieu où les abeilles recueillent la propolis ; vous nous apprenez que c'est sur les pins et sur les sapins [BONNET, 3e mém. abeilles.]
Fourcroy le faisait masculin : Le propolis n'est pas de la cire proprement dite, et paraît un mélange résineux qu'on n'a point encore examiné, Connaiss. chim. t. X, p. 342.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Un emplastre d'ammoniac, euphorbe, terebenthine, propolis.... [PARÉ, XXI, 28]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. propolis, du grec, résine d'abeille, proprement bâtisse en avant, du grec, ville (voy. POLITIQUE).

propolis

PROPOLIS. n. f. Matière résineuse, d'un brun rougeâtre, dont les abeilles se servent pour boucher les fentes et les trous de leurs ruches.