proportionner

(Mot repris de proportionnez)

proportionner

v.t.
Établir une juste proportion entre : Proportionner les dépenses aux recettes.

proportionner

(pʀɔpɔʀsjɔne)
verbe transitif
établir une chose relativement à une autre proportionner son effort à la distance restante, dans une course d'endurance

proportionner


Participe passé: proportionné
Gérondif: proportionnant

Indicatif présent
je proportionne
tu proportionnes
il/elle proportionne
nous proportionnons
vous proportionnez
ils/elles proportionnent
Passé simple
je proportionnai
tu proportionnas
il/elle proportionna
nous proportionnâmes
vous proportionnâtes
ils/elles proportionnèrent
Imparfait
je proportionnais
tu proportionnais
il/elle proportionnait
nous proportionnions
vous proportionniez
ils/elles proportionnaient
Futur
je proportionnerai
tu proportionneras
il/elle proportionnera
nous proportionnerons
vous proportionnerez
ils/elles proportionneront
Conditionnel présent
je proportionnerais
tu proportionnerais
il/elle proportionnerait
nous proportionnerions
vous proportionneriez
ils/elles proportionneraient
Subjonctif imparfait
je proportionnasse
tu proportionnasses
il/elle proportionnât
nous proportionnassions
vous proportionnassiez
ils/elles proportionnassent
Subjonctif présent
je proportionne
tu proportionnes
il/elle proportionne
nous proportionnions
vous proportionniez
ils/elles proportionnent
Impératif
proportionne (tu)
proportionnons (nous)
proportionnez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais proportionné
tu avais proportionné
il/elle avait proportionné
nous avions proportionné
vous aviez proportionné
ils/elles avaient proportionné
Futur antérieur
j'aurai proportionné
tu auras proportionné
il/elle aura proportionné
nous aurons proportionné
vous aurez proportionné
ils/elles auront proportionné
Passé composé
j'ai proportionné
tu as proportionné
il/elle a proportionné
nous avons proportionné
vous avez proportionné
ils/elles ont proportionné
Conditionnel passé
j'aurais proportionné
tu aurais proportionné
il/elle aurait proportionné
nous aurions proportionné
vous auriez proportionné
ils/elles auraient proportionné
Passé antérieur
j'eus proportionné
tu eus proportionné
il/elle eut proportionné
nous eûmes proportionné
vous eûtes proportionné
ils/elles eurent proportionné
Subjonctif passé
j'aie proportionné
tu aies proportionné
il/elle ait proportionné
nous ayons proportionné
vous ayez proportionné
ils/elles aient proportionné
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse proportionné
tu eusses proportionné
il/elle eût proportionné
nous eussions proportionné
vous eussiez proportionné
ils/elles eussent proportionné

PROPORTIONNER

(pro-por-sio-né ; en vers, de cinq syllabes) v. a.
Garder la proportion convenable, établir un juste rapport entre une chose et une autre.
....Proportionnez vos vœux à vos mérites [ROTR., Vencesl. I, 4]
À votre avis, mes pères, est-ce par grimace et par feinte que les juges chrétiens ont établi ce jugement ? et ne l'ont-ils pas fait pour proportionner les lois civiles à celles de l'Évangile ? [PASC., Prov. XI]
Salomon fit ce grand ouvrage [le temple] avec la magnificence qu'on a vue ailleurs ; car il le voulait proportionner, autant qu'il pouvait, à la grandeur de celui qui voulait y être servi [BOSSUET, Polit. VII, V, 1]
Si Lulli a excellé dans son art, il a dû proportionner, comme il a fait, les accents de ses chanteurs et de ses chanteuses à leurs récits et à leurs vers ; et ses airs, tant réputés dans le monde, ne servent qu'à insinuer les passions les plus décevantes [ID., Comédie, 3]
Dieu, dans toute la terre, a proportionné les organes et les facultés des animaux, depuis l'homme jusqu'au limaçon, au lieu où il leur a donné la vie [VOLT., Jenni, 9]
Se proportionner, v. réfl. Être mis en proportion avec.
La population se proportionne exactement aux moyens de subsistance [, Presse scientifique, 1861, t. I, p. 233]
Fig. Se mettre à la portée. Se proportionner à l'intelligence de ses auditeurs.
[Le prince de Condé] s'accommodant et se proportionnant à tous [BOURDAL., Or. fun. de Condé.]
Il [Mentor] avait même je ne sais quoi de complaisant et d'enjoué, quand il voulait se proportionner aux besoins des autres et leur insinuer quelque vérité [FÉN., Tél. x.]
Pour moi, je me livrais tout entier aux plus courageux et aux habiles.... je me proportionnais aux autres [VAUVENARGUES, Dial. 16]
Dieu, malgré sa défense de peindre et de sculpter aucune figure, a daigné se proportionner à la faiblesse humaine, qui demandait qu'on parlât aux sens par des images [VOLT., Dict. phil. Idolâtrie.]
Se proportionner à son sujet, donner à son style la forme qui convient au sujet.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Le nombre des trente cinq lignies [tribus] ne se proporcione pas au nombre des centuries dessus dictes [BERCHEURE, f° 21, verso.]
    Retourne le nez [à demi tranché] adroit en sa forme, en proporcionant les narrilles en leur droit point si comme elles souloient [LANFRANC, f° 27]
    Science de proporcionner [les médicaments] [ID., f° 119, verso.]
  • XVIe s.
    D'une stature droicte et bien proportionnée [MONT., II, 17]
    Il fault que les licts soient proportionnez à la maison, les vestemens sortables aux licts [AMYOT, Lyc. 23]
    Les colomnes estoient fort bien proportionnées de la grosseur à la haulteur [ID., Publ. 29]

ÉTYMOLOGIE

  • Prov. et espagn. proporcionar ; ital. proporzionare ; du lat. proportionare (QUICHERAT, Addenda) ; voy. PROPORTION.

proportionner

PROPORTIONNER. v. tr. Garder la proportion et la convenance nécessaire, établir un juste rapport entre une chose et une autre. Il faut proportionner les peines aux délits, les délits et les peines. Proportionner sa dépense à son revenu. Proportionner ses desseins et ses entreprises à ses forces. Proportionner son discours à l'intelligence de son auditoire. La récompense lui proportionnée au service. Se proportionner à l'intelligence de ses auditeurs.

Se proportionner à tous, Se mettre à la portée des autres, ne pas affecter plus d'esprit et de capacité qu'eux. Se proportionner à son sujet, Donner à son style le degré d'élévation ou de simplicité que comporte le sujet. Il vieillit.

Un corps bien proportionné, une figure bien proportionnée, Un corps, une figure dont toutes les parties ont entre elles le rapport qu'elles doivent avoir. On dit de même : Cet homme est petit, mais il est bien proportionné. Des membres bien proportionnés.

proportionner

Proportionner.

Synonymes et Contraires

proportionner

verbe proportionner
Mettre en exacte proportion.
Traductions

proportionner

proportion

proportionner

adeguare

proportionner

[pʀɔpɔʀsjɔne] vt
proportionner qch à → to make sth proportional to