proposable

PROPOSABLE

(pro-pô-za-bl') adj.
Qu'on peut proposer.
Cet expédient n'est pas proposable [J. J. ROUSS., Polog. ch. 14]
Jugez si une réconciliation entre Mme de Resnel et moi est une chose possible, ou seulement proposable [GENLIS, Mères riv. t. I, p. 64, dans POUGENS]

ÉTYMOLOGIE

  • Proposer.

proposable

PROPOSABLE. adj. des deux genres. Qui peut être proposé. Cette affaire, cette question n'est pas proposable. Il est peu usité.

proposable


PROPOSABLE, adj. PROPOSANT, s. m. PROPOSER, v. act. [Propozable, zan, zé: 3e dout. au 1er, lon. au 2d, é fer. au 3e: Devant l'e muet le 2d o est long: il propôse, propôsera, etc.] Proposer c'est mettre quelque chose en avant, pour l'examiner, ou pour en délibérer. "Proposer une question, une dificulté, un acomodement, des conditions. = Il a quelquefois le datif pour 2d régime: on lui a proposé un parti pour sa fille; quelquefois la prép. pour: on l' a proposé pour cette charge, pour cet emploi: "Proposer quelqu'un pour exemple, pour modèle. "Tous les chrétiens doivent se proposer J. C. pour modèle. Dans cette phrâse, il y a trois régimes, se étant au datif, J. C. à l'acusatif; pour fait le troisième. = Pour les verbes, il régit à ou de; le 1er, quand il est neutre, et qu'il n'a pas d'autre régime que le datif de la persone: on lui a proposé d'examiner cette question; le 2d, quand il est actif et qu'il a le régime simple ou direct (qu'il régit l'acusatif) proposer une question à examiner. = Se proposer, avoir dessein de, régit de et l'infinitif. "Il se propôse de partir dans peu de jours. * Boileau lui fait régir la prép. à: "Ces grands hommes que nous nous proposons à imiter. L'actif a ce régime, le réciproque ne l'a pas ici, parce qu'il n'y est pas réciproque actif, mais réciproque neutre; le pronom se étant au datif, et non pas à l'acusatif. De là la diférence de ces deux phrâses: vous vous proposez comme un modèle à imiter: vous vous proposez d'imiter ce modèle. Dans la 1re, se est à l'acusatif: vous vous proposez (vous-même) comme un modèle: dans la 2de, se est au datif: vous vous proposez (à vous-même) d'imiter, etc.
   Proposé à est un barbarisme: on dit préposé. Voy. ce mot.
   PROPOSABLE, qui peut être proposé: cette afaire n'est pas proposable. On ne le dit guère qu' avec la négative.
   PROPOSANT ne se dit que chez les Protestans. Jeune Théologien, qui étudie pour être Pasteur.