proposant

PROPOSANT

(pro-pô-zan) s. m.
Celui qui propose.
Ce corps [les états généraux] n'est qu'un corps de plaignants, de remontrants, et, quand il plaît au roi de le lui permettre, un corps de proposants [SAINT-SIMON, 322, 225]
Jeune théologien protestant qui étudie pour être pasteur.
M. le proposant ayant écrit ces trois lettres à M. le professeur R.... son ami, ce professeur, profondément pénétré de la candeur et de la sincérité du proposant.... [VOLT., Facéties, Quest. sur les mir. 3e lettre]
Adj. m. Cardinal proposant, cardinal établi à Rome pour recevoir la profession de foi de ceux qui sont nommés à des évêchés en pays d'obédience, et pour les proposer aux autres cardinaux.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    On nous propose des images de vie, lesquelles ny le proposant ny les auditeurs n'ont envie de suyvre [MONT., IV, 128]

proposant

PROPOSANT. s. m. Jeune théologien de la religion protestante, qui étudie pour être pasteur.

proposant

PROPOSANT. adj. m. Il n'est usité que dans cette expression, Cardinal proposant, Cardinal établi à la cour de Rome, pour recevoir la profession de foi de ceux qui sont nommés à des évêchés dans des pays d'obédience, et pour les proposer aux autres cardinaux.