propret, ette


Recherches associées à propret, ette: propreté, proprette

PROPRET, ETTE

(pro-prè, prè-t') adj.
Propre jusqu'à la recherche.
Très rarement les antiques discrettes Logeaient l'oiseau ; des novices proprettes L'alcôve simple était plus de son goût [GRESSET, Ver-vert, I]
Sous une toile proprette Son triomphe est assuré [BÉRANG., Jeannette.]
Subst. Un propret, une proprette.

ÉTYMOLOGIE

  • Diminutif de propre. Le Dictionnaire de Trévoux donne propet, et dit que propret n'est pas en usage. C'est le contraire aujourd'hui ; mais le fait est que la Fontaine dit propette : Certaine nièce assez propette Et sa chambrière Paquette Devaient avoir des cotillons, Fabl. VII, 10.