protéger

protéger

v.t. [ lat. protegere, de tegere, couvrir ]
1. Mettre à l'abri de dangers, d'incidents : Cette digue protégera les habitations des inondations abriter, garantir prémunir, préserver sauvegarder
2. Assurer son patronage, son soutien à qqn : Une personnalité protège ce postulant appuyer, favoriser
3. Favoriser par une aide le développement d'un domaine d'activité : Ces taxes douanières visent à protéger l'industrie sidérurgique nationale encourager, promouvoir

PROTÉGER

(pro-té-jé. La syllabe té garde l'accent aigu partout : je protége, etc. ; mais l'é se prononce ouvert, et l'on dit protège ; le g prend un e devant a et o : protégeant, protégeons) v. a.
Prendre la défense de quelqu'un, de quelque chose ; prêter secours et appui.
Protéger hautement les vertus malheureuses, C'est le moindre devoir des âmes généreuses [CORN., Sertor. III, 2]
Elle ne se servit plus de son pouvoir que pour protéger la foi catholique [BOSSUET, Reine d'Anglet.]
Mais souvent sur ses vers un auteur intraitable à les protéger tous se croit intéressé [BOILEAU, Art p. I]
Le ciel protége Troie ; et par trop de présages Son courroux nous défend d'en chercher les passages [RAC., Iphig. I, 2]
Et comptez-vous pour rien Dieu qui combat pour nous, Dieu qui de l'orphelin protége l'innocence ? [ID., Ath. I, 2]
Vous dites des bons mots, et moi je fais de mauvais contes ; mais votre imagination doit avoir de l'indulgence pour la mienne, attendu que les grands doivent protéger les petits [VOLT., Mme du Deffant, 7 mars 1764]
Le duc de Lorraine avait en vain tenté de conserver une communication de sa petite armée avec la ville [Vienne assiégée par les Turcs] ; il n'avait pu que protéger la retraite de l'empereur [ID., Ann. Emp. Léopold, 1683]
Prendre soin des intérêts, de la fortune d'une personne.
Borné à la société peu nombreuse de ses amis et, par conséquent, de ses égaux, il n'essuya ni la hauteur des hommes puissants ni le triste honneur d'en être protégé [D'ALEMB., Éloges, la Chaussée.]
On est protégé par ses supérieurs, on peut être défendu et soutenu par ses égaux ; on est protégé par les autres, on peut se défendre et se soutenir par soi-même [ID., Synon. Œuv. t. III, p. 300. dans POUGENS]
Il [un acteur] est assez mauvais pour que je le protége [C. DELAV., les Comédiens, II, 9]
Absolument.
Je ne connais ni M. de Solignac ni ses protecteurs ; je fais, par ma nature, fort peu de cas et de qui protége et de qui se laisse protéger [MIRABEAU, Collection, t. v, p. 191]
Veiller au maintien, au progrès d'une chose.
On dit défendre une cause, soutenir une entreprise, protéger les sciences et les arts [D'ALEMB., Synon. Œuv. t. III, p. 300]
Mettre à l'abri d'une incommodité, d'un danger. Ces arbres nous protégeront de leur ombre.
Se protéger, v. réfl. Être protégé.
Il faut, comme un soldat, qu'un prince ait une épée.... Que son fier palais se protége D'un camp au front étincelant [V. HUGO, Odes, II, 7]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. protegere, de pro, et tegere, couvrir (voy. TOIT).

protéger

PROTÉGER. v. tr. Prendre la défense de quelqu'un, de quelque chose; prêter secours et appui. Protéger les gens de bien contre les entreprises des méchants. Protéger la veuve et l'orphelin. Protéger les faibles. Protéger les opprimés. Protéger l'innocence.

Il signifie aussi S'intéresser, contribuer à la fortune d'une personne, veiller au maintien, au progrès d'une chose. Un ami du ministre le protège. Protéger la religion. Protéger les arts, le commerce, l'agriculture, les lettres, les sciences, etc.

Il signifie encore Garantir, mettre à l'abri d'une incommodité, d'un danger. Ce mur nous protège contre le froid. Ces arbres nous protègent de leur ombre. Ce fort protège la ville.

Le participe passé PROTÉGÉ s'emploie substantivement. Cet homme est un des protégés du ministre. C'est sa protégée.

protéger


PROTÉGER, voy. PROTECTEUR.

Traductions

protéger

beschützen, begünstigen, behüten, beschirmen, bewachen, hüten, protektieren, schützen, überwachen, gaumen, hegenprotect, shield, guard, keep, look after, watch over, safeguard, keep off, secure, back, cover, preserve, watch, patronize, screenbeschermen, behoeden, bewaken, bewaren, hoeden, dewachthebben, wakenover, beveiligen, bevorderen, dekken, steunen, de wacht hebben, waken overגונן (פיעל), גנן (פ'), האהיל (פיעל), הבטיח (הפעיל), הגן (הפעיל), סכך (פ'), אִבְטֵחַ, הִבְטִיחַ, הֵגֵןbehoed, beskermguardar, protegirbeskytte, passegardi, protektiproteger, custodiar, guardar, protectar, velarsuojella, vartioidaayom, bela, melindungi, membela, mengayomivarðaproteggere, badare, cautelare, parare, riparare, schermireproteger, guardar, velar, vigiarзащищать, гарантировать, ограждатьskydda, beskydda, freda, vakta, värja, värnaيَحْمِيchránitπροστατεύωštititi保護する보호하다beskytteochronićป้องกันkorumakbảo vệ保护защита保護 (pʀɔteʒe)
verbe transitif
mettre à l'abri du danger, défendre qqn, qqch protéger l'environnement protéger contre lesdes chocs

protéger

[pʀɔteʒe] vt
(= veiller à la sécurité de) → to protect
(= aider, patronner) [+ personne, arts] → to be a patron of [pʀɔteʒe] vpr/vi → to protect o.s.
se protéger de → to protect o.s. from
se protéger contre → to protect o.s. against