protestation

protestation

n.f.
1. Action de protester : Une journée de protestation des salariés contre la mondialisation
2. Sout. Affirmation vigoureuse de ses bons sentiments : Sa protestation de sincérité les a convaincus

PROTESTATION

(pro-tè-sta-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
Déclaration publique que l'on fait de sa volonté. Faire une protestation de sa fidélité aux lois.
Promesse, assurance positive.
Et je ne hais rien tant que les contorsions De tous ces grands faiseurs de protestations [MOL., Mis. I, 1]
Des expressions douces, de la pitié, des protestations compatissantes, c'est là tout ce que j'obtiendrai d'elle [STAËL, Delph. V, 6]
Acte en forme par lequel on proteste contre quelque chose.
Les articles furent signés lundi, mais avec protestation que, si on ne réformait un article dans le contrat, le mariage était rompu [SÉV., 9 mars 1689]
Les seigneurs [les lords], qui ont élu par force le prince d'Orange, ont fait leur protestation de la violence de la chambre basse [ID., 28 fév. 1689]
Fig.
La raison fait sa protestation que les choses devraient aller autrement qu'elles ne vont [FONTEN., Dial. Fern. Cort. Montéz.]
Écrit qui contient la protestation. Déposer sa protestation. Se dit particulièrement de l'acte par lequel les principaux partisans de la doctrine de Luther protestèrent, en 1529, contre un décret de la diète de Spire.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Ge fais bien protestacion, C'onques ne fu m'entencion De parler contre homme vivant [, la Rose, 15453]
    Retenue, que il apelent protestation, et comme il poent trouver reson l'une partie contre l'autre [BEAUMANOIR, VI, 1]
  • XVe s.
    Le dit evesque faisoit protestation que toute la maniere du traité et de l'accord fait entre lui et mon seigneur Hervey de Leon son neveu seroient nuls [FROISS., I, I, 151]
  • XVIe s.
    Le tribun Ateius se meit au devant d'eulx, et à haulte voix defendit à Crassus, qu'il n'eust à bouger de la ville, avec grandes protestations s'il faisoit au contraire [AMYOT, Crass. 31]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. protestation ; espagn. protestacion ; ital protestatione ; du latin protestationem, de protestari, protester.

protestation

PROTESTATION. n. f. Déclaration solennelle que quelqu'un fait de ses dispositions, de sa volonté; promesse formelle, assurance positive. Il lui a fait mille protestations d'amitié, de service, de fidélité, d'attachement.

Il signifie aussi Déclaration en forme par laquelle on réclame contre quelque chose. Protestation verbale. Protestation écrite. Faire sa protestation par-devant notaire. Rédiger, signer une protestation. Donner acte d'une protestation. Nonobstant toutes protestations à ce contraires. Il a fait ses protestations.

Il signifie, par extension, Réclamation, dénégation. Ses paroles ont soulevé de nombreuses protestations dans l'auditoire.

protestation


PROTESTATION, s. fém. PROTESTER, v. n. et act. [Protèsta-cion, té: 2eè moyen, 3e é fermé au 2d.] Protester, c'est 1°. assurer ou promettre positivement. "Je vous le proteste sur mon honeur. En ce sens, il n'est actif que dans cette phrâse. Dans son emploi le plus ordinaire, il est neutre, et régit le datif des noms et l'indicatif des verbes. "Je vous proteste que je l'ai fait: il lui protesta qu' il ne l'avait pas dit; et de avec l'infinitif: "Il lui protesta de ne l'abandonner jamais. Acad. Le régime de la conjonction que est plus sûr; qu' il ne l'abandonerait jamais. = 2°. Déclarer en forme juridique. Il régit alors contre ou de: "Il a protesté contre cette délibération: il proteste de son inocence; au Palais, il proteste~ de violence, de nullité, d'incompétence, de domage et intérêts. 3° En matières de lettres de change, il est actif: Protester ou faire protester un billet, une lettre de change. Voy. PROTêT.
   PROTESTATION n'a que les deux prem. sens de protester: "Il lui a fait mille protestations d'amitié, de service, de fidélité, etc. = Faire sa protestation contre une délibération, un acte, un arrêt, etc.

Synonymes et Contraires
Traductions

protestation

Einspruch, Protestprotest, hullabaloo, objection, outcry, protestationprotest, bezwaar, tegenwerping, betuiging, verklaringהלנה (נ), הפגנה (נ), התרסה (נ), מחאה (נ), ערר (ז), תלונה (נ), הַתְרָסָה, עֲרָר, תְּלוּנָה, מְחָאָה, הֲלָנָה, הַפְגָּנָהbeswaar, protesprotestprotestoprotesta, objeción, reparoprotestaprotestoprotest, protesteraprotestoδιαμαρτυρίαإِحْتِجَاجprotestprotestiprotest抗議항의protestprotestпротестการประท้วงsự phản đối抗议протест抗議 (pʀɔtɛstasjɔ̃)
nom féminin
fait de refuser qqch, de ne pas être d'accord un mouvement de protestation

protestation

[pʀɔtɛstasjɔ̃] nf
(= plainte) → protest
adresser une protestation → to make a protest
signer une protestation → to sign a letter of protest, to sign a petition
une protestation solennelle → a solemn protest
une protestation de principe → a protest on principle
en dépit des protestations de qn → despite the protests of sb, despite sb's protests
(= assurance, déclaration) → protestation, profession