protonotaire

(Mot repris de protonotaires)
Recherches associées à protonotaires: azyme, garenne

PROTONOTAIRE

(pro-to-no-tê-r') s. m.
Officiers de la cour de Rome qui expédient, dans les grandes causes, les actes que les simples notaires apostoliques expédient dans les petites ; ils sont au nombre de douze, portent le violet et le rochet, et on les compte au rang des prélats.
Dans l'Église de France, titre sans fonctions que l'on obtenait par un rescrit du pape.
Dans l'Église grecque, titre d'un des grands officiers du patriarche, qui lui sert comme de secrétaire.
Il s'est dit, sous les Carlovingiens, pour grand chancelier ; sens auquel fait une vague allusion l'épigramme suivante :
Ci-gît le fameux Chamillard, De son roi le protonotaire : Il fut un héros au billard, Un zéro dans le ministère, [, Épigr. sur Chamillard]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    En l'année 1480 passerent la mer d'Angleterre pour venir en France par devers le roy.... ung prothonotaire et aultres ambassadeurs anglois [J. DE TROYES, Chron. 1480]

ÉTYMOLOGIE

  • Protonotarius, de proto..., et notarius, notaire.

protonotaire

PROTONOTAIRE. n. m. Nom donné à des Prélats de la cour de Rome, qui ont un degré de prééminence sur tous les notaires de la même cour, et qui reçoivent les actes des consistoires publics et les expédient en forme. Le collège des douze protonotaires participants est le premier des collèges des prélats qui ne sont pas évêques.

Protonotaire apostolique à l'instar, Celui qui a été investi d'une prélature de premier ordre accordée à des ecclésiastiques ne faisant pas partie du Collège des protonotaires.

protonotaire

Protonotaire, m. penac. Est composé d'un mot Grec, et d'un Latin. Et comme rapporte le 20. chap. du 3. livre des Ceremonies Apostoliques, est celuy qui reçoit en brief, et plumetis les actes des consistoires publiques, et en estant requis par le procureur fiscal, ou quand mestier est les depesche en forme, pour laquelle cause il doit assister aux publiques consistoires, et porte tel nom; car il vient de Nota Latin, qui signifie traict et marque de plume, par lequel un ou deux ou plusieurs mots sont signifiez, dont vient Notarius, Celuy qui escrit en brief pour telles notes, et le tiltre de prôtos luy est attribué par la préeminence du Consistoire Pontifical sur toutes autres convocations et assemblées de conseils des Princes Chrestiens, tout ainsi que le greffier Civil de la Cour de Parlement de Paris prend ce tiltre supereminent de Protonotaire.