prouver

(Mot repris de prouvèrent)

prouver

v.t. [ du lat. probare, éprouver ]
1. Établir par des témoignages incontestables la vérité de qqch : Ce fait prouve que l'hypothèse était fondée confirmer, vérifier démontrer
2. Faire apparaître la réalité de qqch : Elle a su nous prouver son courage montrer, révéler témoigner

prouver


Participe passé: prouvé
Gérondif: prouvant

Indicatif présent
je prouve
tu prouves
il/elle prouve
nous prouvons
vous prouvez
ils/elles prouvent
Passé simple
je prouvai
tu prouvas
il/elle prouva
nous prouvâmes
vous prouvâtes
ils/elles prouvèrent
Imparfait
je prouvais
tu prouvais
il/elle prouvait
nous prouvions
vous prouviez
ils/elles prouvaient
Futur
je prouverai
tu prouveras
il/elle prouvera
nous prouverons
vous prouverez
ils/elles prouveront
Conditionnel présent
je prouverais
tu prouverais
il/elle prouverait
nous prouverions
vous prouveriez
ils/elles prouveraient
Subjonctif imparfait
je prouvasse
tu prouvasses
il/elle prouvât
nous prouvassions
vous prouvassiez
ils/elles prouvassent
Subjonctif présent
je prouve
tu prouves
il/elle prouve
nous prouvions
vous prouviez
ils/elles prouvent
Impératif
prouve (tu)
prouvons (nous)
prouvez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais prouvé
tu avais prouvé
il/elle avait prouvé
nous avions prouvé
vous aviez prouvé
ils/elles avaient prouvé
Futur antérieur
j'aurai prouvé
tu auras prouvé
il/elle aura prouvé
nous aurons prouvé
vous aurez prouvé
ils/elles auront prouvé
Passé composé
j'ai prouvé
tu as prouvé
il/elle a prouvé
nous avons prouvé
vous avez prouvé
ils/elles ont prouvé
Conditionnel passé
j'aurais prouvé
tu aurais prouvé
il/elle aurait prouvé
nous aurions prouvé
vous auriez prouvé
ils/elles auraient prouvé
Passé antérieur
j'eus prouvé
tu eus prouvé
il/elle eut prouvé
nous eûmes prouvé
vous eûtes prouvé
ils/elles eurent prouvé
Subjonctif passé
j'aie prouvé
tu aies prouvé
il/elle ait prouvé
nous ayons prouvé
vous ayez prouvé
ils/elles aient prouvé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse prouvé
tu eusses prouvé
il/elle eût prouvé
nous eussions prouvé
vous eussiez prouvé
ils/elles eussent prouvé

PROUVER

(prou-vé) v. a.
Établir la vérité d'une chose par des raisonnements convaincants, par des témoignages incontestables ou par des pièces justificatives.
Voyons donc comment vous prouvez ce que vous dites, et vous verrez ensuite comment je prouve ce que je dis [PASC., Prov. XII]
Les exemples qu'on prend pour prouver d'autres choses, si on voulait prouver les exemples, on prendrait les autres choses pour en être les exemples ; car, comme on croit toujours que la difficulté est à ce qu'on veut prouver, on trouve les exemples plus clairs et aidant à le montrer [ID., Pens. VII, 3, éd. HAVET.]
Je n'entreprendrai pas ici de prouver par des raisons naturelles ou l'existence de Dieu, ou la Trinité, ou l'immortalité de l'âme.... [ID., ib. x, 5]
Qu'ils viennent donc sur moi prouver leur zèle impie [RAC., Iphig. v, 3]
La colonne rostrale, érigée dans Rome par les contemporains de Duillius, est sans doute une preuve de la victoire navale de Duilius ; mais la statue de l'augure Naevius, qui coupait un caillou avec un rasoir, prouvait-elle que Naevius avait opéré ce prodige ? [VOLT., Dict. phil. Histoire.]
Sauttern n'a pas besoin que je lui prouve ma confiance ; mais le public a besoin que je lui prouve que je la sais bien placer [J. J. ROUSS., Conf. XI]
Être prouvé ceci ou cela, se dit d'une personne que l'on prouve être ceci ou cela.
Le cardinal de Bouillon fut prouvé l'inventeur et celui qui avait mis de Bar en besogne de cette fabrication [d'un cartulaire] [SAINT-SIMON, 384, 186]
Absolument.
Nous avons une impuissance de prouver invincible à tout le dogmatisme ; nous avons une idée de la vérité invincible à tout le pyrrhonisme [PASC., Pens. VIII, 9]
Par extension, montrer, marquer, donner lieu de connaître, avec un nom de chose pour sujet. Cette action prouve beaucoup de bonté.
Se prouver, v. réfl. Être prouvé.
Tout ce qu'ont dit les anciens, soit bon, soit mauvais, est sujet à être bien répété ; et ce qu'ils n'ont pu eux-mêmes prouver sur des raisons suffisantes, se prouve à présent par leur autorité seule [FONTEN., Oracles, 1, Préambule.]

PROVERBE

    Qui prouve trop ne prouve rien, c'est-à-dire souvent à force de vouloir persuader une chose, on la rend moins croyable.
Ces deux personnages n'ont pas réussi : qui prouve trop ne prouve rien, dit je ne sais qui [SÉV., 117]
N'y ayant rien de plus assuré que cette règle de dialectique : qui prouve trop ne prouve rien [BOSSUET, 5e avert. 27]

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Se il ne pot prover sor saintz que melz [mieux] ne sot [il ne sut] juger.... [, Lois de Guill. 15]
  • XIIe s.
    Sur les chevaus provez [éprouvés] et asaiez [, Ronc. p. 57]
    Sire compeing, c'est veritez provée [, ib. p. 90]
    E li sainz comença mot à mot à prover, U li reis par ces leis voleit tendre e aler [, Th. le mart. 57]
  • XIIIe s.
    Se bien ne vous prouvez [si vous ne vous comportez bien], de la dolor [je] mourrai [, Berte, VII]
    Et je suis prest que je le te preuve de mon cors contre le tien [, Ass. de Jér. 119]
    Il sanlleroit qu'il en fust subornés, et il meisme se proveroit à parjures [BEAUMANOIR, XL, 38]
    Por ces raisons proverent li sage, que la lune emprunte dou soleil la lumiere resplendissant qui vient jusqu'à nos [BRUN. LATINI, Trésor, p. 139]
  • XVIe s.
    Ils nient la vraye pieté pouvoir consister, si toutes ces choses ne sont crues, combien qu'ils n'en preuvent rien par la parole de Dieu [CALV., Instit. Dédic.]
    Qui mieux abreuve [ses témoins], mieux preuve [LOYSEL, 770]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, preuver ; bourg. prôvai ; picard, prover ; prov. proar ; espagn. probar ; port. provar ; ital. probare ; du lat. probare, qui a même radical que probus (voy. PROBE). Au XVIIe siècle, prouver et preuver étaient tous deux en usage (MARG. BUFFET, Observ. p. 77).

prouver

PROUVER. v. tr. Établir la vérité de quelque chose par le raisonnement ou par le témoignage. Les premiers principes ne se prouvent pas, ils se supposent. Prouver un fait. Prouver la vérité d'un fait. Prouver une chose en justice. Le crime a été suffisamment prouvé. On prouva par ses lettres et par sa propre signature qu'il était d'intelligence avec les ennemis. Ce que vous dites là me prouve à quel point vous êtes mal renseigné. Reste à prouver que... Il n'est pas prouvé que... Condamné faute d'avoir pu prouver l'alibi. Qu'est- ce que cela prouve?

Prov., Qui veut trop prouver ne prouve rien, Trop d'empressement à vouloir convaincre d'une chose provoque le soupçon, l'incrédulité.

PROUVER signifie quelquefois, par extension, Montrer, indiquer, marquer. Cette action prouve beaucoup de bonté, beaucoup de dureté de coeur, beaucoup d'égoïsme. Cette réponse prouve beaucoup de présence d'esprit. Cet événement prouve que je ne m'étais pas trompé dans mes conjectures. Cela prouve la nécessité d'en finir.

prouver

Prouver, Probare, Approbare.

Prouver quelqu'un faulsaire et convaincre, Conuincere aliquem falsi.

Prouver son cas, Iudicibus rem suam expedire.

Prouver nostre dire, Approbare.

Prouver par raison, Argumentum afferre.

Je ne prouve pas par l'avoir ouy dire, Non ex auditu arguo.

Il n'est pas aisé à prouver, Non est probabile.

Prendre à prouver, Iudicem ferre, ni etc. Budaeus ex Liu.

Plainement prouver par lettres ou tesmoins, Docere, B.

Vous ne sçauriez prouver cela par lettres ne tesmoins, Vnicam cedo huius rei authoritatem, Vnum profer testimonium, B.

Avoir suffisamment prouvé ses faits, pour obtenir à ses fins et conclusions, Causam suam iudicibus probare, B.

Douter de n'avoir pas assez prouvé son intention, Vereri ne hic publicam aliquam authoritatem, vel testimonia locupletoria iudices desiderent, B.

Un cas bien prouvé, Crimen manifeste compertum, Bud.

La chose est assez prouvée et verifiée, Res omnibus vestigiis indagata, Satis testium datum est, B.

Synonymes et Contraires

prouver

verbe prouver
1.  Établir la vérité d'une chose.
3.  Servir de preuve.
Traductions

prouver

beweisen, begründen, erhärten, empfehlenprovebewijzen, aantonen, adstrueren, staven, uitwijzen, waarmaken, laten zien, tonenהוכיח (הפעיל), הוֹכִיחַdemostrar, provarprokázatbevisepruvidemostrar, probarnäyttää toteenprovare, comprovare, dimostrare, documentareexperiri, probarebevisedemostrar, fazer prova de, provarbevisaαποδεικνύωдоказать證明 (pʀuve)
verbe transitif
1. établir la réalité de qqch par des preuves prouver l'innocence de qqn
2. exprimer par des paroles, par son comportement prouver sa bonne foi

prouver

[pʀuve] vt → to prove
prouver que → to prove that
prouver par A+B que, prouver par A plus B que → to prove logically that