provisionnel, elle


Recherches associées à provisionnel, elle: provisoire

PROVISIONNEL, ELLE

(pro-vi-zi-o-nèl, ne-l) adj.
Terme de jurisprudence. Qui se fait par provision.
Tout autre partage ne sera considéré que comme provisionnel [, Code Nap. art. 466]
Dans le langage général, il s'est dit pour provisoire.
Il était important de peser mûrement le parti que j'avais à prendre ; j'en pris un provisionnel pour me donner le loisir d'y réfléchir [J. J. ROUSS., Ém. v.]
Gouvernement provisionnel [ID., Contr. soc. III, 17]
Si le peuple fait des lois, il peut les abroger, il peut les changer, et il semble ne faire jamais que des règlements provisionnels [CONDIL., Hist. anc. Lois, ch. 5]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    .... Joint que tels dits ne sont que provisionnels, et ne tiennent que tant qu'il plaira à Sa Majesté de les entretenir [D'AUB., Hist. II, 234]
    L'edict de juillet n'estoit que provisional [CASTELNAU, 71]

ÉTYMOLOGIE

  • Provision.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • PROVISIONNEL. - HIST. Ajoutez : XVe s.
    Appointement provisionnal [, Procès-verbaux du conseil de régence de Charles VIII, p. 175]