provisionnellement

PROVISIONNELLEMENT

(pro-vi-zi-o-nè-le-man) adv.
Par provision.
J. Sigismond, électeur de Brandebourg, eut la Prusse et la prétention sur la succession de Clèves, Berg, Juliers, etc. qu'il partagea provisionnellement avec le palatin de Neubourg [SAINT-SIMON, 84, 96]
Il s'est dit pour provisoirement.
Les citoyens de la campagne avaient le temps, entre les deux élections, de s'informer du mérite du candidat provisionnellement nommé, afin de ne donner leur voix qu'avec connaissance de cause [J. J. ROUSS., Contr. soc. IV, 4]

ÉTYMOLOGIE

  • Provisionnelle, et le suffixe ment.