psalmodie


Recherches associées à psalmodie: psaume

psalmodie

[ psalmɔdi] n.f. [ du gr. psalmos, psaume, et ôdê, chant ]
Litt. Manière monotone de réciter, de chanter.

PSALMODIE

(psal-mo-die) s. f.
Manière de chanter, de reciter des psaumes.
Il y avait un démon appelé Titivillus le vétilleux, qui apportait tous les matins en enfer un plein sac des syllabes que les moines avaient passées dans leur psalmodie de la nuit [LE CLERO, Hist. litt. de la Fr. t. XXIV, p. 282]
Fig. Manière monotone de déclamer, de réciter. Se dit du style même quand il est trop uniforme.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    En l'onneur du douz non sain tisme [il] Dist ceste sainte salmodie [GAUTIER DE COINCY, p. 361]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. psalmodia ; espagn. et ital. salmodia ; du lat. psalmodia, du grec psaume, et, chant (voy. ODE).

psalmodie

PSALMODIE. n. f. Manière de chanter ou de réciter, à l'église, les psaumes et le reste de l'office, toujours sur la même note.

Il se dit figurément d'une Manière monotone de déclamer, de débiter des vers ou de la prose. Le débit de cet acteur est une ennuyeuse psalmodie, une psalmodie continuelle.

psalmodie

Psalmodie, Psalmorum cantus, psalmôdia.

Traductions

psalmodie

chant

psalmodie

(het) eentonig opzeggen, dreun, psalmgezang

psalmodie

salmodia